Actus courses

2021 arrive, les courses aussi !

Partager
Poste Le 31 décembre 2020 par Fred Bousseau

2021 arrive, les courses aussi !

2020 a été une année difficile marquée par l’annulation de presque toutes les manifestations sportives : La MaXi-Race, le Trail de la Côte d’Opale, la Skyrhune, l’UTMB® ou encore la SaintéLyon.

Cette période n’a été facile pour personne, ni pour les coureurs qui devaient restreindre leur entraînement à rayon de 1 kilomètre autour de leur domicile, ni pour les organisateurs qui n’ont pas pu mettre en œuvre les échéances qu’ils préparaient tout au long de l’année et dont certains ont vu leur évènement interdit seulement quelques heures avant le départ de la course.

Nous sommes donc partis à leur rencontre afin de sonder leur vision sur 2021 et connaître l’état d’esprit dans lequel ils se situent actuellement.

«On a survécu grâce à l’aide des participants »

Ils le savent très bien et Stéphane Agnoli, organisateur de la MaXi-Race nous l’a confirmé : « 2021 ne sera pas non plus une année normale ». Pour autant, « il est important de garder, la flamme allumée et être prêt à la raviver » car il est persuadé qu’il y aura une saison de trail, mais il est impossible de dire quand étant donné qu’il n’y a aucune visibilité sur le long terme.

Mais c’est cette flamme qui lie les organisateurs et les coureurs. C’est une confiance mutuelle que chacun doit avoir avec l’autre. C’est notamment ce qui a permis au Trail des Passerelles du Monteynard, organisé par Éric Le Pamellec, d’avoir lieu dans de bonnes conditions en 2020, « on y a cru mais pour mettre la course en place, il a fallu 2 critères : la confiance des participants et la confiance des bénévoles qui ont cru en l’aventure ».

Cette confiance a également été remarquée par Franck Viandier du Trail Côte d’Opale. L’annulation de la course 3 jours avant a été un fait difficile à accepter, mais la manifestation « a survécu grâce à l’aide des participants ».

Nicolas Darmaillacq est également reconnaissant envers les coureurs. La Skyrhune qu’il organise a été annulée en 2020, mais la quasi-totalité des coureurs ont transféré leur dossard sur l’édition 2021. Tout comme l’an dernier, il est désormais « dans l’attente mais espère ».

De leurs côtés, les organisateurs ayants déjà ouvert les inscriptions de leurs évènements ont vu un phénomène commun, l’engouement des coureurs est présent mais il est plus faible que sur les éditions précédentes.

Lors de ces entretiens, le plus optimiste a été Michel Sorine, l’organisateur de la SaintéLyon, qui envisage l’année de 2021 de manière sereine et qui nous a avoué « fin novembre prochain, nous devrions je l’espère être sorti de cette crise sanitaire ».

Le point sur lequel ils s’accordent tous correspond aux dispositifs organisationnels à adopter afin de répondre aux règles sanitaires imposées par le gouvernement. C’est notamment ce que Tristan Calamita a mis en place sur ses courses, notamment sur les championnats de France de course en montagne qui ont pu se dérouler lieu le 27 septembre dernier : « Gel hydroalcoolique, port du masque sur les zone de regroupement, ravitaillements individuels pour ne pas avoir de brassages avec par exemple des bouteilles d’eau individuelles), privilégier les espaces en extérieur, et privilégier les inscriptions en ligne pour limiter les points de rassemblement ». Enfin à la question sur la manière par laquelle il envisage l’année 2021, il nous a tout simplement répondu « Pourvu qu’elle soit meilleure ».

Alors coureurs, n’attendez-plus, et soyez prêts à faire des compétitions cette année.
Pour vous aider, le Trails Endurance Book 2021 est là, afin de vous guider dans le choix de votre objectif.

À bientôt sur les chemins !

Par Killian Tanguy – ©Fred Bousseau

X