Actus courses

{PREVIEW} – Lavaredo Ultra Trail 2021

Partage

Reconnue comme étant l’une des plus belles épreuves au monde, en plein coeur du massif des Dolomites le “La Sportiva Lavaredo Ultra Trail” célèbre ce week-end sa 14ème édition au départ de la très renommée station alpine de Cortina d’Ampezzo, lieu des JO d’hiver de 1956. L’événement qui a débuté hier avec la Skyrace se

Reconnue comme étant l’une des plus belles épreuves au monde, en plein coeur du massif des Dolomites le “La Sportiva Lavaredo Ultra Trail” célèbre ce week-end sa 14ème édition au départ de la très renommée station alpine de Cortina d’Ampezzo, lieu des JO d’hiver de 1956. L’événement qui a débuté hier avec la Skyrace se poursuit jusqu’à dimanche avec son épreuve phare de 120km et 5800D+ dont le départ sera donné ce vendredi soir à 23h.

L’événement constitue d’ailleurs la 3ème étape du circuit lancé par Spartan, début 2020, le “Spartan Trail World Championship” faisant suite à la transgrancanaria et à la Patagonia Run en Argentine. Le 120km et le 48km en seront les courses supports (plus d’infos sur le circuit : https://www.spartan.com/pages/trail-world-championship )

Ce soir, ils seront 1350 coureuses et coureurs à s’élancer sur un parcours mêlant roulants, cassants et techniques au travers de paysages somptueux. Lors de la dernière édition en 2019, les victoires étaient revenues à Kathrin Gotz en 14h57min et à l’américain Tim Tollefson en 12h18min. La Suissesse, 3ème de la TDS en 2019 sera d’ailleurs l’une des grandes favorites de cette édition 2021.

Cette année, l’épreuve réunira un plateau très alléchant aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Sur le papier, 5 femmes et 7 hommes semblent se détacher de la concurrence. La vainqueure sortante Katrin Gotz aura fort à faire pour conserver son titre puisque l’américaine Katie Schilde (6ème de l’UTMB 2019 et vainqueure de l’UTCAM en 2020) se positionne clairement comme la coureuse à suivre avec une autre grande favorite, l’espagnole Azara Garcia, vainqueur en patronne de la transgrancanaria (129km – 6500D+) en février dernier. Camille Bruyas, sûrement la meilleure française actuellement sur les distances entre 70 et 100km pourrait s’offrir un nouveau podium sur une très belle classique internationale après sa très belle 3ème place à la CCC en 2019, sa course référence sur ultra. Enfin la suédoise Mimmi Kotka est une énigme tant les dernières grosses compétitions auxquelles elle a participé se sont soldées par des échecs (abandon en 2020 sur le 120km de la Transgrancanaria et sur le 87km de l’échappée Belle). Elle reste malgré tout sur une victoire le 29 mai dernier lors du Quartrail des Alpages en Italie (52km – 3800D+).

Chez les hommes, les athlètes ON running Xavier Thévenard et Germain Grangier feront-ils course commune pour s’imposer en terre italienne ? En tout cas, on peut estimer qu’ils joueront les premiers rôles d’une course qu’ils découvriront pour la première fois. Seule incertitude, le manque de compétition de Xavier qui n’a plus participé à un ultra depuis l’UTMB 2019. Ou alors devront-ils s’accrocher à une délégation espagnole et italienne d’un très haut niveau. A commencer par l’espagnol Andreu Simon, qui, même s’il prendra le départ de son premier 100km pourrait être la belle surprise de la course. Il a d’ailleurs remporté en 2019, le 87km ici même à Cortina. Andreas Reiterer (champion d’Italie de trail long), pourrait ramener un podium qui fuit sa nation sur la course depuis près de 8 ans mais son manque d’expérience sur la distance sur une course d’un telle niveau pourrait lui faire défaut. Son aîné de 16 ans et légende de la course en montagne Marco De Gasperi (44 ans) pourrait lui aussi jouer les avants-postes même s’il n’a jamais vraiment été très performant sur les formats ultra mis à part sa 4ème place à la CCC en 2018.

Enfin, Hannes Namberger, l’allemand de 32 ans, vainqueur en août 2020 en Autriche du Pitz Alpine Glacier Trail (104km – 5800D+) sera t-il capable d’accrocher le bon wagon ?

Les prétendants aux places d’honneur : Tofol Castanyer, Fotis Zisimopoulos, Johan Lantz, Lucas Manfredi, Andre Macchi, Petter Restorp, Arthur Joyeux-Bouillon, Sylvain, Camus, Seb Camus, René Rovera et Alban Berson côté Français.

Site de la course : https://ultratrail.it/en/
Un live vidéo est mis en place par l’organisation de 23h à l’arrivée des 3 premiers hommes

et des 3 premières femmes, le lien juste ici : https://ultratrail.it/en/live-streaming-en.html Présentation des élites à 22h30 (à suivre sur Instagram). Départ de la course à 23h.

Par Alexandre Violle – © Alexis Berg

Poste Le 25 juin 2021 par Fred Bousseau
X