Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Zegama : K. Jornet au coeur de la ferveur Basque.

Zegama, petite bourgade du pays basque Espagnol accueillait ce dimanche la seconde manche de la Coupe du Monde de Sky Running.
Une manche que les basques accrochent à leur programme annuel que ce soit en tant que coureurs ou en tant que spectateurs, voire téléspectateurs.
En effet, seuls "520 chanceux" décrochent un dossard pour près de 2 300 demandes.
Côté populaire, c’est une ferveur digne d’une étape de La Vuelta ou du Tour de France qui arriverait en terre Basque, puisque cette année encore se sont près de 8 000 spectateurs qui se sont déplacés pour suivre la course sur les endroits ou le spectacle est présent.
Certains font près de 2 heures de marche ou viennent même camper la veille pour être aux premières loges à Aizikorri, le point culminant et également la mi-course, ou les premiers passent en un peu plus de 2h15.
Cerise sur le gâteau, la course est retransmise en direct à la télévision basque, ce qui amplifie encore l’engouement patriotique.

Côté course.
Les 520 concurrents se sont élancés à 9 heures pour un tour du village d’un peu plus de 1000 mètres avant d’attaquer les choses sérieuses avec une montée sèches à plus de 20 % qui permettait une première sélection et quelques bouchons.
Les favoris répondaient présents dès le départ avec un Team Salomon omni présent (Jornet, Owens, Lightfoot, Heras, Lorblanchet, Vollet).
Au kilomètre 7, K. Jornet pointait en tête en compagnie d’un basque qui avait allumé les premiers pétard dès le départ, car le but de beaucoup est de pouvoir passer en tête au premier sommet ….. devant la télé !
juste derrière on retrouvait l’ensemble des favoris et une armada d’Espagnols qui préparent spécialement cet événement à l’image de Aïtor Osa, l’ancien cycliste professionnel de l’équipe Basque Euskatel et porteur du maillot de meilleur grimpeur sur la Vuelta.
Au passage à mi course à Aizkorri, devant près d’un millier de personnes, K. Jornet et T. Owens étaient ensemble avec une poignée de seconde d’avance sur Aitor Osa et Miguel Heras.
Suivaient Greg Vollet et un peu plus loin Thomas Lorblanchet.
Les 2 membres du Team Salomon vont rester ensemble jusqu’au 37ème kilomètre et l’attaque de la dernière descente.
Kilian Jornet (Salomon) va faire parler ses qualités de descendeurs et conserver une légère avance pour franchir la ligne en 3h57min39s avec 35s sur Tom Owens (Salomon) et s’offrir un 4ème succès.
Miguel Heras (Salomon) auteur d’un bon retour va prendre la 3ème place à un peu plus de 5 minutes.
Très belle course de Michel Rabat (Platinium – Sigvaris) qui va terminer 6ème en 4h10min17s, après une course régulière et parfaitement maîtrisée.
Thomas Lorblanchet termine 12ème à 22min du vainqueur et Greg Vollet 13ème suite à une pénalité de 3 minutes pour absence de coupe vent (décision des juges à l’arrivée).

Chez les dames, la Basque Oihana Kortazar a fait la course en tête depuis le départ, comptant près de 8 minutes d’avance à mi course sur sa principale rivale Emanuela Brizio (La Sportiva), championne du monde de Sky Running.
Derrière les places sur le podium vont se jouer entre entre les Françaises Corinne Favre (Lafuma), Maud Gobert (Adidas), Izaskun Zubizarretta et Stéphanie Jimenez (Salomon).
Malgré un retour fulgurant dans les derniers kilomètres, l’Italienne Brizio, n’arrivera pas à combler son retard et échouera sur la ligne pour 39 s.
Oihana Kortazar l’emporte en 4h42min50s, devant Emanuela Brizio (4h43min29s) et Maud Gobert (5h06min54s).
Corinne Favre termine 4ème suite à une pénalité de 3 minutes (décision des juges à l’arrivée – absence de coupe-vent), les 2 athlètes n’étaient séparées sur la ligne que d’une minute.

Fred Bousseau
Photo 1 : passage au sommet de Aizkorri
Photo 2 : arrivée de Michel Rabat
Photo 3 : Podium féminin 2011