Actus courses

Olivier Thétaz, bénévole emblématique de l’UTMB®

Partage

Organiser une course serait impossible sans les bénévoles. Travailleurs de l’ombre dans les évènements, ils sont à la base des courses. Rencontre avec Olivier Thétaz, un bénévole emblématique de l’UTMB®, actuellement dans les dernières phases de préparation de la course. Olivier Thétaz, âgé de 49 ans, est un chef d’exploitation dans une entreprise suisse de

Organiser une course serait impossible sans les bénévoles. Travailleurs de l’ombre dans les évènements, ils sont à la base des courses. Rencontre avec Olivier Thétaz, un bénévole emblématique de l’UTMB®, actuellement dans les dernières phases de préparation de la course.

Olivier Thétaz, âgé de 49 ans, est un chef d’exploitation dans une entreprise suisse de transport public. Chaque été, depuis 12 ans maintenant, il met de côté son emploie le temps d’une semaine pour se rendre dans les Alpes et endosser son dossard de bénévole. Depuis 3 ans chef de poste à La Fouly, c’est grâce à ses fonctions qu’il est entré dans l’UTMB® : « Un jour on est venu me chercher pour être responsable transport pour la partie suisse et j’ai tout de suite adhéré ».

« En étant bénévole, on voit l’envers du décor, on se met à la disposition des coureurs »

Ce qui l’a particulièrement marqué était « la dynamique autour de la course. Toutes ces personnes qui se mobilisent autour, et la rigueur dans laquelle l’évènement est organisé, c’est vraiment exceptionnel ». Lorsqu’il a eu l’opportunité de prendre en charge un poste terrain, il n’a alors pas hésité. Dorénavant, il occupe plusieurs rôles dans la course. Non seulement à La Fouly, où il doit monter les infrastructures dont un chapiteau de 250m2, puis mettre en place un poste de secours ainsi que la zone de ravitaillement et la zone sanitaire, il s’occupe également du balisage sur certains tronçons de la course. « Ce sont des journées chargées, mais tout le monde est hyper investi ». Il a également abordé l’impact social en exprimant que « à l’UTMB®, il y a des bénévoles qui viennent de différents horizons : des 4 coins de France, mais aussi des pays voisins : Suisse, Italie, etc. »

De plus, durant cette semaine, il est aussi au départ de l’OCC, qu’il a déjà couru 5 fois. En entrant dans l’organisation de l’UTMB®, Olivier Thétaz s’est en effet découvert une passion pour le Trail running et a depuis participé à de nombreuses autres courses comme le Trail des Aiguilles Rouges, le Swiss Canyon Trail ou encore Oman by UTMB®. Mais faire des courses n’est pas son intention première et a, pour unique rôle, d’obtenir des points afin de prendre le départ de l’OCC. En revanche, lorsqu’il court, il a un regard différent sur les bénévoles « En étant bénévole, on voit l’envers du décor, on se met à la disposition des coureurs. Alors lorsque je suis coureur, je prends le temps de montrer de la sympathie à ces personnes qui se mettent à ma disposition ».

Olivier Thetaz – bénévole UTMB

Enfin Olivier Thétaz est également le co-président de l’association « Les Traileurs du Mont-Blanc », qui a pour but d’organiser l’évènement, où il agit au niveau de la commission environnementale et de la commission santé. Ainsi, au fil des années, il a pris de plus en plus de place au sein du groupe UTMB.

Son dévouement dans l’associatif ne s’arrête néanmoins pas à l’UTMB. Comme il l’a dit lui-même « les bénévoles, c’est un état d’être, celui qui est bénévole, il l’est dans beaucoup de manifestations ». Il est effectivement impliqué dans d’autres évènements tels que la Patrouilles des Jeunes (épreuve de ski alpinisme destinée à la promotion du sport chez les jeunes âgés de 10 à 20 ans), la Finale Nationale de la Race d’Hérens (combats de vaches) ou encore dans les Championnats du Monde de cyclisme sur route 2020 à Martigny : « un bénévole, ça a une âme ; il vit sa passion de bénévole ».

“C’est une expérience enrichissante et tout le monde trouve chaussure à son pied”

Ses meilleurs souvenirs, il les a néanmoins vécus sur l’UTMB. Néanmoins impossible d’en sortir un du lot : « Mon meilleur souvenir ? J’en ai beaucoup ». En revanche, ce qu’il retient surtout, ce sont « les coureurs qui arrivent au poste et qui disent qu’ils ne vont pas repartir. Tu prends contact avec eux, tu leurs remontes le moral, tu essayes de les encourager. Quand le lendemain, tu les revois à l’arrivée et qu’ils te disent que c’est grâce à toi qu’ils ont fini la course ça fait vraiment plaisir ».

Selon lui, tout le monde a sa place en tant que bénévole : « Au bureau, au balisage, au ravitaillement. C’est une expérience enrichissante et tout le monde trouve chaussure à son pied ». Il est content que l’édition 2021 puisse se tenir car l’année passée, l’annulation avait été une « réelle frustration » bien que la raison soit « logique ». Il a tout de même énoncé les mesures qui seront mises en place : « pour les bénévoles, le port du masque sera obligatoire sur les sites, et les coureurs devront le porter pour entrer et ne pourront le retirer que pour consommer. Ils devront mettre du gel hydro-alcoolique à l’entrée et auront interdiction de se servir : ils le seront par les bénévoles ».

Olivier Thétaz ne rêve donc pas de l’UTMB®, pour lui c’est un « défi insurmontable ». Il considère tout de même l’avoir fait car l’année passée, à l’occasion de « l’UTMB for the Planet », il avait parcouru les 170 kilomètres autour du Mont-Blanc avec le reste de l’équipe de direction. En revanche, il ne le fera jamais en course car il est franc sur un
point : « Je suis tellement bien à mon poste que si je dois préférer la course ou gérer mon poste, je préfère gérer mon poste ».

Killian TANGUY

Poste Le 19 août 2021 par Fred Bousseau
X