Le Castor Garou est la petite soeur du Castor Fou. La course emprunte la seconde partie du Castor Fou, là où toutes les difficultés s’accumulent. Montées et descentes à 15 %, sentiers en dévers, troncs d’arbre en côte. La nuit rendra plus périlleuse la gestion des ces difficultés.