Championnats du Monde de trail 2022, les favoris.

Championnats du monde de trail 2022-Equipe de France

Les Championnats du monde de Trail auront lieu ce samedi 5 novembre à Chiang Mai en Thaïlande avec pour la première fois, 2 éléments importants.

Ces Championnats se veulent ceux de l’unification entre montagne et Trail.
Dès vendredi les Mondiaux de KV ouvriront le bal et dimanche ceux de course en montagne (preview ici) clôtureront ces mondiaux.
Mais surtout c’est la première fois que les mondiaux de Trail sont organisés sur 2 distances (40 km et 80 km).

Une opportunité pour les coureurs de mieux se préparer pour leur distance de prédilection mais aussi une dilution du niveau entre les courses et dans un contexte d’événements internationaux très chargé.

Si l’équipe de France présente une formation solide et homogène dans toutes les disciplines c’est loin d’être le cas pour les autres nations.

A noter aussi un staff complet autour de cette équipe qui aura mis tous les moyens pour ramener des médailles.

Championnats du Monde de Trail long, du gros niveau mais une densité faible.

Championnats du monde de trail 2022-Equipe de France homme trail long

Les distances des courses de trail sont Trail Long (80 km, 4910 m de dénivelé, départ à 6h30 (GMT+6) le samedi 5 novembre) et le Trail Court (40 km, 2777 m de dénivelé, départ à 7h30 le samedi 5 novembre). Les distances des courses de montagne sont les suivantes : Montée Classique (8,5 km, 1014 m de dénivelé, départ de 9h15 à 10h le vendredi 4 novembre),

Montée et descente classique (11,2 km, 441 m de dénivelé, départ de 9h45 à 11h le dimanche 6 novembre) et Montée et descente classique Junior (11,2 km, 441 m de dénivelé, départ de 8h30 à 9h le dimanche 6 novembre).

Si l’on regarde l’Indice de Performance ITRA (ITRA PI), le classement est très serré entre les 7 premiers hommes qui affichent chacun un ITRA PI supérieur à 900, du gros niveau et une belle bagarre en perspective.

Parmi eux, on trouve l’Allemand Hannes Namberger (FORFAIT – ITRA PI 928, vainqueur du Lavaredo Ultra Trail), le Britannique Tom Evans (FORFAIT – ITRA PI 918, 3e du dernier UTMB), l’Américain Adam Peterman (ITRA PI 917, vainqueur de la dernière Western States), Thibaut Garrivier (ITRA PI 916, 10e du dernier UTMB), l’Italien Andreas Reiterer (ITRA PI 905, 3e de la dernière CCC), Nicolas Martin (ITRA PI 902, 5e des championnats du monde 2019) et le Suisse Martin Anthamatten (ITRA PI 901, vainqueur de la Schlegeis 3000 SKYRACE cette année).

Le vainqueur fait certainement partie de ce groupe. Cependant, ils seront tous loin de chez eux et si la Thaïlande, pays du sourire, est un paradis pour les vacances, c’est aussi un pays chaud et humide comparé à l’Europe et aux États-Unis. Les Asiatiques ont donc leurs cartes à jouer. Les mieux classés sur le terrain sont le Japonais Hirokazu Nishimura (ITRA PI 834) et le Hongkongais Ho Chung Wong (ITRA PI 825).

Championnats du monde de trail 2019-Blandine L'hirondel

Certains seront avantagés par la connaissance du terrain. C’est le cas du Thaïlandais “Jay” Kiangchaipaiphana (ITRA PI 773), mais aussi du Britannique Harry Jones (ITRA PI 873). Il a vécu à Chiang Mai pendant de nombreuses années avant de retourner au Royaume-Uni récemment. Tous deux pourraient donc mettre à profit leur expérience pour bouleverser le classement.

