Actus courses

Annulation des Templiers 2019 – les explications

Partager
Poste Le 20 octobre 2019 par Fred Bousseau

Templiers 2019 - annulé

C’est un fait rare sur un événement d’une telle importance, mais l’organisation a décidé tard samedi soir d’annuler la Grande Course des Templiers prévue ce dimanche 20 octobre 2019.
Dans un premier temps, hier matin, lors de la conférence de presse, les organisateurs avait annoncé sans surprise, que les conditions météos allaient être difficiles ce dimanche et se donnaient donc le droit, par précaution, de raccourcir le parcours une fois qu’ils auraient pris connaissance du dernier bulletin météo.

« Nous avons tenté de sauver la course » : Gilles Bertrand

Jusque là aucune précision sur l’annonce d’une possible annulation.
Annulation de la Grande Course des Templiers 2019Sans nouvelles jusqu’à hier soir, c’est donc autour de 22h que l’organisation, après 4h de réunion avec les autorités compétentes (secours, sécurité, bénévoles…) et consultation du dernier bulletin météo, a décidé de prendre la difficile décision d’annuler la course.
Une décision totalement inédite et jamais prise en 25 éditions.
De fait, beaucoup d’interrogations surviennent voir même une forme d’incompréhension :
Annulation trop tardive ? Manque de réactivité de l’organisation ? Annulation logique au vue des conditions ? Annulation courageuse de l’organisation ? Aurait-on pu lancer la course et raccourcir le parcours comme annoncé hier ? Que dit le règlement dans ce cas précis ?

Sur place, dès le début de matinée, des orages violents ont éclaté, il a plu de façon très intense avec de grosses rafales de vent, venant renforcer la position de l’organisation et confirmant que la décision prise était la bonne.

Pour le reste, la position de l’organisation est claire et comme nous l’a précisé Gilles Bertrand, l’organisateur, à notre micro très tôt ce matin sur la ligne de départ : « dans les conditions annoncées, il est impossible de faire prendre des risques aux coureurs, aux équipes de secours, aux bénévoles qui sont impliqués dans tout le dispositif, nous avons tenté de sauver la course, la décision à été longue à prendre ».
(son intervention à retrouver dans son intégralité dans la vidéo ci-dessous).

Le règlement ne prévoit pas de remboursement

Vous avez été très nombreux à réagir sur nos réseaux en commentaires et beaucoup de gens estiment que c’est une sage et courageuse décision, d’autres critiquent le manque de réactivité de l’organisation qui selon certains auraient du prendre la décision plus tôt.

Certains auraient souhaités que la décision survienne avant et que la course soit organisée un jour plus tôt.

Beaucoup se posent aussi la question de savoir comment va réagir l’organisation concernant les dossards et inscriptions, procéderont-ils à un remboursement ? Au décalage d’une année ? (mais quid de ceux qui ne pourront pas revenir…).

La réponse à cette dernière question est explicitement évoquée dans le règlement de la course, à l’article 4 : « l’organisation du Festival des Templiers se réserve le droit d’annuler une épreuve pour tous motifs qui mettraient la vie du coureur en danger ou tous cas de force majeur, sans dédommagement pour les coureurs ».

«une sage décision », selon beaucoup de commentaires

Nous avons relevé plusieurs commentaires qui reflètent l’état d’esprit et l’atmosphère qui règne après cette décision inédite en 25 éditions !

Pascal Moreau : « Hommage appuyé aux organisateurs. Depuis 1995, nous avons connu des éditions avec des météos compliquées, neige,pluie, verglas, mais c’est toujours « passé ». Aujourd’hui, envoyer 2500 coureurs, au milieu des bois avec un vent à 80 km/h sur les Causses, relèverait d’une totale inconscience. Alors oui, on a tous fait un plus ou moins long voyage, réservé un gîte, un camping, mobilisé la famille , les amis, mais que vaudrait cette dépense face à un accident majeur ?…Je vous laisse le soin de répondre. Pascal, 24 éditions au compteur. PS: Pour Gilles et Odile, c’était écrit dans les pierres des Causses… »

Séverine Dhedin :  » C’est une très sage décision. Je comprends la déception des coureurs et de l’investissement physique et financier que ça a coûté à certains… Je suis persuadée que les organisateurs sont très déçus également mais il y a de l’humain en jeu et aucune course si importante soit-elle ne mérite cette prise de risque… on court avant tout pour le plaisir, certes les courses permettent de s’évaluer, d’avoir le t-shirt de telle ou telle course mais le trail, ne l’oublions pas, c’est un accord avec la nature. Sans faire de course, les entraînements quotidiens sont déjà une grande réussite. Après je peux comprendre la déception de tous mais pour moi les responsables ont pris leurs responsabilités et c’est très bien… »

Hervé Dembski : « Décision importante mais juste en raison des conditions. L’an dernier dans votre discours d’avant course vous offriez les causses aux coureurs. Mais cette année ils n’ont pas voulu nous accueillir. Tout le monde est déçu mais il vaut mieux faire la une de la presse de cette façon que d’une manière plus tragique Au moment où je met mon post en plus du vent la pluie fait son apparition. Ça devait être mon premier grand Trail des templiers ce n’est que partie remise. C’est la nature qui dicte notre sport. Vive le Trail ».

Quelques élites et locaux connaissant bien le territoire ont aussi réagit à leur manière et ont exprimer leurs impressions à l’image de Romain Maillard qui reconnaissait « être très déçu qu’il n’y ai pas eu un parcours de repli de prévu, dégouté d’avoir autant investi dans la préparation de la course mais comprendre l’organisation » et d’ajouter, « c’est le jeu, même si la déception est forte.
Guilhem Prax – Endurance Shop Millau : « Soutien à 100% à l’organisation. Les gens connaissent assez peu la puissance et le côté aléatoire d’un épisode cévenol. Si Gilles Bertrand a annulé c’est qu’il le fallait. Savoir annuler c’est faire preuve d’une très grande lucidité et d’un grand professionnalisme et clairement d’assurer la sécurité des coureurs car on parle ici de 2700 personnes pouvant se retrouver à la merci des éléments ».

Une réaction et un nouveau communiqué de la part de l’organisation devrait arriver d’ici quelques heures et donneront sûrement réponse à toutes ces questions !

Par Alex Violle & Fred Bousseau

X