A la une Actus courses

France de Montagne 2021, S. Cachard et B. L’Hirondel, les intouchables !

Partage

Il sera (déjà) bientôt difficile de faire état du palmarès de ces deux là tant il s’étoffe à une vitesse affolante. Blandine L’Hirondel et Sylvain Cachard, les deux grands favoris de la course, déjà lauréats en 2020 sur le parcours de Super Dévoluy, ont tenu leur rang et se sont imposés au terme d’une course

Il sera (déjà) bientôt difficile de faire état du palmarès de ces deux là tant il s’étoffe à une vitesse affolante. Blandine L’Hirondel et Sylvain Cachard, les deux grands favoris de la course, déjà lauréats en 2020 sur le parcours de Super Dévoluy, ont tenu leur rang et se sont imposés au terme d’une course très disputée pour l’une, et toute en maîtrise pour l’autre. Compte-rendu et réactions.
REVOIR LE LIVE COMPLET SUR YOUTUBE

“c’est vraiment une renaissance” : Sylvain Cachard

Auteur d’une saison 2020 incroyable où il courait littéralement sur l’eau, Sylvain Cachard arrivait sur ces championnats avec un capital confiance et un capital forme relativement plus incertains que l’an passé après un début d’été compliqué.

C’est d’ailleurs peut-être ce qui a expliqué un départ où il se sera contenté de “suivre” dans les premiers kilomètres de course, tout en contrôle, avant de tout doucement, au train, se détacher progressivement et prendre la course en main. Ses compagnons d’échappée jusqu’à mi-course et notamment Jérome Blanc, le local de l’étape et licencié à Gap aura tenté le tout pour le tout en dynamisant la course d’entrée pour faire exploser tout le monde auront vu “le grand brun” prendre le large dès le début de la deuxième bosse pour ne plus jamais le revoir. 

S. Cachard Champion de France 2021 – REMI_BLOMME

Il aura fallu moins d’une heure d’effort à Sylvain pour parcourir les 13,3km et 730 mètres de dénivelé positif / négatif de ce parcours roulant mais cassant… 57 minutes et 20 secondes exactement soit une moyenne de 4’20 au kilo…..les spécialistes apprécieront !
Une très grande performance qui fait désormais de Sylvain un double champion de France de course en montagne mais surtout un coureur reconnaissant: “ceux qui te soutiennent, pas parce que t’es un athlète de haut-niveau mais juste parce que t’es toi-même, c’est à eux que je dois cette victoire” avant d’ajouter “j’étais au fond du trou depuis juin et être là et m’imposer, c’est vraiment une renaissance”. Sylvain obtient par la même occasion son ticket pour les prochains championnats du monde de course en montagne et trail réunis qui sont prévus courant février en Thaïlande.

Et puis, comme dans tout championnat il y a toujours une surprise, cette édition 2021 n’a pas échappée à la règle puisque le pensionnaire de “l’Entente de haute Alsace” Théodore Klein, spécialiste du 5000m et capé en Équipe de France chez les jeunes en cross-country s’est emparé de la 2ème place en 57’57 après avoir été aux avants postes dès le début de course.

Et quelle revanche pour celui qui complète le podium, le jeune et néo-pensionnaire de Gap Athlétisme, Johann Baujard qui effectuait jusqu’ici un début de saison loin d’être à la hauteur de ses ambitions. Force est de constater que ce format de course lui convient parfaitement puisqu’après avoir terminé 4ème l’an passé, il prend une fabuleuse 3ème place cette année en 58’05, une médaille à laquelle il pensait depuis 1 an !

Julien Rancon, 4ème en 59’09 devra se contenter du titre par équipe et du titre de champion de France master. Jérome Blanc termine finalement 5ème en 59’51.

La consécration d’une guerrière

Deux semaines après son exploit sur l’OCC et sans avoir véritablement récupéré, Blandine L’Hirondel se rendait sur la pointe des pieds à Ancelle pour prendre part à ses deuxièmes championnats de France de course en montagne. Habituellement masquée de son immense sourire, quelques signes de grimaces, le temps de livrer une grosse bataille physique mais surtout mentale, ont fait leur apparition.

Comme elle aime tant le faire, dès les premiers kilomètres, elle prendra les commandes de la course en menant un rythme d’enfer. Très vite détachée du reste du peloton, elle sera prise en chasse par ses 2 principales rivales Christel Dewalle et Mathilde Sagnes. Débute alors un mano à mano formidable entre ces 3 athlètes au profil complètement différent qui nous aura offert un formidable spectacle.

