Actus courses Coureurs

3 questions à Camille Caparros, Champion de France de KV 2019

Partager
Poste Le 28 juin 2019 par Fred Bousseau

©️VKWC Guillem Casanova, Camille Caparros

Le 14 Juin 2019 a eu lieu à Pelvoux-Vallouise dans les Hautes Alpes, au cœur des Ecrins, le Championnat de France de Kilomètre Vertical sur un parcours de 3 900 m pour 1000 m D+
Cette discipline deviendra une épreuve mondiale dès 2021 avec un Championnat du monde officiel dans le cadre de la refonte des Mondiaux de Trail ou sera intégré les Mondiaux de course en Montagne en même temps.
La victoire revient à Christel Dewalle et Camille Caparros pour la seconde année consécutive – TOP 10 ci dessous.

Une semaine plus tôt, au même moment que les Mondiaux de Trail au Portugal, avaient lieu les Championnats de France de course en montagne disputés à Saint-Gervais le 8 juin 2019 et remportés par Didier Zago et Anaïs Sabrié.
Une météo capricieuse et avec de la pluie dès le départ sur ce parcours en montée qui partait du Fayet pour finir au Bettex – TOP 10 ci dessous

L’occasion de faire connaissance avec Camille Caparros, ce Pyrénéen d’origine installé dans les Hautes Alpes
Après son second titre en KV vient de remporter la manche de Skyrunning de KV en Grèce.

« je cultive mon coté épicurien » : Camille Caparros

Trails Endurance Mag : tu réalises le doublé mais peu de gens te connaissent, peux tu te présenter en quelques mots ? (âge, ton passé sportif, ta vie, ton boulot, tes hobbies…..)

Camille CaparrosPour commencer, j’ai pile un quart de siècle.
J’ai grandi dans les Pyrénées au cœur des montagnes de Cerdagne.
J’ai appris à marcher en même temps qu’à skier surtout sur des planches de ski nordique. J’ai ensuite emboîté le pas avec le Biathlon au pôle espoirs de Font-Romeu.
Gardien du refuge de la Carança à 20 ans, j’ai toujours couru dans les vallées et côtoyé les sommets.
J’ai aussi beaucoup grimpé en sillonnant les falaises Catalane ou les couloirs glacés.
A présent je travaille « chez les rouges » à l’ESF de Nevache comme moniteur de ski de fond et au Refuge de la Femma en Vanoise.
Comme beaucoup de Haut-Alpins je cultive mon coté épicurien !

Trails Endurance Mag : tu avais crée la surprise l’an passé, tu confirmes cette année avec ce second titre dans cette discipline, comment te prépares tu (hiver / été) ?

A en croire les journaux, j’imagine que je me prépare bien. Blague…
Plus sérieusement c’est Bastien Trilles qui établit mes programmes d’entrainement.
Le mot d’ordre est de se faire plaisir. Tous les moyens sont bons pour m’entrainer. Le but est de passer du temps en montagne à basse intensité.
L’été j’aime promener mon vélo sur les cols alpins. Mes chaussures m’accompagnent sur les sentiers techniques au gré des vents et de mes envies. Quant à mes skis roues, ils me préparent à la saison des feuilles rouges et des mélèzes en feu.
L’hiver c’est la pratique du ski alpinisme et du ski de fond qui dominent mon quotidien.
Il m’arrive les jours de repos de prendre un peu de hauteur sur ma pratique et de m’envoyer en l’air avec mon parapente. Je reste persuadé que élever mon seuil de réjouissance, de vivre et de partager des moments montagnards, sont les meilleurs séances qui soient.

Trails Endurance Mag : comptes tu venir sur des trails plus longs et mettre à profit tes qualités de grimpeur, ou penses tu que ce sont 2 disciplines différentes pour performer ?

J’y suis déjà venu et j’y reviendrai. Je n’aime pas que la montée. J’adore la descente aussi, surtout quand celle-ci est rugueuse et camille Caparros-©Net-Rezoaérienne.
La discipline du Kilomètre Vertical se démocratise et je m’en réjouis.
Pour moi le KV reste une référence ascensionnelle pour tous les coureurs en montagnes. Le parallèle est flagrant avec le 10 kilomètres pour les routards.
Cependant pour performer sur des formats plus longs en montagne, il faut avoir ou développer d’autres qualités.
Un bon traileur se débrouillera toujours en KV, mais l’inverse n’est pas forcement vrai.
Mes yeux pétillent désormais pour des courses techniques à gros dénivelé.
D’ailleurs après le KV du vendredi je serai sur le Marathon du Mont-Olympe ce 29 juin 2019.

Par Fred Bousseau – ©Guillem Casanova, Netrezo, S. Slavo,

TOP 10 H & F CHAMPIONNATS DE FRANCE DE KV 2019

1/ CAPARROS Camille en 34’49 »
2/ BERSON Alban en 35’11 »
3/ PERRET Adrien en 35’40 »
4/ NAVARRO Julien en 35’44 »
5/ CAILLOT Yoann en 35’55 » (Champion de France M1)
6/ CHAUVET Benoit en 36’20 »
7/ POESY Sébastien en 37’11 »
8/ JACQUIER Romain en 37’25 » (Champion de France Espoir)
9/ BIZET Ivan en 37’29 »
10/ CALAMITA Tristan en 38’06 »

1/ DEWALLE Christel en 38’51 »
2/ PESSEY Iris en 41’54 »
3/ PARDIN Jessica en 42’20 »
4/ JEANNIER Céline en 43’03 » (Championne de France M1)
5/ NIEGRZYBOWSKI Julia en 44’04 » (Championne de France Espoir)
6/ FAVRE Corinne en 44’20 »
7/ JEANNEROD Mélanie en 44’45 »
8/ MATTANA Mallaurie en 45’46 »
9/ PARADAN Laure en 45’48 »
10/ EHRSTRÖM Sabine en 46’32 »

 

TOP 10 H & F CHAMPIONNATS DE FRANCE DE COURSE EN MONTAGNE 2019

Podium hommes Championnat de France de course en montagne 20191/ Didier Zago en 1h06’02’’ Champion de France et 1er M1
2/ Sylvain Cachard en 1h07’10’’ Vice-champion de France et 1er espoir
3/ Fabien Demure en 1h07’21’’
4/ Jérôme Blanc en 1h07’31’’
5/ Julien Navarro en 1h08’14’’
6/ Thomas Cardin en 1h08’42’’
7/ Ivan Bizet en 1h08’47’’
8/ Théo Détienne en 1h09’07’’ et vice-champion de France espoirs
9/ Mathieu Jacquet en 1h09’22’’ et 3ème espoirs
10/ Tristan Calamita en 1h09’41’’

1/ Anaïs Sabrié l’emporte en en 1h18’03’’ Championne de France
Podium dames Championnat de France de course en montagne 20192/ Christel Dewalle en 1h18’42’’ et vice-championne de France
3/ Elise Poncet en 1h19’06’’
4/ Simone Troxler (Suisse) en 1h19’50’’
5/ Mathilde Sagnes en 1h20’48’’
6/ Lucille Germain en 1h21’40’’ et Championne de France Espoirs
7/ Céline Jeannier en 1h22’20’’ et Championne de France M1
8/ Julia Combe en 1h23’47’’
9/ Anaïs Boucansaud en 1h24’53’’
10/ Carole Klein en 1h25’18’’

X