Team Scott 2021

Team Scott 2021

10 ans pour le Team Scott – Interview

La saison 2021 aura une résonance particulière pour le Team Scott. Créé en 2011 par Pascal Giguet, le team fêtera cette année ses 10 ans d’existence, portée par un même leitmotiv : être performant au plus haut niveau, en affichant un état d’esprit irréprochable. Benjamin Moleins, l’actuel team manager, nous éclaire sur l’histoire et le devenir du team.

Benjamin, comment Scott, marque de ski à l’origine, en est venue à créer un team de trail running ?

On doit cette création à Pascal Giguet, qui a monté cette structure en 2011. Cela faisait quelques années que Scott s’était développé dans le running, avec notamment la première collection de chaussures running apparue en 2006. La gamme proposait un modèle route et un autre trail. Cela répondait à un désir de diversification dans l’univers outdoor que maîtrisait Scott. Grâce à son implication dans le triathlon, Scott a développé un modèle de route, mais l’ADN « outdoor » de Scott a permis un développement naturellement plus fort sur le trail.

La formation d’un team Elite avait pour but de promouvoir les produits et la philosophie de Scott basée sur l’innovation, la technologie  et le design. A la création du team, on s’était associé à Odlo pour le textile. Depuis, on a développé notre propre marque de textile trail et running, si bien qu’à l’image du reste de nos divisions, un coureur à pied peut désormais s’équiper de la tête aux pieds en Scott, des chaussettes aux chaussures (les chaussures trail Scott), en passant par le bâton ou le short….

Le développement de la Gamme RC, plus orientée compétition, il y a 5 ans, a aussi renforcé l’idée d’avoir un team Elite performant. 10 ans après le premier Team, on est toujours là, on a même été classé 3e dans le ranking des teams établi par Trails Endurance… Cela montre la volonté de s’imposer comme une marque forte au niveau du trail.

Comment se dessine une saison pour le Team Scott Trail ?

Elle se détermine à l’issue d’une discussion Tripartite entre les athlètes, les entraîneurs, et moi-même. L’athlète a toujours le dernier mot sur son calendrier. Pour qu’un athlète soit performant, il faut qu’il soit épanoui, qu’il soit moteur, motivé par sa saison et ses courses. Aller sur un évènement sans motivation, c’est contre-productif. Et en général, les discussions ne sont pas longues à aboutir, car on sait très bien les courses où il faut aller pour être visible, et affronter le haut niveau.

On a un noyau dur avec des athlètes présents depuis 7 ans dans le Team, on se connaît par cœur, il existe une vraie complicité, on sait ce que chacun pense, et cela facilite le fonctionnement d’ensemble. Pour 2021, on a un programme plus ou moins ficelé, avec comme objectifs le Marathon du Mont Blanc, La Pierra Menta été, le Restonica Trail, GTS, Sierre Zinal, UTMB, Templiers, CM coure en montagne et trail, CF trial et montagne, gros calendrier de juin à mi-décembre. On espère que la reprise de compétitions début juin pourra se faire.

Sur quels critères peut-on intégrer le Team Scott ?

On prend évidemment en compte le côté performance, c’est important. Mais il faut également un état d’esprit positif. On est un team, pas un sponsor. On suit les athlètes, on les aide, on les accompagne avant, pendant, et après les compétitions, donc leur état d’esprit doit coller à l’image de Scott, et s’intégrer parfaitement à la philosophie de la marque.

Ce qu’on cherche, aussi, c’est de pouvoir travailler sur le long terme avec les athlètes, et non pas sur du « one shot », on veut construire quelque chose avec eux. Le noyau dur, constitué de Adrien Michaud, Arnaud Bonin, Rémi Berchet, Hugo Altmeyer est en place depuis 6 ou 7 ans. On s’inscrit sur du long terme avec nos athlètes, pour se donner le temps de bien faire les choses, pour que les athlètes connaissent et maîtrisent la marque, et puissent faire progresser les produits avec nous. 

Quels sont tes grands souvenirs sportifs avec ce team Scott ?

La 5e place d’Alexandre Fine sur les Championnats du monde de course en montagne 2019 en fait partie. Il sortait d’une saison  difficile, et voir ce gars-là rebondir sur un championnat du monde, ça m’a bluffé. On l’a accompagné toute la saison, et il est parvenu à sortir la course en fin d’année qui lui a fait réussir sa saison. C’était un super moment et un vrai plaisir d’assister à ça.

Je pense aussi à la victoire de Rémi Berchet, en 2019, sur  l’Endurance Trail des Templiers. Je lui faisais l’assistance. Il y a eu une grosse pression tout au long de la course, avec des écarts très courts, et 8’ au dernier ravitaillement, alors qu’il avait mené toute la course. Ma seule crainte, c’est qu’il se fasse doubler dans la dernière descente. On a eu la pression jusqu’à la ligne, mais moi je ne pouvais rien faire ;  tu sais qu’il va faire le max pour gagner, mais rien n’est garanti. Et ce fut un moment fort quand il a passé la ligne en première position.

Team Scott
Andy Symonds

Enfin , la 5e place de Andy Symonds sur le dernier UTMB est aussi un grand souvenir. Il fait une course pleine, et j’ai été bluffé par la sérénité qu’il dégageait durant la course. Il avait une fluidité dans l’effort, il était tranquille, et le voir arriver dans les rues de Chamonix avec tout ce monde autour, le voir faire son show sur la ligne, ce sont de très bons moments !

Comment perçois-tu l’avenir du running chez Scott et du coup celui du Team Trail ?

Disons que le running va poursuivre fortement sa progression dans les années à venir, même si la division vélo reste la division phare de chez Scott. Mais en running, on a plein de projets et de nouveautés à annoncer bientôt, et dans les années futures. On peut compter sur une bonne technicité, beaucoup de produits running désormais, et une gamme qui correspond à beaucoup de profils de coureurs. Pas que des profils de haut niveau ; le coureur occasionnel est aussi concerné par nos produits.

On est capable désormais d’équiper n’importe quel trailer ou runner. Les produits vont continuer de se développer, et forcément, le team Trail aura de nouvelles ambitions, de nouvelles envies. On prend le temps de bien faire les choses. L’idée c’est de faire perdurer ce team en gardant le niveau de performance, d’exigence, et cet état d’esprit.

Une idée des festivités pour les 10 ans du Team Scott ?

Dans la situation actuelle, c’est un peu délicat de planifier quoi que ce soit. Mais on va forcément fêter ça. Après, si un athlète veut marquer le coup en gagnant une grosse course internationale, on n’est pas contre ! (rires).

Le team SCOTT France en 2021

Cote ITRA Team 2019 : 880 

Cote ITRA Team 2020 : 878

Cote ITRA 2021 : 880


Team Manager : Benjamin Moleins


=> Arrivées : Frédéric Tranchand / Iris Pessey 
<= Départs : Alexis Sevennec, Héloise Feraud (Arrêt)


Effectif 2021 :  Alexandre Fine (23 ans), Adrien Michaud (37 ans), Iris Pessey (29 ans), Arnaud Bonin (35 ans), Rémi Berchet (35 ans), Hugo Altmeyer (28 ans), Frédéric Tranchand (33 ans), Andy Symonds (39 ans), Benoit Cori (38 ans), Anne-Lise Rousset (32 ans), Gautier Airiau (29 ans)

© Recueilli par Luc BeurnauxTrails Endurance Mag 148

Test et Avis sur les Chaussures Scott pour le trail dans le comparateur de chaussures trail issu du Big Test Shoes

S’abonner à Trails Endurance Mag

juillet, 2022

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X