Actus courses

Les Piqueurs font le plein !

Partager
Poste Le 26 mars 2019 par Fred Bousseau

Trail des Piqueurs 2019

Pourquoi un tel engouement pour un trail qui ne fait pas de bruit et qui plus est, se déroule sur un territoire peu connu de l’Auvergne : le Livradois ?? Plusieurs raisons à cela…

Un village, un trail….une âme

Tout d’abord, lorsque les coureurs arrivent pour la première fois pour « faire » les Piqueurs, ils s’attendent naturellement à trouver une ville d’une taille en rapport avec le nombre d’inscrits (1 200 cette année)… Et là première surprise, ils découvrent un petit village, perché sur une colline avec 50 habitants à l’année : Saint Jean des Ollières !! Une seule rue, mais quelle rue !!
Déjà, avant d’arriver au village, des silhouettes de coureurs égayent les près environnants, impressions confirmées dans le village où pleins de surprises attendent les trailers… et ça donne la pêche, ça donne envie de gambader à fond !!
Ici, on sent qu’il y a une âme, on sent que l’on est attendu, que l’on soit un cador ou bien monsieur ou madame « tout le monde » !!
On sent que le village entier et plus largement tous les bénévoles, 180 !! ont envie de donner, donner du plaisir, comme ça, tout simplement !!

Et cela se confirme à tous les étages : sourires à la remise des dossards, signaleurs aux milieux des bois pour rassurer, guider, encourager, protéger, bénévoles déguisés aux ravitaillements, hors-pistes décorés et même une fanfare d’une vingtaine de musiciens, aux pieds des éboulis du célèbre Pic de la Garde, dernière difficulté à franchir, qui font une haie d’honneur aux 1 200 trailers !! Une âme, on vous dit !

Des parcours surprenants

Ensuite, les parcours des Piqueurs ! Ah, le parcours des Piqueurs, toute une histoire !! Paraît-il qu’il faut « faire » les Piqueurs. Alors Pourquoi ? Eh bien tout simplement, parce qu’on s’amuse !!. Ici, on s’affranchit des chemins et même des sentiers !! Alors, les traceurs ou plutôt les sangliers s’en donnent à cœur joie pour offrir un tracé extrêmement varié, certes techniques mais surtout, truffés de passages insolites : les pierriers bien sûr, mais aussi des remontées de ruisseaux ou de cascades, des pentes improbables équipées de cordes, des obstacles divers et variés qu’il faut franchir, un château à traverser etc.

Alors bien sûr pour ceux qui jouent les premières places, les Piqueurs s’est une course extrêmement exigeante, en revanche pour tous les autres, c’est un trail extrêmement ludique !! Tout le corps participe à la fête y compris le cerveau : est-ce que je cours ? est-ce que je marche ? Est-ce que je saute l’obstacle ou bien je passe dessous en rampant ? Ces cordes, je les prends à reculons ou « à l’endroit »? Et quand le souffle se fait court il suffit de lever la tête pour admirer les sommets enneigés du Sancy ou bien observer des zones très sauvages où la nature vit sa vie sans la marque de l’homme…sauf celles laissées, une fois l’an, par les trailers des Piqueurs !!

Oui, il faut faire les Piqueurs pour tout ça et bien plus encore !!

Côté course, Sébastien Janiaud et Damien Boston franchissent la ligne des 52km ensemble, en un temps record, 5h00’41’’ mais talonné par William Dupuis à moins de 3’ !! Impressionnant sur ce type de parcours. Lucie Desnoyers l’emporte chez les dames en 6h35’ suivie de très près par Diana Combelle à 1’ !! La bataille fut âpre aussi !!

Thibaud Meunier l’emporte plus largement sur le 25km en 2h07’ devant Quentin Meyleu. Chez les dames, c’est Perrine Beraud qui emporte le trophée en pierre, récompense traditionnelle des vainqueurs des Piqueurs.

Sur le 11km, c’est un junior qui termine en tête, Adrien Talon en 53’35, Séverine Thonnat-Blanc termine première chez les filles.

RÉSULTATS TRAIL DES PIQUEURS 2019

 

X