Favoris championnat de France de course en montagne 2022

LIVE-Championnat-de-france-course-montagne-2022

Deux semaines après le championnat de France de trail, rendez-vous ce week-end pour un autre grand moment de sport avec les championnats de France de course en montagne.  Déjà support de l’événement en 2018, la petite commune d’Arrens-Marsous au cœur des Hautes-Pyrénées accueille une nouvelle fois la manifestation. Tout cela sous la houlette du club local des Esclops d’Azun et de son président Philippe Lanne accompagné par son équipe, bien connus pour leur sens aiguisés de la convivialité et de l’hospitalité ainsi que pour leurs parcours joueurs et techniques. Les différentes courses proposées promettent comme à chaque fois un grand spectacle par leur format nerveux, rapide et spectaculaire.
Pour la 3ème année, vous pourrez suivre le Championnat de France de course en montagne en direct live.

SUR FACEBOOK

Les spécificités de la course en montagne

LIVE-Championnat-de-france-course-montagne-2022

Tout d’abord, la course en montagne se distingue du trail par une course dédiée à chaque catégorie et sexe.

  • Cadettes / Cadets / Juniors filles à 8h45 / 5,5km et 360D+ / D-
  • Espoirs / Seniors / Masters Femmes à 9h00 / 11,5km et 890D+ / D- : LIVE
  • Juniors garçons à 9h05 / 7,5km et 460D+ / D-
  • Espoirs / Seniors / Masters Hommes à 10h30 / 11,5km et 890D+ / D- : LIVE

Rappelons que les classements par équipes seront effectués en fonction des 4 meilleurs résultats avec l’accumulation, non pas du temps de course mais de la place.

Comme chaque année, le championnat de France sert de course de sélection pour une épreuve internationale. Cette année ce sera pour les championnats d’Europe de course en montagne les 2 et 3 juillet prochain aux Canaries. Une qualification directe sera promise aux 3 premiers et 3 premières juniors ainsi qu’aux 3 premiers et 3 premières des courses espoirs, seniors, et masters. Un.e quatrième coureur.se sera sélectionné.e au choix de la fédération.

Le détail des modalités de sélection juste ici : Modalités de sélection en équipe de France – Eté 2022 | Fédération Française d’Athlétisme (athle.fr)

Qui pour succéder à Blandine L’Hirondel ?

La double championne de France en titre ne sera pas présente pour réaliser le triplé. Une absence de marque aussi, celle d’Anaïs Sabrié. Néanmoins on pourra compter sur le retour d’une cador de la discipline : Elise Poncet. Après deux saisons sans championnat de France de course en montagne, Elise sera l’une des grandes favorites, elle qui reste sur une deuxième place en terre pyréenéenne en 2018 et une troisième place en 2019 à Saint-Gervais. Mais à chaque fois ou presque, l’inévitable Christel Dewalle était devant sur la boîte. Effectivement, Christel possède un palmarès impressionnant et reste sur une victoire en 2018, une deuxième place en 2019, une troisième place en 2020 et une deuxième place l’an passé à Ancelle.
Cependant, elle est moins à l’aise sur des formats montées-descentes, ce qui pourrait ouvrir la voie à ses concurrentes, mais reste attachée au maillot de l’équipe de France.
Elle vient de s’imposer aux 4 000 marches à 4’ du vainqueur (7ème au scratch).

Mathilde Sagnes - Esclops d'Azun

Mathilde Sagnes, troisième l’an passé, qui a conjuré le sort des places d’honneur il y a deux semaines en remportant le championnat de France de trail court, réalisera-t-elle le doublé sur les terres de son club ?

Louise Serban-Penhoat, 4ème l’an passé pour ses premiers championnats de France de course en montagne, pourrait aller titiller la hiérarchie établie et profiter de quelques absences pour aller chercher un nouveau podium hexagonal après celui obtenu il y a deux semaines aux France de Trail court où elle a terminé 2ème.

Jade Rodriguez, championne de France espoir en 2020, est l’une des coureuses françaises les plus prometteuses de la discipline. Autrice d’une très belle saison hivernale avec sa troisième place en espoir aux championnats de France de cross-country, elle semble capable d’aller chercher un premier podium national chez les grandes.

