Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Zermatt la capitale mondiale du Skyrunning

Matterhorn Ultraks 2014

Victoire du marocain Zaïd Ait Malek et de l’américaine Stevie Kremer pour cette seconde édition du Matterhorn Ultraks 46K comptant pour les Skyrunning World Series. Les français Benjamin Petitjean et Romy Mey s’imposent sur le 30K.

Pour sa seconde édition le Matterhorn Ultraks aura une nouvelle fois été le rendez-vous de l’élite mondiale des coureurs du ciel, ou devrait-on dire de ceux qui osent courir au-dessus des nuages, comme le laisse sous-entendre le slogan de la fédération de Skyunning : « less cloud, more sky » ! Cette année, il n’aura pas fallu monter au-dessus des nuages pour trouver le ciel. Après un été plutôt maussade, c’est une météo radieuse qui a ensoleillé la vallée et ses sommets tout au long de la journée de samedi pendant laquelle se sont déroulées les 4 épreuves du Matterhorn Ultraks.

LES PHOTOS DU MATTERHORN ULTRAKS 2014 ICI

Zaïd Ait Malek dans la cour des grands
Présent sur le parcours du 46K, Kilian Jornet, vainqueur de la première édition, n’a finalement pas pris le départ préférant se réserver pour le Trofeo Kima et venir encourager les concurrents, appareil photo à la main pour partager la beauté des paysages que traverse le parcours. Marco De Gasperi, autre favoris, a également préférer renoncer à prendre le départ, n’ayant pas encore retrouvé son pic de forme. La course du 46K allait être des plus ouvertes entre les différents prétendants au podium des SkyRace Series dont le Mattherhon Ultraks constituait l’avant dernière manche. Parti dans un petit groupe de tête mené par l’espagnol Egea Aritz, qui passera en tête au Gornergrat point culminant de la course à 3100m, le marocain Zaïd Ait Malek Matterhorn Ultraks 2014 - N. Fried - 22aura su patienter avant d’attaquer : « J’étais second au sommet du Gornergrat. J’ai profité de la descente pour récupérer et ensuite prendre la première place ». Une première place qu’il ne lâchera plus. Passant au Schwarzsee, dans le même chrono que le duo Jornet-Hernando de l’an passé, il s’impose finalement en 4h45’01’’ ; à seulement 2 minutes du record établi l’an passé par Kilian Jornet. « J’avais de très bonnes sensations, je suis très content d’avoir gagné ici à Zermatt pour la première fois. C’est une très belle course avec de magnifiques paysages tout autour ».
Première victoire majeur pour le marocain, le Suisse Gion Andrea Bundi et l’Espagnol Egea Aritz complètent le podium.

Marco De Gasperi n’ayant pas couru, Kilian Jornet, vainqueur des 3 premières manches des Sky Series, remporte d’ores et déjà le challenge Sky et va pouvoir se consacrer à présent sur le challenge UltraRace.
Les 2ème et 3ème places du podium Sky se joueront donc en octobre à Limone en Italie.
Actuellement 3ème Zaïd Ait Malek, sera présent pour cette ultime épreuve où il espère bien l’emporter pour terminer second des Series.

Stevie Kremer explose le chrono et s’adjuge le skymarathon 2014
De côté des féminines, Emelie Forsberg savait que la course allait être difficile pour remporter à nouveau l’épreuve. Toutes Matterhorn Ultraks 2014 - N. Fried - 02les meilleurs traileuses mondiales étaient présentes, l’américaine Stevie Kremer en tête, de retour en Suisse après sa victoire à Sierre-Zinal début du mois. C’est dans un mouchoir de poche que les 5 premières gravissent le Grongergrat, l’américaine Kasie Enman passant en tête à quelques secondes de sa compatriote Stevie Kremer et l’italienne Elisa Desco. Ayant perdu un peu de temps dans la descente, c’est dans la seconde partie de course que la traileuse du Colorado, actuelle leader des Sky Series, prend la tête. « C’était aujourd’hui une course vraiment difficile », commente Stevie Kremer « Au départ j’ai pris mon mal en patience, je ne voulais pas partir trop vite et garder mon rythme ». Au final elle boucle les 46 km en 5h18’43’’, soit avec 23 minutes d’avance sur l’ancien record. Elisa Desco prend la seconde place devant l’espagnole Maïté Maiora. Emelie Forsberg termine à la 5ème place dans le même temps que l’année passée.

Avec 300 points, comme son homologue masculin, Stevie Kremer remporte d’ores et déjà les Sky Series (victoires à Zégama et Sierre-Zinal), mais devrait toute de même être présente à Limone pour la dernière épreuve.

Stéphanie Gimenez, première française à la 8ème place, est très satisfaite de sa course : « Cette année j’avais un peu peur de faire du long, car je préparais surtout les verticaux. Mais aujourd’hui j’ai bien géré ma course et je suis très contente de faire un TOP-10 », confie-elle à l’arrivée.
Michel Lanne contraint à l’abandon, Sylvain Court prend la 11ème place et Mathieu Martinez, second français, la 13ème. L’ex-membre de l’équipe de France de combiné nordique, qui après une pause sportive a repris la course à pied et le trail, participait pour la première fois à une épreuve de cette envergure. De bonne augure pour la suite et les championnats de France de Trail qui constitueront sa prochaine échéance d’ici 1 mois.

2 français remportent le 30K.
Second du TTN Court 2013, le dijonnais Benjamin Petitjean a décidé cette année de ne faire que des courses « coup de cœur ». Le 30K du Matterhorn Ultraks en faisait partie. Après une très belle 4ème place au Canigou, malgré une entorse et quelques regrets, c’est la victoire qu’il a retrouvé ici à Zermatt. La française Romy Mey s’impose chez les dames.

Enfin sur la nouvelle épreuve du 2KV empruntant les 14 premiers kilomètres du 46K pour gravir les 2000m de dénivelé positif séparant Zermatt du sommet du Gornergrat, les skieurs Suisses auront été les plus forts sur ce double kilomètre vertical. Le local, Martin Anthamatten, ambassadeur du Matterhorn Ultraks, s’impose chez les hommes, et la skieuse internationale Suisse, Seraina Boner, chez les femmes. La clermontoise Adélaide Pantheon  prend la 3ème place.

Le Matterhorn Ultraks étant un combiné entre l’hiver une épreuve de ski-Alpinisme et l’été un trail, la prochaine échéance est déjà programmée au 21 mars 2015 avec la deuxième édition du SkiAlp.

Par Nicolas Fried – texte et photos

Matterhorn Ultraks 2014 - N. Fried - 13