Actus courses

Marathon des Sables 2018

Partager
Poste Le 18 avril 2018 par Fred Bousseau

Plus de 95% de Finishers : la 33e édition du MARATHON DES SABLES s’avère être un cru exceptionnel, avec deux superbes lauréats en la personne du Marocain Rachid El Morabity et de l’Américaine Magdalena Boulet

A la suite dune dernière épreuve comptant pour le classement général, le 33ème Marathon des Sables à dévoilé ses lauréats Cimbaly Marathon des Sables 2018-©JOSUEFPHOTO2018.
Côté masculin, c’est presque sans surprise que Rachid El Morabity remporte pour la sixième fois l’épreuve, il s’imoose en 19h35’49 et devance son frère Mohamed El Morabity en 20h01’28.
L’énorme surprise vient du Français Mérile Robert, 3ème du général en 20h41’00 et premier tricolore sur un podium depuis 16 ans, Gilles Diehl était le dernier à être monté sur la boite en 2002.

Chez les femmes, c’est l’américaine Magdalena Boulet, novice sur le MDS, mais déjà lauréate de la Western States, qui l’emporte en 25h11’19 et devient la 4ème Américaine à inscrire son nom au palmarès. Elle s’impose devant la Danoise Bouchra Eriksen en 26h36’00 et la Britannique Gemma Game en 27h00’23.
La russe Natalia Sedykh, lauréate en 2017 et grande favorite, n’aura jamais comblé son retard et finit 4ème malgré une heure de pénalité.

250km, 6 étapes, 7 jours en autosuffisance alimentaire, +1 000 concurrents, +50 pays

Rachid EL MORABITY (MAR) : « Je suis vraiment très content de gagner mon sixième MDS. Mon objectif est de le gagner MDS 2018 - Rachid El Morabity10 fois et d’égaler le record de Lahcen AHANSAL. »
Mohamed EL MORABITY (MAR) : « Je suis content de ma deuxième place et de la victoire de mon frère. On verra un jour pourla première place Inch’Allah. »
Mérile ROBERT (FRA) : « Je voulais faire Top 10, ça fait 4-5mois que  c’est mon point de motivation quotidien. Je n’arrêtais pas deréfléchir tout le temps à optimiser mon entrainement, ma préparation, mon sac. Il a fallu composer avec la vie de famille, le boulot. Au final, l’objectif est largement atteint. La troisième place était inespérée.
Je n’y croyais vraiment pas. Sur cette dernière étape, j’ai été dans le doute toute la journée. J’ai vu partir Mohamed et Abdelkader à fond.Ils se protégeaient mutuellement du vent. Et puis moi j’étais seul derrière, face au vent, j’essayais de résister. Je suis vraiment ravi. »

Magdalena BOULET (USA) : « Chaque jour a été difficile depuis le début. Il n’y a vraiment rien de facile sur le Marathon des Sables. Mais ce futune belle expérience de vie pour moi. Je suis fière d’être Finisher pour cette première participation,
MDS 2018 - RMagdalena Bouletet me trouver ici sur cette ligne d’arrivée avec ma médaille au cou. Je suis d’ailleurs vraiment fière de toutes les personnes ici. Je ne comprends toujours pas comment elles ont toutes fait cela. On fait finalement tous partie d’une grande famille, on s’est aidé. Sur cette dernière épreuve, je me suis accrochée à chacun d’entre eux pour essayer de les rattraper, et de garder un bon rythme. »
Bouchra ERIKSEN (DEN) : « C’était une superbe course, les 3 premiers jours particulièrement. Pour la longue étape, j’ai manqué d’énergie, c’était très dur. Hier je ne pouvais pas manger. Ça a été globalement plus dur que ce que j’imaginais. Je
suis ravie par ce podium, je ne suis pas une traileuse et je n’ai jamais couru dans le Sahara auparavant. J’espère donc revenir, et pourquoi pas gagner ? »
Gemma GAME (GBR) : « J’étais en vacances, il faisait beau, l’ambiance était sympa, les paysages magnifiques, je n’ai pas trop souffert. Dès que l’on croise quelqu’un on se dit bonjour, on se check, beaucoup d’interactions, j’ai adoré ! C’est vraiment l’esprit du MDS : solidarité, partage».

©Cimbaly

X