Actus courses

Aurelien Dunand-Pallaz : «fier d’y être arrivé».

Partager
Poste Le 1 mars 2021 par Fred Bousseau

A. Dunand PAllaz vainqueur Transgrancanaria 2021 @racephotos.es_01

Aurélien Dunand-Pallaz a inscrit ce week-end son nom au palmarès de l’un des plus grands ultra du début de saison, la Transgrancanaria au terme de 129 km et 6 720 m D+ couru en 13h42’43.
Chez les dames c’est Azara Garcia De Los Salmones, déjà vainqueur en 2017 qui s’impose en 16h35’11.

Aurelien Dunand PAllaz - reecordman du monde D+ en 24hIl succède à un certain Pau Capell, vainqueur en 2017, 2018, 2019 (forfait sur cette édition 2021).

Par le passé Sébastien Chaigneau s’était imposé en 2012 et 2013, et Caroline Chaverot l’avait emporté en 2016.
A noter la 8ème place de Mathieu Blanchard, la 13ème place de Julien Chorier, la 4ème place chez les dames pour Lucie Jamsin, la victoire de Maryline Nakache sur le 65 km et la 3ème place de Luca Papi sur le format 360 km remporté chez les dames par Claire Bannwarth.

Le recordman du monde de D+/D- en 24h – LIRE l’article de son record ICI – progresse d’année en année sur ces formats longs et montagneux et s’affirme comme l’un des futurs grands Monsieur de l’Ultra Trail.

Retour sur sa course, sa préparation hivernale et ses objectifs 2021 :

« heureux de cette victoire et fier d’y être arrivé »

Quel est ton sentiment sur ce succès et comment l’as-tu construit ?

« C’est une 1ère victoire au niveau internationale pour moi, il y avait un gros plateau au départ, je ne faisais pas partie des favoris pour la victoire mais j’étais un outsider pour le podium. Je suis super heureux de cette victoire et fier d’y être arrivé »
La course est partie vite, j’ai eu un petit coup de barre durant la nuit mais ça a été.
On s’est retrouvé à 2 (avec Père Aurell Bove) à partir du km 75, j’étais juste 20 secondes derrière, je savais qu’il restait 2 descentes dont une de 1000 m de dénivelé. J’ai vu que j’étais mieux que lui j’ai accéléré, je me suis retrouvé avec d’abord 6’ d’avance puis 12’ après la seconde, j’ai ensuite géré jusqu’à l’arrivée dans ce long canyon de 14km ».

Tu as cassé un bâton, cela t’as handicapé ?

« Au départ je ne m’en suis pas servi car c’est roulant mais dans la première montée j’ai utilisé les bâtons, c’est une habitude que j’ai avec le ski alpinisme et ça m’aide beaucoup. Mais au km 35 après 1h30 d’utilisation, j’en ai cassé un.
J’en avais pas pour le remplacer et on avait pas le droit à une assistance sur cette course, on devait partir en autonomie complète, en raison du protocole Covid.
J’ai bien essayé de prendre un bambou pour le remplacer mais j’ai vite abandonné l’idée et j’ai géré avec un seul, mais oui c’est certain que ça m’a handicapé dans les montées….il a fallu s’adapter »

« porter le maillot de l’équipe de France »

Comment as-tu géré ta préparation hivernale, toi qui privilégies le ski alpinisme ?

A. DUnand Pallaz - Transgrancanaria@racephotos.es« La saison de ski alpinisme est différente en raison de la pandémie, la Pierra Menta est réservée aux équipes nationales et ne sera que sur 1 jour. J’étais un peu frustré de la saison 2020 de trail ou je n’avais fait que 2 courses, le record de D+ et 2 projets perso, il me manquait une grosse course internationale. On avait décidé avec mon entraineur (J. L Bal) de partir sur cette objectif de La Transgrancanaria dès Février pour construire une saison avec comme objectif l’UTMB®.
J’ai fait pas mal de ski alpinisme autour de chez moi du côté de La Sambuy, environ 70 000 m D+ et je n’ai repris la course à pied qu’en Janvier. J’ai du faire environ 800 km en 2 mois, avec seulement 4 sorties longues de 45-50 km.
J’ai fait le fractionné à ski car début Janvier j’ai ressenti une douleur à l’ischio sur une séance rapide, j’ai alors géré ma préparation avec cet entrainement croisé pour me ménager et ne pas compromettre cette course.
Finalement c’est passé, avec l’expérience je savais que ce volume d’entrainement allait être suffisant pour une course de 13h. »

Quels seront tes prochains objectifs ?

« La suite de la saison va se construire en fonction du maintien, des annulations et/ou du report des courses. J’avais déjà prévu le MIUT à Madère en avril mais il est reporté à Novembre, je vais chercher une course de remplacement mais je serai au 90 km du Mont-Blanc fin juin et le second objectif de la saison sera l’UTMB® fin août.

Selon les résultats je verrai la suite, peut-être La Réunion même si ça me semble difficile d’enchainer UTMB® et Réunion et je suis aussi attiré pour tenter les critères de l’équipe de France pour les Mondiaux en Thailande, j’aimerai tant porter le maillot de l’équipe de France en course, lors de ma sélection en 2019 j’étais blessé et je n’avais pu courir avec ce maillot.
Une chose est sûr je ne tenterai pas de battre mon propre record de D+ en 24h, même si je pense qu’il peut être amélioré ».

Par Fred Bousseau – ©organisation & Fred Bousseau

AURELIEN DUNAND-PALLAZ TRANSGRANCANARIA 2021 @racephotos.es

 

X