Actus courses

Pierra Menta été EDF 2018, suspense jusqu’au bout !

Partager
Poste Le 4 juillet 2018 par Fred Bousseau

Retour sur la Pierra Menta été 2018, la preview en bas de page, le résumé des 3 étapes, les vidéos des 2 premiers jours avec le samedi le Grand Mont et la course vue du ciel et les classements des 3 jours et le classement final.

{ÉTAPE #3} – à l’attaque….rien n’est joué !

Cette dernière étape (18 km / 1500 m D+) permet de boucler la boucle autour d’Arêches avec un passage sur l’arête de la Roche Pastire, avec des paysages grandioses et panoramiques (Mont-Blanc et Pierra Menta), avant de plonger vers une descente rapide sur l’arrivée.
Mais avant cela les organisateurs avaient ajouté cette année une petite rallonge avec une première montée de 400 m, une descente par le hameau de Boudin avant de reprendre le sens de la verticalité pour atteindre le sommet de l’arête en passant par le col des Prés.
Dès le départ, le ton est donné, S. Camus / G Grangier ont annoncé qu’ils attaquaient et ils le font suivis des leaders Italiens, du duo Anglais T. Owens / R. Lightfoot et des Espagnols J. Gamito et I. Camps.
La bataille va être sans répit et de tous les instants, et c’est encore dans la descente que la victoire va se jouer, les espagnols donnent tout et s’imposent pour une victoire d’honneur devant les Italiens et les Anglais.
Ils profitent de cette victoire pour refaire leur retard et prendre la 3ème place au général à l’équipe SCOTT (A. Symonds / M. Gaffuri) qui concèdera plus de 12′ de retard à l’arrivée, ils n’avaient que 8′ d’avance le matin au départ.

Chez les équipes mixtes, Caroline Joquet et Yoann Sert sortent encore la grosse étape et finissent par s’imposer, devant F. Frechinet et Jérémy Pouge, les leaders H Altemeyer / E Chabbey conservent la victoire finale pour un peu plus de 4′, cette dernière étape auraient pu leur être fatale, E. Chabbey souffrant d’une grosse ampoule au pied elle a serré les dents jusqu’au bout pour tenir ce succès.

Chez les dames, pas de surprises, le duo Américains s’offre un grand chelem avec 3 victoires d’étapes, une 16ème place au scratch juste entre les 2 premières équipes mixtes mais surtout elles relèguent leur adversaires sur la seconde marche à 2h45′ (E. Munia / L. Bidault), G. Decorse / C. Dequidt complète le podium avec un retard de 3h15′.

HOMMES – Classement final
1/ A. Comazzi / C. Minoggio en 9h55’47.
2/ G. Grangier / S. Camus en 10h02’13
3/ J. Gamito / I. Camps en 10h29’47
4/ A. Symonds / M. Gaffuri en 10h34’42
5/ J-M. Martin / R. Piégelin en 10h38’36

MIXTES – Classement Final
1/ Hugo Altmeyer / Elise Chabbey  en 11h41’03
2/ Yoann Sert / Caroline Joguet en 11h45’42
3/ Jeremy Pouge / Fanny Frechinet en 11h52’48

DAMES – classement final
1/ Katie Schide / Hillary Gerardi en 11h45’30
2/ Lucie Bidault / Estelle Munia en 14h29’50
3/ Gaëlle Degorse / Céline Dequidt en 15h01’33

RÉSULTATS PIERRA MENTA ÉTÉ 2018

Pierra Menta été - Arête des Rognoux


{ÉTAPE #2} – montagnarde et engagée

Seconde étape, (30 km / 2 600 m D+), l’étape mythique de la version hivernale devenue incontournable l’été.
Des conditions de courses idéales, avec de la fraîcheur mais surtout des paysages à couper le souflle qui resteront gravés dans la mémoire de tous les concurrents.
Chez les hommes, le duo Français G. Grangier / S. Camus aura tout tenté, ils ont attaqué les Italiens pour compter près de 5 minutes d’avance au sommet du Grand Mont, mais le duo transalpin semble sûr de ses capacités en descente et c’est d’abord dans la descente vers le lac St Guérin qu’ils vont combler 3minutes et dans la descente vers l’arrivée ils vont revenir à 2 km sur les Français qui abdiqueront laissant filer l’étape et sans doute le général.

Pierra Menta été 2018
En mixte les locaux, Caroline Joguet et Yoann Sert auront aussi tout tenté, passant dans le Top 10 au sommet de la course mais dans les derniers hectomètres ils seront repris par les leaders de la catégorie (H. Altemeyer / E. Chabbey) qui remportent leur seconde victoire.
Chez les dames, le Team USA (K. Schide / H. Gerardi) a encore écrasé la course avec 1 h d’avance encore, seul changement, Gaëlle Degorse / Céline Dequidt n’ont pu conserver leur seconde place concédant plus de 30′ sur Lucie Bidault / Estelle Munia.

