Montée du Nid d’Aigle 2022, les Kenyans font exploser les records !

Record montée du nid d'aigle 2022-Patrick Kipngeno

Cette 35ème montée du Nid d’Aigle était très attendue au regard du plateau présent pour cette étape de coupe du monde de course en montagne WMRA 2022 et l’on allait aussi scruter les chronos pour observer les records.

Une belle journée pour de la course en montagne, malgré la chaleur présente en vallée, les coureurs n’en n’ont pas trop souffert, la course progressant en partie en forêt sur les 2/3, puis ensuite le long du glacier de Bionnassay et des cascades pour s’achever à 2380 m, quelques mètres en dessous du refuge du Nid d’Aigle après 18,8km et 1950 m D+ (le parcours légèrement modifié au niveau de la zone et du parc thermal du Fayet, il est un peu plus court depuis l”édition 2021 de quelques centaines de mètres).

Résultats montée du Nid d’Aigle 2022

Records de la montée du Nid d’Aigle…
Les Kenyans les pulvérisent de plus de 5 min.

Les record féminin d’Isabelle Guillot (2h06’06 datant de 2006) et celui de 2021 de Xavier Chevrier (1h44’25) pouvaient être inquiétés, mais de là à ce que les Kenyans viennent les pulvériser, ce fut la surprise générale et même la stupéfaction tant les écarts sont énormes.

record-montee-du-nid-aigle-2022-fred-bousseau
Record pour Patrick Kipngeno

Un plateau international relevé avec la présence de Xavier Chevrier, recordman de la course, Miquel Corbera, 8ème des Europe de montagne à El Paso, mais aussi le jeune britannique Jacob Adkin et l’Irlandais Zak Hanna

Coté Français, des nouveaux noms venus depuis 2 – 3 ans à la course en monatgne au plus haut niveau, Fred Tranchand, Théodore Klein, Boris Orlhac, Johann Baujard, Quentin Meyleu, Simon Gosselin, Rémi Lonchampt, Dylan Ribeiro et Alric Petit.
Sans oublier aussi Julien Rancon, 4ème en 2021, Benoit Galand, Romain Maillard..
ET bien sûr une belle délégation de 6 Kenyans de run2gether avec Patrick Kipngeno vainqueur des 2 précdentes manches et le jeune espoir Philemon Ombogo Kiriago.

Dès le départ, les 2 Kenyans nommés vont prendre la poudre d’escampettes, sortant assez rapidement du champ de vision du reste du peloton.
Ils vont faire cavaliers seuls, Patrick Kipngeno montrant une aisance incroyable pour boucler les 18,8km et 1950 m D+ avec en plus l’altitude qui joue sur les organismes, sur les 4 derniers kilomètres.
Il s’impose en 1h38’54, abaissant l’ancien record de 5’31 à une vitesse moyenne de 11,4 km/h.
Il devance son jeune compatriote Philemon Ombogo Kiriag (1h45’03), juste 38sec au dessus de l’ancien record.
On retrouvera ces 2 coureurs à Sierre Zinal face Kilian Jornet, un nouveau record pourrait-il tomber ?

Une jeune génération de Français arrive

Montee-du-nid-aigle-2022-Fred-Bousseau-T.Klein
Théodore Klein 3ème

Cette édition sera marquée également par l’avènement d’une jeune génération avec Théodore Klein (28 ans) qui confirme sa montée en puissance dans cette discipline et termine à la 3ème place en 1h46’28, dans le chronos de Manu Meyssat (1h47’49 – parcours avant 2021).
Quentin Meyleu (26 ans), vainqueur du cross du Mont blanc, termine au pied du podium en 1h48’08.
Mais aussi Boris Orlhac (31 ans), l’ancien cycliste amateur de haut niveau qui a arrêté sa carrière et que l’on pourrait revoir aux avants postes des courses de montagne et trail, Johan Baujard (25 ans), 7ème devant Fred Tranchand.
A noter aussi les places de Remi Lonchampt (22 ans), Louis Dumas (22 ans) et Alric Petit (21 ans), respectivement 2ème, 3ème et 4ème en espoir et tous en dessous des 1h58′ – le vainqueur en espoir est le second de la course.

Une Kenyane peut en cacher une autre

Montee-du-nid-aigle-2022-S-Cortes-3

En 2021, Lucy Wambui Murigi s’était approchée du record en remportant la course après une bataille acharnée face à Christel Dewalle et Anais Sabrié.
En deça de ses performances depuis el début de la saison, c’est sa jeune compatriote Joyce Muthoni Njeru, lauréate du classement de la coupe du monde 2021 qui a montré les dents et n’a laissé aucunes chances à ses adversaires ni au record.
Elle aura aussi fait cavalier seule et s’impose en 2h00’31 soir 5’35 de mieux que l’ancien temps de Isabelle Guillot.
Blandine L’Hirondel, très en forme après son opération en avril, récente lauréate des Championnats d’Europe de trail à El Paso, venait se tester sur ce format de montée sèche pour la 1ère fois et découvrait la course avec brio.
Elle termine en 2h02’44 et devance l’Italienne Camilla Magliano 2h06’19.

Par Fred Bousseau – ©F. Bousseau / S. Cortes.


février, 2023

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X