Actus courses

C. Bassons suspendu un an s'explique…., "je serai au départ des Templiers"

Partage

Un comble pour quelqu’un qui s’investit dans la lutte antidopage depuis plus de 15 ans. Le cycliste Christophe Bassons, reconverti dans le Trail depuis quelques années, a été suspendu un an par la Fédération Française de Cyclisme pour un contrôle antidopage manqué lors du championnat de France de VTT marathon le premier septembre dernier à

Un comble pour quelqu’un qui s’investit dans la lutte antidopage depuis plus de 15 ans.
Le cycliste Christophe Bassons, reconverti dans le Trail depuis quelques années, a été suspendu un an par la Fédération Française de Cyclisme pour un contrôle antidopage manqué lors du championnat de France de VTT marathon le premier septembre dernier à Langon en Ile et Vilaine.
Il avait pris part à cette épreuve et a abandonné après 3 heures de course, victime d’une hypoglycémie.
Il avait alors repris sa voiture pour rentrer chez lui…. sans savoir qu’il était convoqué au contrôle antidopage !

Joint par téléphone cet après midi, il nous raconte :

“On ne m’a pas notifié de contrôle, on m’a appelé 3 heures après que je sois parti en me disant que je devait me soumettre à un contrôle antidopage, et que je devais être là dans la 1/2 qui suivait”.
“Ayant abandonné, la course, je ne pouvais alors pas me rendre à un contrôle dont je n’avais pas la connaissance, d’ailleurs cette sanction est contraire au Code Mondial Antidopage, puisque pour qu’il y ait suspension, il faut que le coureur ne se présente pas à un contrôle qu’on lui a notifié”.

Christophe Bassons à décidé de faire appel et va désormais s’adjoindre les services de Thibault de Montbrial, avocat de Bruno Roussel dans l’affaire Festina, pour défendre ses intérêts.
La médiatisation (Stade 2, France-Info, l’équipe, Europe 1, LCI, Canal+…) de cette affaire qui paraît ubuesque, est un risque pour l’image de la Fédération Française de Cyclisme, à l’heure ou lance Armstrong vient d’être déchu de tout ses titres par l’UCI.
Lorsqu’il était professionnel Christophe Bassons s’était régulièrement opposé verbalement et par voix médiatique à cet Américain à qu’il y reprochait “de ne pas avoir “la même vision” du cyclisme.
D’ailleurs en 1999, il avait quitté le Tour de France en opposition aux pratiques du peloton sous les injures de L. Armstrong lui indiquant “rentre chez toi….” et F..K Y..” !!!
Et Christophe de souligner “je ne suis pas d’accord avec cette sanction disproportionnée, je veux connaître la vérité et savoir si c’est un problème d’incompétence, ou si l’on m’en veut tout simplement….”
“Si j’ai réellement fauté par rapport à un règlement j’accepterai la sanction”.
Christophe est régulièrement sur des Trails avec sa femme Pascale et ses enfants (Marathon du Mont Blanc, Verticausse, KV de Manigod, Sky-Games 2012…) et d’ajouter, “je serai bien au départ des Templiers dimanche matin”.
Depuis 2001, année ou il a arrêté sa carrière, il travaille à la lutte antidopage auprès de Jeunesse et Sport Aquitaine.

Par Fred Bousseau – © photo

Poste Le 22 octobre 2012 par redaction-Endurance-Mag
X