VICTOIRE des Italiens A. Comazzi / C. Minoggio en 4h05’37
2/ G. Grangier / S. Camus en 4h08’02.
3/ J. Gamito / I. Camps en 4h16’03 qui reviennent 4ème au scratch.
4/ A. Symonds / M. Gaffuri en 4h21’21, ils restent 3 au général
5/ E. Bochet / L. Rochaix en 4h22’25
 
H. Altmeyer / E. Chabbey 1ère équipe mixte (12e scratch) en 4h50’08, devant Y. Sert / C. Joguet en 4h50’32 (2ème au général), C. Nicod et Q. Bailly 3ème en 4h59’15
J. Pouge / F. Fréchinet 4ème, conservent leur 3ème place au général.
 
K. Schide / H. Gerardi 1ère équipe filles en 5h01’32 (21e scratch)

RÉSUMÉ – PIERRA MENTA EDF été – ETAPE #2


{ÉTAPE #1} – nerveuse et humide
Une 1ère étape, (29 km / 2 750 m D+), humide et dans le brouillard, légèrement modifiée sur certains passages d’arêtes en raison de la pluie de la veille.

Après un départ rapide, le duo Anglais Tom Owens et Ricky Lightfoot bascule en tête au sommet de Roche Plane, mais dans la seconde ascension, les Italiens Alberto Comazzi / Cristian Minoggio, vainqueurs en 2016, vont prendre les commandes avec dans leur sillage Germain Grangier et Sylvain Camus qui ne lâchent rien.
Pierra Menta EDF été 2018 - K. Schide : H. GerardiDerrière la bataille est rude pour accrocher le podium avec 4 équipes à la bagarre, T. Owens et R. Lightfoot, suivis des locaux E. Bochet / L. Rochaix, des surprenants Jurassiens J-M Martin / R Piégelin et de A. Symonds et M. Gaffuri.
La dernière descente suivie d’une relance de 4 km pour rejoindre l’arrivée va être le juge de paix.
Les Italiens se détachent et vont cueillir leur 1er succès, le duo Français est en embuscade à 3’20.
A. Symonds et M. Gaffuri qui auront fait parler leurs qualités de descendeurs terminent finalement 3ème de l’étape.

En mixte, Hugo Altmeyer / Elise Chabbey terminent 1ère équipe mixte en 4h28’14 (10ème scratch) en ayant mené la cours de bout en bout tout comme Katie Schide / Hillary Gerardi 1ère équipe filles en 4h28’30 (11ème au scratch) qui auront écrasé leurs adversaires et comptent plus de 1h15′ d’avance,autant dire que sauf incident, elles devraient logiquement s’imposer à l’issue des 3 étapes.

HOMMES
1/ A. Comazzi / C. Minoggio en 3h48’46.
Pierra Menta EDF été 20182/ G. Grangier / S. Camus en 3h52’06
3/ A. Symonds / M. Gaffuri en 4h00’30
4/ J-M. Martin / R. Piégelin en 4h05’34
5/ E. Bochet / L. Rochaix en 4h10’09

MIXTES
1/ Hugo Altmeyer / Elise Chabbey  en 4h28’14
2/ Jeremy Pouge / Fanny Frechinet en 4h33’41
3/ Claire Mougel / Hervé Mougel en 4h38’56

DAMES
1/ Katie Schide / Hillary Gerardi en 4h28’30
2/ Gaëlle Degorse / Céline Dequidt en 5h44’01
3/ Lucie Bidault / Estelle Munia en 5h50’57

RÉSUMÉ – PIERRA MENTA EDF été – ETAPE #1

Pierra Menta EDF été
—————————————-

{PREVIEW} – La course Pierra Menta EDF été revient pour la 4ème année consécutive. Sur les traces de la compétition mythique de ski-alpinisme du même nom, elle s’est, elle aussi, très vite révélée comme incontournable.
Elle aura lieu du 6 au 8 juillet 2018 à Arêches-Beaufort (Savoie), toujours avec la version Jeunes pour les 16/20 ans.
==> RETOUR SUR LA PIERRA MENTA ETE 2017 2016 2015

3 jours / 70 km /  7 000 m D+

Cette course en mоntаgnе singulière, lоіn dеs sentiers roulants des autres trаіls connus, est devenue une course de trail Pierra menta été EDF 2018immanquable, à tel point que les inscriptions pour cette 4ème édition se sont closes en 20 minutes !
La Pierra Menta EDF été se démarque par sa difficulté et son ambiance incomparable. Les 280 équipes en duo gravissent 7000m de dénivelé positif en 70 km sur 3 étapes (une par jour). Les parcours sont techniques et très engagés, avec de nombreux passages en arête pour une progression en haute montagne avec longes et baudriers obligatoires, à travers les panoramas éblouissants du Beaufortain. On retrouve les caractéristiques qui ont fait la réputation de la Pierra Menta hivernale : la Pierra Menta EDF été est plus proche du skyalpi que du skyrunning !

