Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Juliette Blanchet revient sur la Pierra Menta été 2015

Juliette Blanchet - Pierra Menta ete 2015

Juliette Blanchet faisait équipe avec Mélanie Rousset pour cette première édition de la Pierra Menta été 2015, une inscription 3 semaines avant la course pour ce duo de charme, puisqu’elles ont gagné leur dossard mi juin lors d’un jeu concours sur Trails Endurance Mag.
Juliette revient sur sa course et les 3 étapes…avec au classement final une 3ème place sur la boîte.

PIERRA MENTA ÉTÉ 2015
(compte rendu, photos, vidéo, résultats)

Etape 1 : (secteur Mirantin – Grande Journée)

Juliette Blanchet - Melanie Rousset Pierra Menta ete 2015La plus longue des trois étapes, 28km, a priori pas de quoi m’inquiéter outre mesure mais le D+ est important pour cette distance. Une chose est sûre: nous n’aurons pas beaucoup de plat! (ce qui n’est pas pour me déplaire) Dès la première ascension vers Roche Plane, je comprends que ce n’est pas un bon jour : une barre de fer dans chaque cuisse et des parpaings à la place des pieds. Je souffle comme un boeuf et sue à grosses gouttes (certes il fait déjà chaud).
Je retire ce que j’ai dit, elle va me paraitre très longue cette étape! Je donne tout ce que je peux mais aujourd’hui je ne peux pas beaucoup… Mélanie m’encourage, me dit de boire, me propose à manger. Mieux que ma mère !!! Malheureusement je me connais et ce n’est pas un gel qui va me refaire une santé, la fatigue est plus profonde que ça. Roche Plane, le Mirantin, Grande journée, il fait beau, il fait chaud, ça tape même, pas un pet d’ombre, je galère mais le parcours est grandiose. Enfin il faut aimer la caillasse et courir avec les mains !
C’est rustique, c’est du hors sentier, sauvage, tout ce que vous voudrez sauf aseptisé. Elle me plait cette première étape!

« ….on accroche la trottinette à l’avion »

Etape 2 : (secteur Grand Mont)

Une étape plus courte que la veille, 24km, mais qui s’annonce encore plus technique avec plusieurs passages de crêtes où le baudrier est obligatoire. Au vu de ma prestation de la veille, on a décidé d’emporter l’élastique, histoire de fatiguer un peu Mélanie qui a fait du tourisme hier. Dans toute sa gentillesse Mélanie me dit « si ça se trouve c’est toi qui va devoir me tirer aujourd’hui », ça me fait sourire! D’ailleurs une dizaine de minutes à peine après le départ, on accroche déjà la trottinette à l’avion. On avance mieux qu’hier, normal c’est Mélanie qui tire! Au départ de l’arête du Mont Rogneux commence le trail ferrata.
Ici commencent plus d’1h de crêtes magnifiques où courir est impossible, doubler difficile, mais où je ne cesse de me dire « putain c’est énorme ce qu’ils nous font faire »! La descente qui suit l’antécime du Grand Mont est d’anthologie: plusieurs névés à descendre avec glissade inévitable. Et quelques brûlures en souvenir! On remet l’élastique pour la dernière ascension, le Grand Mont et ça tire sec devant. Quelle pêche ce p’tit bout d’femme! Au final une étape grandiose. Bravo et merci aux orga de nous avoir fait vivre ça.

Etape 3 (secteur roche Parstire)

La dernière et la plus courte des trois étapes, 18km, a priori plus roulante aussi avec comme seule difficulté l’ascension de la Roche Pastire par un couloir que tous nous annoncent comme très (très très) raide. Le départ me semble rapide et on ne met pas longtemps à raccrocher l’élastique. Mélanie est surmotivée, elle tire autant qu’elle peut. En bas du couloir de la roche Pastire, je lève la tête sur le couloir qui nous attend: im-pre-ssio-nnant! Mélanie est en pleine forme. Pour plus d’efficacité, elle attrape l’élastique de la main gauche et tire avec le bras en même temps qu’elle avance. Effet garanti! Il m’arrive d’avoir les pieds qui touchent par terre mais pas souvent! 🙂
Au sommet, belle ambiance et vue magique avec le lac de Roselend en contrebas et le Mont Blanc en ligne de mire. Ils avaient raison de nous dire de lever les yeux de nos baskets! J’en profite sur les crêtes en me disant que cette course est tellement unique, tellement belle. Je suis presque déçue d’aborder la descente finale. Ainsi s’achève notre 1ère Pierra Menta.
Merci aux organisateurs de nous avoir fait vibrer, c’est vraiment une course hors du commun. Merci à Endurance Mag pour le beau cadeau (vous aviez raison de miser sur les girls!).
Et un grand grand grand merci à Mél(astique) pour la bonne ambiance, les fous-rire et le remorquage du poids lourd! 🙂

Juliette Blanchet : Melanie Rousset- 3eme Pierra Menta ete 2015

Juliette Blanchet & Melanie Rousset- 3ème de la Pierra Menta été 2015