Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Volcans de l’Extrême – Les premiers cratères…

2e étape Lawa Wieu 2100 m – Lawa Wieu 2100 m 20 km  1160 D+ / 1160 D- ( Marcheurs  7 km  300 D+ / 200 D-)

2eme étape, et déjà la course est bien lancée. Une étape qui va laisser des traces dans les têtes et les organismes.
Dans la tête il y a de magnifiques images des volcans escaladés, « survolés », et vaincus. Ce soir, tous les concurrents peuvent déjà dire qu’ils font partie de ceux qui ont pu voir de près les volcans Indonésiens.
Les organismes ont souffert. Finie la belle étape d’introduction et de mise en jambe. Là les concurrents ont tous été dans ‘le dur’. Une première montée sur le volcan  Bromo dès le 3eme km avec une fin d’ascension  qui empreinte un escalier impressionnant de 238 marches  à moitié recouvertes par les cendres des précédentes éruptions. Pour mémoire, cet escalier n’avait pu être emprunté lors de la 1ere édition des Volcans de l’Extrême, car ils avaient été entièrement recouverts par les cendres de l’éruption de 2011. Une mise en jambe qui se terminait par une émotion forte, avec l’arrivée sur l’arête du cratère  qui domine de façon impressionnante le cœur du volcan qui est toujours en fusion et qui lâche de gros « nuages » en permanence.
Une fois l’émotion passée, il fallait suivre le cratère sur une demie-circonférence faite d’équilibre et de rythme. Attention à ne pas mettre un pied de côté, car cela pouvait être un faux pas définitif, mais tous sont passés et tous ont alors abordé une partie plus verte avec parfois des herbes de plus d’un mètre de hauteur à traverser.
De crête en crête,  après 2 heures en altitude pour les plus rapides, à côtoyer le vide de plus ou moins près, une première grande descente permettait de retrouver le fond de la Caldera. Relâchement de courte durée, car une deuxième ascension attendait nos courageux trailers. Le volcan Batok.  Souvenez-vous « le Flamby ».  Ils en ont tous rêvé aujourd’hui, et dorénavant  ils  ne regarderont plus ce dessert de la même façon !
Une montée presque verticale, empruntant une « trace » pas complètement « nettoyée ». Plus d’ une demie-heure de montée parfois à quatre pattes, sous une chaleur étouffante, oui car le soleil avait fait son apparition en début d’étape. Bref que du plaisir… pour plus tard, à raconter autour d’une bière, mais pour l’heure cette 2eme ascension  aura été une épreuve physique et mentale pour chacun. Mais au résultat tout le monde est monté, et tout le monde est redescendu, et tout le monde s’est retrouvé avec le sourire autour de la table conviviale du repas du soir.
Les coups de soleils apparaissent petit à petit. Quelques crampes restent encore présente dans certaines têtes, et tous se sont couchés heureux de leur journée, et impatient d’attaquer le Semeru, point culminant de la course. Pour demain, ce sera la phase d’approche pour attaquer le sommet après-demain.
Quant aux marcheuses, l’étape fut courte mais Dense. Elles ont vu le Bromo, elles ont eu leur part de dessert avec une montée éprouvante du Volcan BATOK. La descente vertigineuse restera également marquante pour les sympathiques marcheuses.
Texte et photo Cyril Bussat
Classement :
1 JUIN Daniel 6h42
2 CASSETTO Bernard 8h14
3 POISSONNIER François 8h37
4 MOSTA Karim  8h55
5 ROTH  Pascal  9h31
6 SCHMITT  Pierre 9h31
7 WEFELNBERG Brigid  12h53