Actus courses

GRR 2018 – Ils ont écrit leur histoire

Partager
Poste Le 25 octobre 2018 par Luc Beurnaux

1962 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée du stade de La Redoute pendant plus de 42h entre vendredi soir et dimanche après midi. Une longue procession au cœur de l’île pour plus de 2 600 coureurs au départ de Saint Pierre jeudi soir dans une ambiance de feu, sur des chemins escarpés, techniques, sous une chaleur tropicale étouffante et par endroits la pluie.

Chacun à pu écrire son histoire sur cette édition 2018.

C’est sans doute ce que chacun tente de faire au départ, et même avant, dès que la préparation pour ce défi commence.
Une histoire simple, par moment compliquée, semée d’embûches ou se mêlent le plaisir et la souffrance, et ou la joie fait oublier tous les maux lorsque l’arche du stade de la délivrance est finalement en vue.

Et si la victoire revient cette année au duo François D’Haene / Benoit Girondel (pas une première, la course avait aussi été remporté en 2000 par le duo Thierry Técher et Gilles Diehl sur un parcours de 125 km), c’est aussi que ces 2 garçons ont décidé à un moment d’écrire leur propre histoire d’athlète et d’hommes.

Un course de mouvement chez les hommes et les dames

François D’Haene, grand favori de l’épreuve a pris la course en main rapidement accompagné de Tofol Castanyer, ce dernier va être contraint de lever le pied après Cilaos, souffrant d’une douleur au genou, il abandonnera ensuite à Marla (km 78).
Mais c’est alors Maxime Cazajous qui va venir tenir compagnie à François D’Haene qu’il rejoint après Cilaos, les 2 hommes vont alors unir leurs efforts pendant près de 50km, trouvant même le temps de discuter.

Mais c’est sans compter sans le retour de Benoit Girondel, pointé à 16’ à Cilaos, il affiche un débours de 14’ à Marla (km 78), puis 8’ à Ilet à Bourse (km 95) et ne comptera plus que 4’ au sommet du Maido sur François D’Haene qui aura faussé compagnie à Maxime Cazajous dans la montée du redoutable Maïdo (km 113), porte de sortie du cirque de Mafate.

Grand Raid Reunion 2018 - Benoit Girondel - Fred BousseauFrançois D’Haene va rester quelques kilomètres seul en tête, mais Benoit Girondel va être son dernier compagnon de route.
Le vainqueur 2017 (B. Girondel) va alors revenir sur le vainqueur 2016 (F. D’Haene) au km 136 et prendra même la tête de la course pendant quelques kilomètres.
Au km 143, les 2 coureurs arrivent ensemble au ravitaillement de La Possession (km 143), il leur reste encore à passer à Grande Chaloupe (km 151) puis au Colorado (km 160), soit près de 20 km et 1 200 m de dénivelé.
Tout le monde pense alors que la victoire va se jouer dans la dernière ascension, mais finalement au passage du Colorado à 4 km de l’arrivée, les 2 coureurs ne se sont toujours pas départagés et annoncent, un peu à la surprise qu’ils ont décidé de finir ensemble.
Une décision concertée et assumée, les 2 coureurs diront avoir « vécu une belle aventure, s’être battu pendant près de 20h sur les chemins sans pouvoir se départager », c’est alors ensemble qu’ils franchiront la ligne d’arrivée après 23h18’ d’effort…écrivant à leur manière l’histoire du Grand Raid.

La 4ème place revient à Antoine Guillon, 11ème fois dans le TOP 5 en 12 participations, le petit prince de Mafate, toujours à la bataille pour essayer d’aller chercher le podium et victime d’une chute à Marla aura tout tenté pour revenir sans y parvenir.
Francesco Cucco, l’Italien domicilié à Chambéry qui a aussi vécu à La Réunion, vainqueur de l’Ultra de la Maxi Race, vient prendre la 5ème place.

Grand Raid Reunion 2018 - François D'Haene Maxime Cazajous - Fred Bousseau

Grand Raid Reunion 2018 - Jocelyne Pauly - Fred BousseauChez les dames, on va assister à une course à rebondissement qui va finalement couronner la plus régulière et patiente, Jocelyne Pauly.
La 3ème de l’UTMB 2018, vainqueur du GRP, s’offre une victoire de prestige après avoir repris ses adversaires les unes après les autres, elle est pointé 3ème avant la montée du Maido à 5’ de la seconde, mais c’est surtout dans les descentes qu’elle va combler son retard.

Elle reviendra d’abord sur Mimmi Kotka après Sans Souci (km 126), à cet instant de la course c’est la jeune Audrey Tanguy qui a pris la tête de la course après avoir été pendant plus de 115 km seconde derrière la Suédoise et comptant jusqu’à 47’ de retard.
Puis c’est avant La Possession qu’elle va revenir sur la Savoyarde, vainqueur de la TDS 2018.
Ensuite elle va rapidement creuser un écart conséquent d’environ 30’ sur Audrey Tanguy qui va voir revenir dans sa foulée Juliette Blanchet au Colorado soit à 4km de l’arrivée
Malgré ce retour, le retard est trop important et la discrète Pyrénéenne va s’imposer en 28h54’ confirmant sa belle saison 2018, devant le duo Audrey Tanguy / Juliette Blanchet 29’ plus tard.

La 4ème place revient à la réunionnaise Gilberte Libel devant une autre locale la jeune et pétillante Camille Bruyas, vainqueur de La Mascareigne 2016 et du Bourbon en 2017.

A LIRE AUSSI : « GRR 2018 : Dans la foulée d’Audrey Tanguy »

Par Fred Bousseau – © Fred Bousseau

résultats grand raid reunion 2018

VICTOIRE PARTAGÉE pour Benoît Girondel et François D’Haene en 23h18’48’’.
La 4ème pour François D’Haene et 2nde pour Benoît Girondel, ce sont aussi les 2 derniers vainqueurs.

1/ Benoît Girondel et François D’Haene en 23h18’48
3/ Maxime Cazajous en 24h40’04
4/ Antoine Guillon en 25h07’37
5/ Francesco Cucco en 25h36’08
6/ Romain Olivier en 25h59’15
7/ Renaud Rouanet en 26h08’34
8/ Sylvain et Seb Camus en 26h30’17
10/ Jérôme Lucas en 26h35’15

1/ Jocelyne Pauly en 28h54’26
Grand Raid Reunion 2018 - Audrey Tanguy - Fred Bousseau2/ Audrey Tanguy et Juliette Blanchet en 29h23’25
4/ Gilberte Libel en 30h31’25
5/ Camille Bruyas en 32h10’15
6/ Mimmi Kotka en 32h32’56
7/ Audrey Bassac en 34h29’57
8/ Géraldine Lachapelle en 35h11’52
9/ Maria Semerjian en 36h16’17
10/ Sophie Bolard en 37h21’07

Grand Raid Réunion 2018 - podiums - Fred Bousseau

VIDÉO RÉSUMÉ DU GRAND RAID 2018

LA VIDÉO DE L’ARRIVÉE DE F. D’HAENE ET B. GIRONDEL

Grand Raid Reunion 2018 - Antoine Guillon - Fred Bousseau

X