Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Zegama, impressions à J-2.

Dimanche 26 mai, 12ème édition du marathon de montagne Zegama-Aizkorri, première étape des Skyrunner® World Series.

Le tracé long de 42 km et d’un dénivelé positif de 2736 mètres part de Zegama et passe par la sierra d’Aizkorri. Le marathon inclut quatre des sommets les plus hauts du Pays Basque.

=> Michel Lanne (Salomon) : « une ambiance digne d’une étape du Tour de France »

En 2012 Michel Lanne, a découvert le marathon de Zegama en vivant une superbe course marquée par un long coude à coude avec Tom Owens sur les 15 derniers km et un finish au sprint pour finalement accrocher une 4ème place inattendue. Il sait qu’il va lui Michel Lanneêtre très difficile de réitérer un tel exploit.  » Quand on vient à Zegama et qu’on participe au Skyrunner World Series, on n’a pas envie de faire de la figuration ! Zegama est un de mes gros objectifs de la saison. En plus, je serai presque à domicile puisque je suis originaire des Pyrénées, de l’autre côté de la frontière basque. Ma famille et mes proches seront présents et je n’ai pas envie de les décevoir ! Je suis prêt à tout donner pour réussir au mieux. J’aime quand le niveau est très relevé, j’arrive à me surpasser. « 

En plus de sa difficulté, ce qui fait la particularité de Zegama, c’est son public.  » L’ambiance est digne d’une étape du Tour de France. A certains endroits, comme sur les montées de l’Aizkorri et de l’Aitxuri, on a l’impression de courir dans un tunnel tellement les spectateurs sont massés sur les sentiers. C’est carrément hallucinant. Les Basques encouragent les coureurs comme nulle part ailleurs. Je pense qu’il faut le vivre pour le croire !  »

En 2013 Michel Lanne, a gagné le trail Blanc de Serre Chevalier, Snow Trail Ubaye Salomon, trails de la Galinette et de Sainte-Victoire et fini 2ème du trail du Ventoux.

=> Michel Rabat (Salomon) : « 42 km pour cadeau d’anniversaire ».

Michel Rabat est né le 26 mai 1983 à Perpignan. Pour son anniversaire il s’offre un cadeau qui sera long à ouvrir et à apprécier: le 42 km de Zegama-Aizkorri.

Michel Rabat ZegamaIl a remporté le 12 km du trail des Collines du Diable à Cahors, le 20 km des Citadelles et le 33 km des Balcons d’Azur. « J’ai encore en mémoire, des images de la foule de spectateurs qui encourageait les trailers sur le sommet d’Aizkorri. C’est une course qui réunit depuis de nombreuses années un très beau plateau et les Basques savent mettre une ambiance de folie sur tout le parcours, c’est incroyable. Par beau temps on peut également profiter d’une belle vue à partir des sommets. C’est un tracé difficile, relativement rapide surtout le début, à mi course c’est plus dur et plus technique mais très joli. La fin est plus rapide dans des magnifique forêt de hêtres.  »

« Zegama est un objectif de ma saison mais un dur objectif ! Je vais essayer, comme ces deux dernières années de prendre du plaisir sur cette belle épreuve. Fêter mon anniversaire en étant dans le top 10 ne serait pas pour me déplaire ! »

Clovis Dalban Moreynas=> Clovis Dalban Moreynas (Adidas), vainqueur du Malpassant et second au Trail des Glaisins sera là pour découvrir et apprendre :

« c’est ma première grande course depuis que je cours, je serai là bas pour apprendre et me tester auprès des coureurs d’un niveau mondial, puisque j’ai fait du circuit Skyrunning un objectif de ma saison ».

« Pour moi, Zegama, c’est la course qu’il faut faire une fois dans sa vie comme la Pierra-Menta en ski alpinisme, il y a une ambiance de folie avec tous ces spectateurs tout le long du parcours ».

Ce?line Lafaye=> Céline Lafaye (Scott-Odlo-Les Saisies), vainqueur du Nivolet-Revard, du Trail Drôme, les Cabornis et le 25 km du Ventoux :

« Je vais faire cette course pour me confronter aux meilleures filles du moment et voir mon niveau sur le circuit Skyrunning. C’est un de mes objectifs mais je vais un peu dans l’inconnu car je ne connais pas le terrain et ça me semble très technique.
J’avais vu des photos de cette course et j’ai envie de découvrir de nouveaux paysages et la ferveur populaire dans ce petit village de montagne ».

Maud Gobert=> Maud Gobert (Adidas), en phase de reprise, elle s’est imposée à l’Ultra du Môle et a terminé 3ème au Nivolet-Revard, elle avait terminé 3ème en 2011 à Zégama.

« J’avais découvert cette course grâce à Corinne Favre, avec qui j’avais participé en 2011, cette ambiance me plait et est unique. L’hiver dure en ce moment dans les Alpes et c’est difficile de s’entrainer correctement. Je me prépare actuellement pour les Championnats du Monde aux Pays de Galles et je prendrai le départ sans aucunes prétentions de résultats.
Je mettrai bien sûr le dossard pour essayer de faire de mon mieux mais c’est aussi l’occasion de revoir les coureurs que l’on croise sur ces circuits internationaux ».

Robert Goin, Fred Bousseau, Jean Mi Faure-Vincent, Damien Rosso