Clémentine Geoffray pourra t-elle rééditer son exploit de 2020 à SuperDévoluy où elle avait terminé à la 2ème place ? Elle reste sur une 4ème place aux championnats de France de trail court.

Florence Bairros, ne cesse de progresser chaque année et de voir son classement s’améliorer. 8ème l’an passé, elle sera à la lutte pour le top 5.

Julia Combe sort d’une belle 5ème place aux France de trail court. 9ème l’an passé, elle sera en lice pour le top 5 et pour un nouveau titre en M0.

Les prétendantes au top 10 : Elise Guillot, Céline Jeannier, Justine Lanne, Cécile Jarousseau, Iris Pessey, Laurie Phaï, Hélène Darragon…

Vers un triplé inévitable de Sylvain Cachard ?

Le Grenoblois reste sur un doublé 2020-2021 avec à chaque fois une course maîtrisée et en patron. Auteur d’un début de saison tonitruant avec ses victoires successives sur le 24km du Nivolet-Revard et sur la Skyrace des Matheysins, il sera très compliqué d’aller le chercher.

Sylvain Cachard - Champion-France montagne 2020 et 2021

Il vient de coter à plus de 940 et réalise la 3ème performance mondiale de l’année.

Il a d’ailleurs fait de ce championnat de France l’un des gros objectifs de sa saison, passage obligé pour obtenir sa sélection en équipe de France et aller décrocher, ce qui le fait rêver, le titre continental dans un mois aux Canaries.

Théodore Klein, surprenant deuxième l’an passé avec un départ en trombe, n’avait pas pu honorer sa première sélection dû à l’annulation des mondiaux mais il pourra, s’il réédite sa performance de 2021, obtenir son ticket pour les championnats d’Europe. Il reste sur une victoire étincelante la semaine dernière sur la montée du grand ballon, manche de coupe de France de course en montagne.

Julien Rancon, 4ème l’an passé, 3ème aux France de trail court il y a deux semaines est en forme et souhaitera montrer qu’il résiste face à la prise de pouvoir des jeunes. Il est l’un des seuls rescapés du quatuor magique qu’il composait avec Didier Zago, Emmanuel Meyssat et Fabien Demure.

Loic Robert, l’enfant du pays, auteur d’une très belle course l’an dernier puisqu’il avait terminé 7ème et 2ème espoir voudra aller chercher un podium national sur ses terres.

Les prétendants au top 5-10 : Quentin Meyleu, Rémi Lonchampt (espoir), Benoit Galand, Jan Margarit, Alexandre Fine, Sébastien Fine, Achille Berthou, Tristan Calamita, Jerome Camacho, Alric Petit, Edouard Dupas…
A noter les absences de Benjamin Bellamy (blessé), Jérome Blanc, Nico Martin (blessé) et Baptiste Fourmont (champion de France espoir en titre / autres objectifs de saison).

Une très belle bagarre espoir en perspective avec Rémi mais aussi Maël Allaire (champion de France junior en titre), Esteban Olivero, Robin Veyre, Thomas Butez, Louis Dumas et Edgard Dumas.

Chez les juniors garçons, on sera attentif aux courses de Marius Simoneau, Antonin Thérond, Antoine Lanne Mathias Barros-Vallet et Anatole Berthou (champion de France cadet en 2021).

Chez les cadets, duel annoncé entre Timothé Paradis et Mathis Delmas.

Chez les juniors filles, nos regards seront tournés vers Pauline Trocellier, Nélie Clément, Océane Dewalle et Alexane Thomas.

Chez les cadettes, Lili Beck devrait une nouvelle fois l’emporter.

La bataille des clubs

Les Esclops d’Azun, club organisateur et l’un des clubs les plus actifs de France en trail et en course en montagne, aura à cœur de faire encore mieux qu’en 2021 : 3ème chez les hommes et 3ème chez les femmes. Ils auront une nouvelle fort à faire face à Grenoble, Gap, Echirolles et l’Athlé St Julien.

Rendez-vous ce dimanche à partir de 8H45 sur la page Facebook TRAILS ENDURANCE MAG pour vivre le championnat de France hommes et femmes en LIVE

Par Alexandre Violle – ©Noa Barrau & Esclops d’Azun

aout, 2022

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X