Actus courses

CCC® – Evans mate la Révolution Chinoise

Partager
Poste Le 31 août 2018 par Luc Beurnaux

UTMB 2018-ccc- victoire de Tom Evans

Le Gallois Tom Evans a remporté ce soir l’édition 2018 de la CCC en 10h44’32, sous une météo « typically british », après une gestion de course parfaite qui l’a vu remonter, au fil des kilomètres sur le Chinois Min Qi (10h50:07), qui aura mené l’épreuve durant près de 90km, avant de se faire déposer par le jeune Gallois, 4e de l’épreuve l’an dernier.

L’ancien militaire a un passé « tout neuf » dans le trail running, puisqu’il disputait il y a seulement 18 mois son premier ultra-trail, dans le désert marocain, sur le Marathon des Sables. Depuis, le virus a été définitivement inoculé, Evans décidant même, il y a quelques mois, d’abandonner sa carrière professionnelle dans l’armée, pour se consacrer à temps plein à la course à pied. A la vue de ses résultats, il semblerait avoir fait le bon choix, puisque après sa médaille de bronze aux Championnats du monde de trail en juin dernier, il remporte ce soir, sous un crachin discontinu, la CCC (101 km / 6 200m D+) à laquelle près de 2000 concurrents ont participé.

UTMB 18-ccc-les chinois aux avant-poste
UTMB 18-ccc-les chinois aux avant-poste

Tom Evans aura laissé filé les « flèches » nommées Min Qi et Marco De Gasperi sur la première moitié du parcours, avant d’entamer une remontée fantastique, jusqu’à la première place. Le Chinois, vainqueur du Hong Kong 100 miles en début d’année a suivi ses sensations, pour s’envoler rapidement en tête de course. « Je me sentais, bien, fort, je n’ai pas regardé devant, ni derrière, et je suis parti devant sans trop réfléchir », dira le Min Qi, adepte, comme nombreux de ses compatriotes, de ce genre de tactique de course. Il s’en aura fallu de peu pour que le cavalier seul aboutisse jusqu’à la ligne d’arrivée. Evans, connaissait, au contraire du Chinois, une courbe ascendante, pour refaire son retard et l’emporter devant Min Qi.

UTMB 2018-ccc-Pau Capell
UTMB 2018-ccc-Pau Capell

Pau Capell, vainqueur de la TDS en 2016, aura lui aussi connu cette courbe ascendante sur l’épreuve, après un départ difficile. « J’ai connu un début de course délicat. Je n’avais pas de jambes, aucune sensation » expliquera Capell, finalement 3e (10h52:26). Mais heureusement, c’est revenu sur la deuxième partie de parcours » expliquera l’actuel leader de l’Ultra Trail World Tour.

Capell délogera une légende de la course en montagne du podium. Marco De Gasperi, 41 ans, sextuple champion du monde de course en montagne, avait décidé cette année de sortir de sa pré-retraite sportive pour préparer le premier 100km de sa carrière. « Après 25 ans de course à pied, jamais je n’aurais pensé m’aligner un jour sur un ultra » expliquait l’Italien en conférence de presse. « Je suis dans une autre optique maintenant. La compétition compte moins, au contraire du plaisir que je prends en course ». Habitué des formats courts et rapides de la course en montagne, De Gasperi aura animé avec le Chinois Min Qi le début de course, jusqu’à Tré-le-Champs, avant de craquer dans les 20 derniers kilomètres, et de terminer au pied du podium. Il s’en aura fallu de peu pour que Germain Grangier, premier Français de l’épreuve, ne revienne sur lui. Mais il conservera une poignée de secondes sur Grangier, finalement 5e.

UTMB 2018-ccc-Miao Yao
UTMB 2018-ccc-Miao Yao

Cette CCC 2018 aura prouvé un peu plus que la Révolution chinoise était en marche. Après la victoire d’un représentant de La République Démocratique de Chine sur l’OCC, la 2e place de Min Qi sur la CCC hommes, Mia Yao aura confirmé l’émergence et le talent du trail running à la Chinoise. Comme son petit ami Min Qi sur le même parcours, Mia Yao aura fait la course en tête dès les premiers kilomètre, plaçant sous l’éteignoir ses prestigieuses concurrentes nommées Ida Nilson (SUE), Katie Schide (USA) ou Anne-Lise Rousset (FRA). Sauf que elle parviendra à maintenir son leadership jusqu’à la ligne d’arrivée, bouclant victorieusement l’épreuve en 11h57:46.
La compagne de Germain Grangier, Kathie Schide, termine pour sa part à la deuxième place, position qu’elle a occupée tout au long de la course. Ida Nilson, elle, aura conquis la dernière place du podium féminin en prenant le dessus sur Anne-Lise Rousset (4e) à Trient, à 30km de l’arrivée.

RÉSULTATS CCC 2018

Luc Beurnaux – Photos Pascal Tournaire et Laurent S. / UTMB

X