Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

UTMB® 2017 : les favoris

UTMB 2017 - les favoris

Jamais dans l’histoire de la course le plateau n’aura été aussi relevé au point de créer une émulation et une excitation dans le monde du trail.
3 des anciens vainqueurs totalisant 7 succès seront au départ dont Kilian Jornet, François D’Haene et Xavier Thévenard.
Un duel Franco /Espagnol arbitré par une délégation Américaine en force et qui année après année s’approche de la victoire.
Seule inconnue et pas des moindres, la météo initialement annoncée comme estivale voir chaude a subitement changé avec un net refroidissement en fin de semaine et surtout des précipitations qui pourraient apporter de la neige sur certains points du parcours.

Qui pour battre Kilian Jornet ?

Triple vainqueur en 2008, 2009 et 2011, Kilian Jornet qui fêtera ses 30 ans en octobre prochain, s’est rarement incliné sur UTMB 2017 - Kilian Jornet - Fred Bousseauune course et a fait de cette édition un objectif pour participer à la bataille qui devait avoir lieu entre les favoris, il aime ces situations ou il faut se pousser et n’aime pas la chaleur.
Après son retour de l’Everest, vaincu avec succès à 2 reprises début Juin, il s’est imposé au Marathon du Mont-Blanc à la Hard Rock et vient de remporter Sierre Zinal.
Incontestablement il sera très difficile à déstabiliser et à détrôner, il a un statut de leader à tenir, mais nuls doutes que ses adversaires vont tout tenter…

En premier François D’Haene, il a gagné les 3 courses auxquelles il a participé cette saison avec une facilité incroyable. Il souhaite bien tout faire pour s’imposer à Chamonix, il se dit aussi en forme voire mieux que lors de sa dernière victoire en 2014.
Rencontre avec François D’Haene avant l’UTMB® – A LIRE ICI

UTMB 2017 - François D'HaeneXavier Thévenard, peut-être un peu moins rapide que certains coureurs, il a été affaiblit en fin de semaine dernière par un virus intestinal mais il a pu se soigner et sera bien au départ, il est prêt à en découdre après 2 mois d’entraînement intensif.
Rencontre avec Xavier Thévenard avant l’UTMB® – A LIRE ICI

Bien sûr les regards se tourneront vers les 2 autres Espagnols, Miguel Heras, 2ème en 2013, il vient de remporter début août une course de 100 km, selon son entourage il n’a jamais été aussi sérieux dans sa préparation, tout comme Tofol Castaner, 3ème en 2014 après une opération du genou et la Western States, il sera dans le groupe de tête comme a son habitude.
Luis Alberto Hernando est forfait, il n’a pas pu se préparer comme il voulait suite à une chute.

Le contingent Américain de coureurs capable de venir peser sur la course et inquiéter les Européens est riche de talents, mais seront-ils assez rustiques et montagnards pour suivre le rythme sur environ 20h et venir inscrire leur nom au palmarès.
Les plus expérimentés David Laney (4ème en 2016 et 3ème en 2015) est un habitué des fins de courses sur un rythme élevé, UTMB 2017 - Jim Walmsley - Fred BousseauTim Tollefson (3ème en 2016 et 2nd de la CCC 2015) est remonté comme un coucou, il a de grandes ambitions avec des temps de passages estimés 1/2h plus rapide qu’en 2016 et Zach Miller, vainqueur de la CCC 2015, 6ème en 2016, il avait mené la course jusqu’à Champex avant de coincer mais de finir quand même.

Sage Canaday, 3ème de speedgoat et àHong Kong en début de saison il avait été contraint à l’abandon en 2015 suite à une chute alors qu’il était dans le groupe de tête.
Mais surtout Jim Walmsley, celui qui affole les chronos et les records sera à surveiller de près s’il passe correctement la nuit et après 15h de course vers Champex, s’il est encore avec le groupe de favori il sera candidat au podium.
Rencontre avec Jim Walmsley avant l’UTMB® – A LIRE ICI

Le jeune Andrew Miller, 21 ans, vainqueur de la Western States 2016 sera à suivre tout comme Jason Schlarb, 4ème en 2014 et vainqueur de la Hardrock 2016, Dylan Bowman et Jeff Browning.

