Actus courses Coureurs

J. Fernandez et C. Bannwarth vainqueurs de l’UTMJ 2021

Partage

Sous un soleil resplendissant, le Haut Savoyard Johan FERNANDEZ a remporté l’épreuve-phare de 187 km de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura en 26h19min46s, devant le Britannique Oliver WEBB et le Jurassien Nicolas GARIN-LAUREL. L’Alsacienne Claire BANNWARTH, première chez les féminines, termine 4e de l’UTMJ.D’autre part, Alexandre BOUCHEIX dit «Casquette Verte » s’adjuge la Renarde

Sous un soleil resplendissant, le Haut Savoyard Johan FERNANDEZ a remporté l’épreuve-phare de 187 km de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura en 26h19min46s, devant le Britannique Oliver WEBB et le Jurassien Nicolas GARIN-LAUREL. L’Alsacienne Claire BANNWARTH, première chez les féminines, termine 4e de l’UTMJ.
D’autre part, Alexandre BOUCHEIX dit «Casquette Verte » s’adjuge la Renarde en 7h37min18s. Sur la Franco-Suisse de 110km, le podium devrait se jouer entre le francilien Edgar DIAS, le Jurassien Cédric MERMET-BURNET et l’Eurois Frédéric RENARD.

Originaire de Vétraz-Monthoux, Johan FERNANDEZ accompagné durant 110km d’un pacer australien, résidant à Thônes, Benjamin HALL a réalisé une magnifique course de l’UTMJ, et ce, malgré une erreur de parcours qui lui a coûté une pénalité de 15 minutes. Les deux trailers qui étaient engagés dernièrement à l’UTMB se sont rencontrés lors de leur participation à la Swiss Canon Trail en juin dernier et c’est sur un simple appel, la semaine dernière, que « Jo » a convaincu facilement « Ben » de le rejoindre sur l’UTMJ.

Johan FERNANDEZ, vainqueur de l’UTMJ, déclarait à son arrivée: «Je me suis décidé au dernier moment en voyant une publicité sur Facebook. Je me suis dit pourquoi pas faire quelque chose de fou : deux Ultra en un mois d’intervalle. Il me restait un mois pour récupérer et pourquoi pas essayer. L’objectif, c’était de finir à la base et puis, finalement, j’ai vu que cela se passait bien. C’était dur malgré tout. J’ai fait une erreur de parcours au début et c’était normal d’être pénalisé mais cela ne m’a pas perturbé et même motivé. J’étais devant mais je n’ai pas été sûr jusqu’à la fin et cela revenait bien derrière. Mais j’ai essayé de gérer l’écart. Mon pacer Ben m’a ensuite donné le rythme et a fait un super boulot pour m’aider. Il a accepté il y a peu alors qu’on ne s’entraine pas ensemble et c’était vraiment top, surtout de faire 110 km ! C’est ça l’esprit du trail. »

Le Parisien Alexandre BOUCHEIX plus connu sous le nom de « Casquette verte », et fervent connaisseur de la région et de Métabief a apprécié revenir pour la 2e fois à l’UTMJ même si cette année, il avait privilégié la course de 77 km, après avoir participé à l’UTMB et en préparation de la Diagonale des Fous : « Cela s’est super bien passé, j’ai fait une course confort, j’ai couru à mon rythme, en essayant de ne pas suivre les autres et c’était agréable de se dire qu’on n’était pas dans la compétition et en plus, ça passe. J’ai pu encourager les coureurs sur le 110, quelques-uns de l’UTMJ aussi qui avaient l’air bien et mieux que moi l’année dernière et notamment avec le temps. Sur la 77 km, le parcours était super, il y avait beaucoup de descentes et c’est exactement ce dont j’avais besoin pour préparer la « Diag » car la descente est mon gros défaut. Entre le Trail du Mont d’Or et l’UTMJ, on peut dire que le Jura devient une terre de trails. J’ai grandi ici, j’ai un amour pour le Morond, le Mont d’Or et Piquemiette et le gens sont cools ici, même avec les Parisiens comme moi (rire). J’ai désormais pour objectif de faire un top 10 à la Diagonale de Fous. »

Claire BANNSWARTH, première féminine sur l’UTMJ : « La fin était interminable sur les 30 derniers kilomètres. Je n’avais plus de jus. Mais je n’ai pas fini cette saison car cette course était une course de préparation pour mon prochain gros objectif dans deux semaines : les championnats du monde de Backyard Ultra ; ça c’était ma sortie longue avant la compétition. »

Sur la CMM, « maratrail » de 42 km, le Savoyard Luc GENTIAL a remporté l’épreuve en 3h36min34s, suivi de très près du local Jean-Marc MARTIN, originaire des Gras dans le Doubs et du Bisontin Emilien VIENNET. Luc GENTIAL savourait cette victoire : « A Mouthe, j’étais placé 3-4 mais j’avais prévu la course ainsi. Au départ, j’ai vu partir Jean-Marc devant à 15km/h et je ne pouvais pas suivre et j’avais déjà été devant sur des courses où je m’étais fait dépasser et cela m’a servi de leçon. Je n’ai pas ses qualités là de partir vite mais j’ai de l’endurance. Il y a quelques temps, j’ai terminé 3e sur le 46km de l’Ultra Trail du Vercors. Je pensais finir 2e au vue des temps ici. Et je suis très content de terminer avec Jean-Marc. Je suis content aussi car j’ai 41 ans et c’est juste ma 2e victoire et il n’y en aura peut-être pas temps que cela et je savoure. »

Sur la plus petite épreuve d’une distance de 23 km, la Lynx, le Pontalissien Rémi PIEGELIN termine premier en 1h50min56s, à quelques secondes devant le jeune Jurassien Théo BOURGEOIS âgée de 21 ans suivi également de près de Pierre MONNEY, originaire de Malpas dans le Doubs. La Lynx voit donc un podium 100% franc-comtois pour cette 2e édition. Rémi PIEGELIN appréciait le moment « J’ai vraiment apprécié le parcours et les paysages que je connais très bien. C’était vraiment agréable, j’étais surpris de pouvoir courir cette vitesse, surtout avec Théo. C’était vraiment un plaisir, au-delà de le victoire, de pouvoir mettre un dossard et de s’éclater avec les copains sur cette course. Je n’avais fait qu’une course depuis un an et je ne savais pas trop où j’en étais. Je connais bien les organisateurs et ce sont des très bons connaisseurs du trail et ils savaient qu’ils allaient nous faire mal aux mollets (rire) et je n’ai pas été très surpris. » Théo BOURGEOIS partageait le même avis : « Je suis super content de ma course, il me restait des restes de la semaine dernière au championnat de France ; c’était un vrai plaisir de courir à la maison surtout avec Ivan Bourgeois que j’ai beaucoup admiré quand j’ai commencé la course à pied et aussi avec Rémi Piegelin. J’ai partagé une bonne partie de la course avec Rémi, on a bien discuté, c’était sympa. Le parcours était top et bien balisé. » Ce qu’a confirmé Pierre MONNEY« Le parcours était trop bien. C’était vraiment cool ! »

RÉSULTATS UTMJ 2021

Communiqué de presse UTMJ du 4/10 – ©Ben Becker et GDPhoto.net

Ultra Trail Monts du Jura 2021
Poste Le 5 octobre 2021 par Fred Bousseau
X