La bataille s’annonce particulièrement féroce chez les hommes avec 8 duos pour 3 places sur le podium. La concurrence n’a certainement jamais été aussi forte :  le duo italien Alberto COMAZZI et Cristian MINOGGIO (vainqueurs en 2016) fera notamment face au duo français composé de Germain GRANGIER (vainqueur 2017 en équipe mixte) et Sylvain CAMUS (1ère participation). Le duo formé par le portugais Hélio FUMO (3ème en 2017) et le brésilien Miguel SILVA REY ainsi que les locaux Emilien BOCHET et Léo ROCHAIX (les locaux, 2nd en 2015) sont bien décidés eux aussi à monter sur le podium. Ainsi que les duos Ricky LIGHTFOOT / Tom OWENS, Martin GAFFURI / Andy SYMONDS ou encore Jordi GAMITO / Yvan CAMPS.
Chez les femmes, le duo américain formé par Hilary GERARDI (vainqueur en 2016 et 2017 respectivement en mixte et femme) et Katie SCHIDE (vainqueur 2017 en mixte) Pierra menta été EDF 2018sera très certainement en tête sans grande difficulté….reste à savoir quelles équipes compléteront le podium.
Chez les mixtes, le nouveau duo Caroline JOGUET (éleveuse de chèvres et fromagère au Planay) et Yoann SERT s’annonce formidable. Caroline, a déjà couru chez les femmes et Yoann a fini dans le top 10 l’année dernière en duo avec Jean Marc JOGUET (le père de Caroline).
La bataille sera acharnée dans cette catégorie entre Claire MOUGEL (3ème des Mondiaux de Trail 2018) / Hervé MOUGEL, Jérémy POUGE / Fanny FRÉCHINET, Elise CHABBEY / Hugo ALTMEYER, Steeeve DOBERT / Peggy MUNIER, Sophie MOLLARD / Clément NANTERMOZ pour ne citer qu’eux.

A chaque étape son parcours et son massif, pour varier les plaisirs !

La course s’ouvre vendredi sur le secteur de la Grande Journée (2460 m) pour une sérieuse mise en jambes (26 km et 2600 m de dénivelé positif), avec un passage aérien au sommet du Mirantin.
Le samedi emmène les coureurs à l’assaut du plat de résistance, le Grand Mont (2680 m) et son arête mythique, pour une étape très technique et aérienne (27 km et 2900 m de dénivelé positif).
Pour finir en beauté, dimanche se déroule sur un parcours plus roulant à La Roche Parstire (15 km et 1400 m de dénivelé positif), mais avec un couloir « dré dans l’pentu » : 350mde dénivelé positif sur 600m !

Seconde édition de la version jeunes
Depuis  2017, une course pour les jeunes de 16 à 20 ans a été déclinée.L’esprit est le même mais la compétition se fait sur 2 jours avec une montée sèche en prologue le samedi (d’environ 650 m D+) et l’étape du dimanche identique à celle des adultes. La compétition est ouverte pour 50 équipes en binôme.

NOUVEAUTE 2018
> Deux courses en parallèle pour partager en famille le plaisir du trail pendant l’événement :
=> A 16 h : La « Pierra Menta Verticale » est une montée sèche de 3 km et de 700 D+. Cette course en ligne (mass start) chronométrée depuis le cœur du village arrive sur le plateau du Cuvy (Prize Money H et F).
Elle est également organisée le mercredi 25 juillet et le mercredi 15 aout.
=> A 16h30 : La « Pierra Menta des Marmots »est une course pour les enfants qui souhaitent s’initier au trail. Le parcours facile en boucle de 1 km dans le village propose 3 départs selon l’âge des participants : 6/7 ans, 8/9 ans et 10/11ans. Elle est aussi organisée les 25 juillet, 1er, 15 et 22 août.
– Le prize money devient identique pour toutes les équipes sur la première marche du podium. Chez les hommes, les femmes et les duos mixtes (à savoir 2 000 €).

©Fred Bousseau

Pierra menta été EDF 2018

X