Côté Français, on retrouvera également Ludovic Pommeret, 7e des championnats du monde 2019, mais surtout vainqueur de la TDS 2022. Il y aura aussi Martin Kern (4e de la TDS) et Arthur Joyeux Bouillon (7e de l’UTMB). Ils tenteront de conserver leur titre par équipe obtenu en 2019.

En ce qui concerne les femmes, Blandine L’Hirondel s’avance comme la grande favorite à sa propre succession.
La concurrence n’est pas présente en force pour un tel rendez-vous. Ses plus grandes adversaires seront la Polonaise Dominika Stelmach deuxième du classement l’ITRA PI, la Népalaise Sunmaya Budha, 2e de la dernière CCC. On notera aussi la présence de l’Américaine Kaytlyn Gerbin (3e l’UTMB) et de la Norvégienne Henriette Albon, la femme de Jonathan Albon, arrivée 6e de la CCC.

Les Françaises tenteront également de conserver leur titre de 2019. L’équipe est composée d’Audrey Tanguy, de Manon Bohard, de Marion Delespierre et de Jocelyne Pauly. Leurs plus grandes adversaires seront les Espagnoles Azara Garcia (vainqueur du Mozart 100 by UTMB), Marta Molist (1ere féminine et 5e scratch du 75km Mozart 100 by UTMB) et Gemma Arenas (5e féminine du 42km de l’Ultra Pirineu). Elles seront également des concurrentes pour Blandine l’Hirondel.

Championnat du Monde de Trail court, un duel d’Européens

Tout comme sur trail long, la start-list du trail court est de grande qualité ! Le Britannique Jonathan Albon, champion du monde de trail running en titre, s’avance comme le grand favori. Mais face à lui se trouvent de nombreux athlètes prêts à déjouer les pronostics : le Suédois Petter Engdahl (FORFAIT – vainqueur de la CCC), Frédéric Tranchand (2e de Stranda Fjord), le Norvégien Stian Angermund (vainqueur du marathon du Mont-Blanc), Thomas Cardin (3e des championnats d’Europe à El Paso), le Japonais Rui Ueada (3e du Marathon du Mont-Blanc), l’Italien Francesco Pupi (4e des Championnats du monde 2019), les Français Arnaud Bonin (4e de l’OCC), Kévin Vermeulen (1er du 50km Wildstrubel by UTMB) et Julien Rancon (double médaillé mondial en Trail en 2013 et 2019), l’Américain Zach Miller (5e de l’UTMB) et l’Espagnol Oriol Cardona, même s’il est surtout spécialiste des courses en montagne 

Championnats du monde de trail 2019-Jonathan Albon

Cette tendance se confirme chez les femmes et là aussi un plateau qui aurait mérité d’être plus relevé dans le cadre d’un Championnat du Monde. Selon le PI ITRA, la Suédoise Tove Alexandersson est la grande favorite, mais elle reste incertaine venant de terminer sa saison de CO avant d’attaquer celle de ski alpi (FORFAIT). Elle est deuxième au classement général ITRA féminin (derrière Courtney Dauwalter et possède donc le plus haut ITRA PI de toutes les participants (828).

La concurrence 10 autres athlètes peuvent également espérer décrocher le titre : Anaïs Sabrie (4e du Marathon du Mont-Blanc), Mathilde Sagnes (1ère de la Skyrhune), Candine Fertin (1ère de la MCC), Louise Serban (vice-championne de France de Trail Court 2022), les Espagnoles Sheila Aviles Castaño (3e des derniers championnats du monde en 2019) et Nuria Clapera, la Britannique Eleanor Davis (8e de la CCC), la Suissesse Ariane Wilhem (9e des championnats d’Europe à El Paso), la roumaine Denisa Dragomir et l’Italienne Fabiola Conti (7e du Marathon du Mont-blanc).

Killian Tanguy et Fred Bousseau avec ITRA – © Cyrille Quintard / FFA et Fred Bousseau

novembre, 2022

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X