Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Week-end Trail Puymirol – 285 coureurs pour Elsa

Un vrai week-end  trail aux portes d’Agen le 15 novembre dernier, c’était le pari fou du club de Puymirol Sport Nature Orientation.  Ils sont finalement venus de Charente, de Bordeaux, de Toulouse, du Gers, des Pyrénées…et bien sur du Lot et Garonne.

La première nocturne de l’histoire du Lot et Garonne prenait le départ à l’heure. 46 chanceux s’élançaient sous un temps clément. Après 37minutes 50s, Franck Igau passait la ligne d’arrivée devant le parrain de l’épreuve Claude Escot. A la 3ième place, une surprise avec ce jeune de Saint Pierre de Clairac, sans lampe frontale (une lampe de poche seulement), Damien Jeanjean. Chez les féminines Florence Bruel du SUA tri sera la première féminines de l’histoire devant les deux locales inséparables du PSNO  Delphine Rodriguez et Laurence Boucheron.

112 coureurs pour le 27 Km.

C’est la panique le lendemain matin. Les inscriptions vont bon train et les retardataires ne permettent pas un départ à 9h00 comme prévu initialement. Avec un petit décalage, les 112 coureurs envahissent le village de Puymirol pour disparaître sur les communes de Saint Romain Le Noble, Saint Jean de Thurac, Saint Pierre de Clairac et bien sur Puymirol. 960 mètres, c’est le dénivelés qu’ont effectué les coureurs à travers chemins de randonnés, piste de sangliers, fossés à traverser…Un vrai trail de guerriers où l’on peut être fiers de dire « J’ai fini le trail de Puymirol »
A ce jeu là, Robert Dajean a dominé cette épreuve en portant le record à 1h49min devant Franck Igau et Claude Escot.
Chez les féminines, c’est une habituée des podiums qui remporte l’épreuve. Sylvie Dubras (47ième au scratch) devance Béatrice Lemerrer et Christel Navaro. Un grand bravo à toutes les filles qui sont venues se défier sur cette épreuve difficile et qui ont terminé.

Trail Féminin

Un trail spécialement conçu pour les femmes débutantes ou confirmées. C’était aussi le pari qu’avait mis en place le PSNO. Plus de 30 féminines se jetaient à « l’eau » (ou plus tôt sous l’eau !). 7km était la bonne distance vu la difficulté du parcours. Cela a permis de découvrir pour certaines un vrai trail. Sur le podium, c’est Mme Dajean Nathalie qui dominait les débats devant une Toulousaine Aurélia Bosso et la suaviste Anne Vérahgue. Mais un grand bravo à toutes pour avoir terminé cette épreuve. Certaines habituées ont préféré s’aligner sur le 9km. Dommage pour le spectacle !  Sur ce 9km, une soixantaine de coureurs ont pris part au trail court de la journée avec la victoire de l’agenais Jean Baptiste Chipy devant Thierry Jodry et Lionel Ozanne. Un trail court mais aussi difficile !

Le challenge du  week-end

L’ autre pari, c’était aussi de jouer le Challenge (doublé Noctune- 27km)
7 coureurs tiennent ce pari  :
1er Franck Igau
2e Claude Escot
3e Damien Jeanjean
4e Laurent Malarme
5e Jean Louis Guillot
6e Patrick Rossignol
7e Pascal Sousa

Mais le plus beau pari de tous ses bénévoles, c’était aussi de pouvoir offrir à Elsa Marivier de continuer le sport avec ses copines du club. Cette petite fille de 6ans, qui a eu un accident de voiture avec ses parents il y a 2 mois, est actuellement paraplégique ! Elle se bat la petite et elle continuera ses courses avec ses copines. Certes, cela sera différent mais ses parents Isabelle et Philippe sauront l’encourager et l’aider comme ils le font depuis deux mois. Avec leurs accords, le club souhaite acquérir une « joëlette ». Cette petite merveille permettra à Elsa d’être transportée n’importe où dans la forêt et tractée par deux personnes. Comme ses copines, Elsa fera ses parcours jalonnés puis lorsqu’elle deviendra plus grande, elle guidera ses « tracteurs » en orientant toute seule sa carte ! Des projets sont dans les différentes têtes des membres du club. Et pourquoi pas le 27km l’année prochaine !