Actus courses

Grand Raid Réunion 2019 – les favoris

Partager
Poste Le 17 octobre 2019 par Fred Bousseau

Ce jeudi soir à 20h (22h à La Réunion), un peu plus de 2 500 raideurs venus de 41 pays partiront à l’assaut de la Diagonale des Fous qui traverse l’île de Saint Pierre à Saint Denis en passant par Cilaos et le célèbre et somptueux cirque de Mafate.
165 km pour 9700 m D+, l’une des courses les plus difficile au monde en raison d’un terrain technique et scabreux mais aussi des amplitudes de températures.

Il devrait faire plus frais cette année avec sans doute des températures proches de 0 degré en pleine nuit et ensuite une chaleur accablante dans la journée une fois que l’on entre dans le cirque de Mafate par le Taibit.

Grand Raid Reunion - cirque de MAfate - Fred Bousseau

Même si la densité de coureurs élites est moins importante que les années précédentes, notamment chez les dames, il en demeure pas moins difficile de désigner un vainqueur tant la course peut apporter des rebondissement dans la 1ère partie avant Cilaos puis dans la seconde au coeur du cirque de Mafate entre Marla et le Maïdo.
Benoit Girondel avait surpris les favoris en 2017 avant de réaliser le doublé en 2018 en compagnie de François D’Haene.

2019 : une surprise ou une victoire de l’expérience ?

6 coureurs se détachent et devraient venir batailler pour le TOP 5 mais dans quel ordre ?
Benoit Girondel, double vainqueur mais que l’on a peu vu cette année (abandon sur CCC et 1 victoire sur le Swiss Canyon Trail en juin)
Grand Raid Reunion 2019 - Antoine Guillon - Fred BousseauLudovic Pommeret, qui a l’expérience du Grand Raid et de ces longs et difficiles Ultra, il ne lui manque qu’une victoire ici pour embellir un peu plus son palmarès.
Antoine Guillon, à l’aube de ses 50 ans prendra son 13ème départ du Grand Raid avec une régularité incroyable. 11 fois dans le Top 4, avec 1 victoire, 5 places de 2nd, 1 place de 3ème et 4 places de 4ème , il vise cette année un chrono de -24h, performance qu’il n’a jamais réalisé encore.
Maxime Cazajous que l’on a peu vu aussi mais ce rendez vous de fin de saison lui convient il a terminé 3ème en 2018.
Jordi Gamito, 3ème de l’UTMB 2018, vainqueur de La Mascareigne 2018 , il a été contraint à l’abandon sur la TDS 2019, il aime la chaleur ce sera sans doute le rival étranger le plus coriace avec le Suisse Diego Pazos qui arrive avec de la fraicheur et l’expérience d’une 4ème place en 2017.
Parmi les outsiders qui peuvent venir chercher un TOP 10 (et mieux !), on citera Jean-Philippe Tschumi, Gregoire Curmer (5ème de la TDS 2019)
,Mathieu Blanchard, Arthur Joyeux-Bouillon, Martin Kern, le local David Hauss, déjà vainqueur de La Mascareigne et du Bourbon, Cédric Chavet et Renaud Rouanet.

Chez les dames, pas de « stars » internationales de la disciplines, une opportunité pour une poignée de concurrentes de venir inscrire leur nom au palmarès, seules 2 anciennes lauréates du GRR il y a plus de 10 ans sont au départ.
Parmi elles, la Réunionnaise Gilberte Libel qui a la faveur des pronostics, mais aussi Marion Deslespierre, Sandrine Béranger (vainqueur en 2005), Alexandra Clain, Carine Loyer, Alexandra Rousset (vainqueur en 2004) et Moragne Cretton avec côté étrangères Sabrina Stanley (USA), Laurence Yerly (SUI) et Anna-Marie Watson (ENG).

Retour sur l’édition 2018 ICI avec la vidéo d’arrivée de François D’Haene et Benoit Girondel mais aussi le compte rendu complet et LA VIDÉO RÉSUMÉ de 2018.

Par Fred Bousseau – ©Fred Bousseau

Grand Raid Reunion - Benoit Girondel - Fred Bousseau.jpeg

X