Mainmise espagnole sur l’OCC

Mainmise espagnole sur l’OCC - Outdoor Edtions

L’Espagne a dominé de la tête et des épaules l’édition 2022 de l’OCC. Le duo Manuel Merillas / Antonio Perez a dominé l’épreuve masculine. Victoire est revenue au premier nommé, en 5h18 :29, devant son équipier et compagnon de chambre, 2e à 2’30. Pareille domination espagnole chez les filles avec la victoire de Sheila Aviles, devant Nuria Gil.

1200 coureurs ont pris le départ ce matin à 8h15, de Orsières (SUI), de la 8e édition de l’OCC reliant Champex puis Chamonix, pour 55km et 3500m D+ au programme.

Sous une météo rayonnante, un grand soleil et un ciel totalement dégagé, la course n’aura pas connu de round d’observation. Sur ce format hyper rapide, et un plateau d’une grosse densité, les plus rapides n’auront pas pris le temps de se jauger. D’emblée, les favoris ont pris les premières positions, avec d’abord un trio constitué de l’Erythréen Petro Mamu, du Britannique Robbie Simpson, et du Français vice-champion d’Europe 2022 Arnaud Bonin.

La montée vers La Flégère décisive

Ce trio enflammait la piste jusqu’à Trient, les attaques des uns répondant aux contre-attaques des autres. Une longue montée d’environ 9km de dessinait alors, menant jusqu’au Col de Balme, point culminant du parcours. C’est ici que Manuel Merillas, champion du monde de SkyRunning 2021, faisait son effort pour revenir de l’arrière. Alors que l’Espagnol de 31 ans prenait la tête de la course, Petro Mamu décrochait inexorablement. Antonio Perez revenait pour sa part dans la descente suivante, menant à Argentière. A l’entame de la montée vers la Flégère, le duo espagnol se partageait la tête de course, se rendait coups pour coups, menant l’épreuve avec quelques minutes d’avance sur Simpson et Bonin, qui ne pouvaient se mêler à la lutte pour la victoire.

A l’heure d’aborder la dernière descente sur La Flégère, Perez était victime de crampes. Merillas, imperturbable, continuait sur son rythme incroyable, et reprenait le leadership, pour ne plus le lâcher et l’emporter en 5h18. Il succède à Jonathan Albion (GB), vainqueur l’an dernier, et engagé demain sur la CCC. Il devance de 2’30 son ami Perez, et Simpson de 5’30.

Bonin en leader du trail court français

Premier Français, Arnaud Bonin termine à la 4e place, devant Paul Mathou et Nicolas Martin, pour un beau tir groupé tricolore. « L’objectif, c’était le TOP 5, donc on peut dire qu’il est atteint, j’en suis super content. Quand on est à la bagarre devant jusqu’à mi-parcours, on espère le podium. Après, ça n’a pas craqué devant… » expliquera Bonin. « L’an dernier j’étais resté tranquille, en partant de l’arrière. Cette année, je voulais jouer devant. J’ai vraiment pris du plaisir, jusqu’à Trient, ça allait vraiment vite ! ». 3e au Ventoux, Vice-champion d’Europe, Vice champion de France de trail court, le coureur de l’Ain décroche une nouvelle place d’honneur. “Parfois on a tendance à dénigrer un peu le trail court français. Mais on le voit ici, le niveau français est très relevé, c’est très chouette de pouvoir faire 4-5-6 sur cette course”. “Moi je suis enseignant, l’OCC me convient car j’ai deux mois de vacances pour mieux me préparer, monter à 20h / Semaine, mais le reste du temps, c’est parfois compliqué ; avec le boulot à côté, une femme et 3 enfants, ce n’est pas forcément toujours simple de tout concilier…”

Mainmise espagnole sur l’OCC - Outdoor Edtions
Arnaud Bonin, 4e de l’OCC

Doublé espagnol chez les filles également

Du côté féminin, l’Espagne a également réalisé le doublé sous la chaleur chamoniarde. Alors que l’Américaine Allie Mc Laughlin avait dominé l’essentiel de la course, elle a complètement explosé dans la montée menant d’Argentière à La Flégère, pour laisser la victoire à Sheila Aviles Caston, vainqueur 6h10 :16. « Après 2 années de blessures où j’avais perdu la confiance, cette victoire a une saveur particulière, elle est très importante pour moi »  dira Sheila Aviles. « Je ne suis pas partie trop vite, je comptais sur le fait que les autres allaient lâcher devant, et j’ai commencé à me sentir vraiment très bien à partir du km23, pour aller chercher cette victoire ». Nuria Gil Clapera, du team Asics, termine 2e  à environ 6 minutes et l’Américaine Dani Moreno 3e, à 7 minutes.

Mainmise espagnole sur l’OCC - Outdoor Edtions
Sheila Aviles, première fille.

septembre, 2022

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X