Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

UTMB – Le triomphe de la précocité

La direction de course a confirmé ce matin la victoire de l’Espagnol Kilian Jornet sur l’édition 2008 de The North Face® Ultra Trail du Mont Blanc®. Suite aux diverses réclamations émises hier, la direction de course a annoncé ce matin n’avoir aucun reproche précis à faire au niveau du matériel obligatoire emporté par Kilian. Le Catalan n’avait pas de sac à dos, mais seulement une banane, qui lui a permis d’optimiser, à la limite du règlement, tout son matériel. Le jeune Espagnol a expliqué lors de la conférence de presse que cette obsession du minimalisme n’était qu’un réflexe issu du milieu du ski-alpinisme. Cependant, les organisateurs souhaitent ne pas voir cette pratique se développer dans leur épreuve, car elle ne correspond pas à l’esprit de l’événement. La seule entorse au règlement effectuée par Kilian a été l’accompagnement hors zone, pénalisé hier en course à la Tête aux Vents par un arrêt obligatoire de 15 minutes, qui n’a pas freiné la marche en avant du vainqueur. Il a coupé la ligne d’arrivée en vainqueur hier après-midi après 20h56:59 d’effort et avec une heure d’avance sur Dawa Sherpa, 2e.
Les organisateurs tiennent à souligner que lors de tous les contrôles effectués pendant ou après la course, Kilian a eu un comportement exemplaire.

A noter également chez les féminines l’arrivée triomphale et exceptionnelle de la chercheuse britannique Elizabeth Hawker, première féminine (photo). Surclassant toutes ses adversaires, la championne du monde des 100km et recordman de la liaison Annapurna-Kathmandu a terminé son épopée hier soir, peu avant 20 heures, en 25h19:41. Un temps inférieur à celui réalisé par la lauréate 2007, Nikki Kimball (USA), sur un parcours pourtant plus long et plus pentu, qui la positionne au 14e rang du classement scratch. Après l’abandon de l’Américaine à Courmayeur, seule la Française Karine Herry semblait pouvoir encore menacer la Britannique. L’opposition entre les vainqueurs 2005 (Hawker) et 2006 (Herry) allait néanmoins tourner à l’avantage de la première. Karine ne parvenait pas à boucher l’irrémédiable trou concédé dès le début de course, et qui représentera finalement plus de 2h20 à l’issue des 166km. A 22h10, la Française franchissait donc à son tour la ligne. "C’est la seule place qui me manquait sur ce podium, voilà qui est désormais réparé" souriait la Bretonne d’origine qui avouait avoir pris un plaisir immense sur les points culminants du nouveau tracé, profitant notamment d’une maman chamois et de ses petits au cours de son aventure. Moins d’une heure plus tard, Cathy Dubois prenait la 3e place du classement féminin. Directrice de l’office des sports de Villeurbanne, apparue sur le trail il y a seulement un an, la jeune mère de famille aura prouvé sa capacité d’adaptation exceptionnelle en décrochant un podium pour sa première participation.

REPORTAGE INTEGRAL DE L’UTMB, LA CCC, ET LA PETITE TROTTE A LEON DANS LE PROCHAIN ENDURANCE MAG EN KIOSQUE AUTOUR DU 15 SEPTEMBRE