Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

UTMB – Conditions difficiles en perpective…

Des pluies torrentielles et quelques éclairs orageux ont accueilli ce matin à 10 heures le départ de la CCC, à Courmayeur (ITA). Après les fortes chaleurs des journées précédentes, le ciel de la  vallée de Chamonix-Mont Blanc s’est brutalement couvert et bouché durant la nuit.
 
1835 athlètes se sont alignés ce matin sous les trombes d’eau à Courmayeur, pour entamer un parcours long de 98km et 5600m D+, reliant Courmayeur-Champex-Chamonix. Les favoris et les milliers d’amateurs avaient allégé leur sac à dos des Gore-Tex et autres collants longs pour faire face aux intempéries, et affronter un terrain qui devrait s’avérer particulièrement glissant et boueux.

Les conditions météo s’annoncent en effet difficiles pour cette journée, avec un plafond nuageux dense entre 1500m à 3000m d’altitude. De fortes averses sont prévues également en soirée, et le brouillard devrait faire son apparition dès 1500m d’altitude. La limite pluie-neige est annoncée à 2500m durant la cette nuit.

Les conditions ne devraient donc guère s’améliorer pour le départ de l’UTMB, prévu à 18h30 de Chamonix, et de la TDS, à minuit à Courmayeur, où sont attendus respectivement 2300 et 1200 coureurs supplémentaires dans la nuit chamoniarde. Reste à savoir qui, parmi les favoris Jornet (ESP), Lorblanchet (FRA), Troillet (SUI), Sherpa (NEP), Olmo (ITA), Kaburaki (JAP), Chorier (FRA), Chaigneau (FRA), Rey (SUI), Jurek (USA) et Roes (USA), sera le plus à même de s’adapter à ces conditions fraîches et pluvieuses, après trois éditions précédentes disputées sous un généreux soleil.

Pour leur part, les 71 équipes engagées sur la Petite Trotte à Léon poursuivent leur périple entamé mardi soir de Chamonix. Cette longue rando-aventure par équipe de 2 ou 3 coureurs est pour l’instant menée tambour battant par les équipes "Ah Leon s’incruste", un trio de Suisses, et d’ "Age 138", venus d’Allemagne. Un peu avant 11h00 ce matin, les premiers nommés étaient pointés à la Pointe des Gros Six (2873m) et les seconds au Col du Grand Saint Bernard (2469m).