Parmi les coureurs qui peuvent venir intégrer le Top 10 en gérant leur course dans un second groupe sans doute un peu en retrait des grands favoris mais qui pourront aussi bénéficier de défaillance, on citera Julien Chorier (3ème en 2008, 4ème en 2010, 8ème en 2016) qui a établit son tableau de marche sur 22h et bénéficie d’une solide expérience tout comme Seb Chaigneau (2ème en 2009 et 3ème en 2011) et Seb Camus, 7ème en 2016, qui a mise toute sa saison sur cette course.

Mais aussi côté Français, Anthony Gay, René Rovéra, Sylvain Couchaud, Stéphane Brogniart, Mika Paséro

Parmi les autres coureurs pouvant venir chercher un Top 10, le Lituanien au crâne chauve Gediminas Grinius, 5ème en 2014 et 2ème en 2016 et son compatriote Vaidas Zladys, 2ème de La Transgrancanaria, le vainqueur de cette même course en 2017 Pau Capell et 3ème du MIUT, accompagné de Javier Dominguez Ledo, 5ème en 2016, Pau Bartolo, vainqueur de la CCC 2014 et de la TDS 2015, Jordi Gamito et Jordi Bes l’Anglais Andy Symonds, contraint à l’abandon à Champex en 2016, le suisse au nœud papillon Diego Pazos qui arrive avec de la fraîcheur après une année ou il a été blessé et l’Italien Giulio Ornati, 9ème en 2016.

Une course ouverte chez les dames

Caroline Chaverot lauréate en 2016 est fermement décider de ne rien lâcher pour tenter le doublé, après un début de UTMB 2017 - Caroline Chaverot- Fred Bousseausaison perturbé par sa maladie, elle s’est imposée à Annecy sur l’Ultra puis au Lavaredo et surtout à La Hardrock ou elle a aussi été victime d’une chute. Aura t-elle complètement récupéré pour tenir un effort de 25h ?
Rencontre avec Caroline Chaverot avant l’UTMB® – A LIRE ICI

Andréa Huser, sa dauphine de 2016 à seulement 7’ va tout faire pour décrocher la numéro 1 mondiale, elle a beaucoup couru cette année avec 3 victoires au MIUT, à l’Eiger et à Montreux et une 10ème place à la Western States, ce sera sa 10ème course, aura t-elle récupéré de ses efforts ?

Magdalena Boulet, 5ème de l’UTMB 2016, 2ème de la CCC 2015, 2ème de la Western States 2017 et vainqueur de la Transrockies 2017 il y a une semaine (200 km en 6 étapes), sera une sérieuse cliente au podium, elle a les capacités pour tenir la distance et une bonne vitesse de course.
Mais elle aussi aura t-elle récupéré de ses 2 dernières épreuves ?

Du côté des Espagnoles, Nuria Picas sera au départ, elle s’est imposé au Hong Kong 100 cette année mais semble accuser le coup de ses précédentes saisons, tout comme Gemma Arenas qui a beaucoup couru sur des distances de 50 km mais a déçu sur longues distances.

A suivre aussi la Canadienne Alissa Saint Laurent, l’Américaine Stéphanie Howe qui s’est imposé il y a 1 mois sur un 100 km, la Polonaise Ewa Majer, la Brésilienne Fernanda Maciel, Aliza Lapierre, Beth Pascal mais aussi les 2 autres chances Françaises de TOP 10, Juliette Blanchet, 4ème en 2016, 2ème à La Réunion 2016 et 3ème de la TDS 2015 qui semble s’accommoder de ce format, ainsi que Emilie Lecomte seconde de la Diagonale des Fous 2015, vainqueur cette année du Trail de Verbier 110 km et 4ème du Marathon des Sables.

Par Fred Bousseau – © Fred Bousseau