Actus courses

Oliviero Bosatelli est le roi du TOR 2019

Partager
Poste Le 12 septembre 2019 par Fred Bousseau

Oliviero Bosatelli vainqueur du TOR des Geants 2019

Oliviero Bosatelli est le Roi de la 10e édition du Tor des Géants® (330 km / 24 000 m D+). Le géant italien de l’équipe E-Rock, a franchi la ligne d’arrivée de Courmayeur à l’heure du déjeuner après 72h37min13s d’effort.

Coup de théâtre à Donnas

Bosatelli, 50 ans, pompier, originaire de Bergamo, réalise le doublé après sa victoire de 2016. Pour célébrer l’événement, sa femme Nadia est venu avec un gâteau et 2 bougies que « Popeye« , comme il est surnommé par son fan club toujours nombreux à son arrivée, a éteint avec le dernier souffle qui lui restait.
Le voyage de Bosatelli s’est terminé au Jardin de l’Ange. Il est parti très doucement dans la première partie de la course (100 premiers kilomètres), il est resté à côté de Franco Collé et Peter Kienzl, jusqu’à leur abandon après la première nuit de course à cause de problèmes physiques.
A la base de vie de Donnas, coup de théâtre : « Bosa » entre en 2nde place, derrière le français Romain Olivier, grand protagoniste de cette édition, mais il ne s’arrête qu’un quart d’heure et sort de la base en tête de la course. A partir de là, malgré un genou douloureux et d’autres problèmes physiques, il a mené la course jusqu’à l’arrivée.

Silvia Trigueros Garrote - vainqueur Tor des Geants 2019Le canadien Galen Reynolds, n’est pas parvenu a réduire son retard à moins d’une heure.
Il termine second en 77h06’12 devançant l’Italien Danilo Lantermino de 2h (79h09’46).
Sébastien Raichon termine 1er Français à la 10ème place en 86h25’33.

Chez les femmes, Silvia Trigueros Garrote s’impose en 85h23’15, second succès consécutif après une seconde place en 2017. Elle aura dominé la course de bout en bout, gagnant au fil des heures des places au classement général pour terminer à la 6ème place.
Jocelyne Pauly, lauréate du Grand Raid de La Réunion 2018 termine à la seconde place avec un chrono de 94h22’02 et une belle 20ème place au scratch.
Chiara Boggio complète le podium en 96h55’05 (26ème au scratch)

Réaction du vainqueur :
« J’ai failli abandonner à deux reprise – la première nuit à cause d’un problème à un œil, et ensuite pour une bronchite et les difficultés à respirer. Nous avons tous eu des problèmes avec le froid, en particulier la première nuit ».
« J’ai compris que j’avais gagné seulement une fois la ligne d’arrivée franchi: beaucoup de personnes me disaient que j’avais un bon avantage mais je n’y ai pas cru jusqu’à la fin ».

O. Bosatelli comptabilise comme Franco Collé 2 victoires sur le TOR, sans améliorer son meilleur temps (69h16’19″) de 2017, lorsque Javi Dominguez Ledo l’avait emporté en 67h52’15 » (RECORD).

Luca Papi enchaine et confirme son statut de Géant de l’ULTRA

Luca Papi vainqueur Tor des Glaciers 2019Luca Papi, réalise une énorme performance il inscrit son nom au palmarès 2019 du Tor des Glaciers au terme de 134 heures et 10 minutes de course. 450 km et 32 000m de dénivelé positif au programme de ce format XXXL !
Mais surtout il s’affirme comme le GRAND spécialiste des efforts d’Ultra Endurance.
En février 2019, il avait remporté La Transgrancanaria 360, une épreuve de 264 km pour 13 260 m D+ en 50h14′, en arrivant à 14h21 et un peu plus de 8h30 plus tard il avait pris le départ de la Transgrancanaria (128km / 7 500 m D+) qu’il boucle en 27h23′ à la 426ème place, sur 524 finishers.
Au total ce sera plus de 393 km et 20 765 m D+ parcourus sur les sentiers Canariens en 77h37′.
Cette année il a aussi remporté l’Echappée Belle en duo, a participé à la TDS en terminant à la 142ème place et avait pris en juillet la 3ème place de la Beira Baixa au Portugal (285 km / 7 800 m D+).

Par Fred Bousseau et CP organisation – ©Roberto Roux

Oliviero Bosatelli est le roi du TOR 2019

X