Blandine, moins cinglante qu’à l’accoutumé en montée ne sera pas en capacité de suivre ni Christel, ni Mathilde, des expertes dans le domaine, lors de la 2ème montée de 400D+ avec des parties très raides et une partie légèrement technique au sommet de la Croix St Philippe (1706m).

les 3 premières dames en 16s

Podium dames France de montagne 2021-REMI_BLOMME

Pourtant, au mental et au courage, elle n’aura jamais concédé plus de 20 secondes sur ses concurrentes laissant présager, au vu de ses grandes qualités de descendeuse, qu’elle ne  ferait qu’une bouchée de Christel et Mathilde une fois la bascule effectuée. Et tel en fut le scénario.

En franchissant la ligne en 1h08’05”, Blandine conserve son titre de championne de France de course en montagne avec un grand soulagement : “Je n’y ai pas cru toute la course surtout quand j’ai commencé à avoir des débuts de crampes au quadriceps….mais je suis allée loin et fort dans la souffrance pour réussir à faire aller chercher ce titre”. Blandine remporte donc elle aussi son ticket pour les prochains championnats du monde sur la distance “course en montagne” même si comme elle nous l’a précisé, son coeur balance davantage pour le trail. Affaire à suivre.

Christel, 2ème en 1h08’11”, déjà triple championne de France de la discipline, pour qui la course s’est jouée dans l’enchaînement des montées et des descentes, qu’elle a d’ailleurs subit, reviendra encore, “tant que je peux je reviendrai” comme elle nous l’a confié à l’arrivée. 

Pour Mathilde, 3ème en 1h08’21”, qui malgré un enchaînement de course conséquent durant l’été a su se battre une nouvelle fois avec les meilleures, démontrant une grande force de régularité à haut niveau. C’est le 1er podium sénior de sa jeune carrière sur un championnat de France et sûrement pas le dernier.

La jeune Louise Serban-Penhoat prend la 4ème place en 1h09’42”. Julie Roux est 5ème en 1h11’03”.

Bis repetita (aussi) pour les clubs

Déjà lauréats en 2020, le club de l’Athlé St Julien 74 (Dewalle, Serban, Bacon) chez les femmes et de l’entente athlétique Grenoble 38 (Cachard, Rancon, Fourmont, Lonchampt) chez les hommes conservent leur titre par équipe.

Baptiste Fourmont et Sylvain Cachard – REMI_BLOMME

Le reste des titres obtenus

Chez les cadets, victoire d’Anatole Berthou (entente des Mauges) et de Lili Beck (Font-Romeu)

Chez les juniors, victoire de Maël Allaire (Entente Brive Tulle Athle) et de Margot Guillaumot (Chambéry)

Chez les espoirs, victoire de Baptiste Fourmont (Entente Athlétique Grenoble 38) et de Julia Niegrzybowski (Troyes).

Les résultats complets : les Résultats des Compétitions (athle.fr)

Cap sur 2022

Le club pyrénéen des Esclops d’Azun aura préparé de la meilleure des manières les prochains championnats qu’ils organiseront sur leur terre à Arrens Marsous en 2022, en remportant 2 médailles par équipes (l’or chez les cadets et le bronze chez les seniors) et 2 médailles individuelles (le bronze pour Mathilde Sagnes et l’argent espoir pour Loic Robert). Nul doute que la motivation suite à ces très bons résultats et les ambitions seront grandes.

La grande famille de la course en montagne

Comme nous le confiait Alexandre Fine à son arrivée, la course en montagne est “une grande famille qui vous permet d’aller au bout de vous-même”. Cette grande famille s’est retrouvée ce week-end sur l’un des rendez-vous de l’année à ne pas manquer sur la planète athlétisme. Ces championnats de France de course en montagne sont toujours un moment à part pour les athlètes qui préparent ça depuis de long mois et qui en font l’un des objectifs majeurs de leur saison mais aussi pour les clubs, pour qui, se rendre sur un tel événement constitue un déplacement conséquent et nécessitant la mobilisation de nombreux bénévoles. Ces championnats sont une grande fête de l’athlétisme. Qu’ils soient reconnus comme tels et que la grande famille de la course en montagne perdure encore longtemps…

Replay de l’événement

Si vous souhaitez revoir la course dans les conditions du direct grâce au dispositif “live” mis en place grâce à la fédération française d’athlétisme (FFA) et Athlé TV, c’est juste ici : Facebook

Le prochain grand rendez-vous a lieu dans 2 semaines en Alsace du côté de Rouffach pour les championnats de France de Trail.

Par Alexandre Violle – ©Fred Bousseau et Rémi Blomme (FFA)

Championnats de France de cours en montagne 2021-REMI_BLOMME
Poste Le 13 septembre 2021 par Fred Bousseau
X