Record de participation sur la 3e édition de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura

Ultra Trail des Montagnes du Jura 2022

La 3e édition de l’Ultra Trail des Montagnes du Jura s’est déroulée le week-end dernier, avec pas moins de 4 épreuves au programme, et des courses enfants qui auront rassemblé plus de 2300 concurrents, dont 530 enfants, un record pour l’épreuve jurassienne !

Tout avait commencé vendredi 30 septembre, avec le départ de la course phare, de 177km et 7500m D+. Le Haut-Savoyard Johan FERNANDEZ a réitéré sa performance de l’an dernier, en remportant pour la deuxième année consécutive l’UTMJ. En 24h32min55s, il devance le Jurassien Cédric MERMET (25h08min18s) et le Breton Tangi TATON (25h58min22s). «Je voulais faire moins que l’année dernière, mais vu que le parcours a été raccourci, le challenge était quelque peu changé. Je voulais forcément gagner mais je suis parti en mode cool, à mon rythme sans me préoccuper des autres concurrents. Cela était plus compliqué que l’année dernière, notamment par rapport au climat ; j’ai eu des hauts et des bas avec un coup de mou cette nuit et un peu froid mais c’était supportable. J’ai fait une bonne partie du parcours avec Cédric MERMET et avec mon pacer sur une partie de la course. Je vais faire désormais deux semaines off et me reposer » expliquait le lauréat, qui sera au départ de la Diagonale des Fous. La première femme de la course est la Suissesse Kerstin DUSCH, qui, malgré deux heures de pénalité pour avoir emprunté une mauvaise trace, l’emporte en 30h18min39s.

Ultra Trail des Montagnes du Jura 2022

Sur la Franco-Suisse (110 km/4000mD+), le Savoyard Luc GENTIAL, vainqueur de la CMM en 2011, se partage cette année la victoire avec l’Italien Massimo PALADIN ; les deux coureurs ont passé la ligne main dans la main et sont donc ex-aequo, devant Cédric PERNET et Rémi GILLIE.  « Nous avons fait la course ensemble tout le long ; il aurait été bête à la fin de faire un sprint pour essayer de remporter la course individuellement. Je lui ai demandé de passer la ligne ensemble et il a dit d’accord sans hésiter » a déclaré Massimo PALADIN qui habite dans le Pays de Gex depuis 13 ans et apprécie le Jura.

Ultra Trail des Montagnes du Jura 2022

Enfin, le fidèle Alexandre BOUCHEIX, alias Casquette Verte, s’adjuge la Renarde de 79 km/2600mD+ en 7h39min58s, devant le Mâconnais Ludovic ANICET et le Jurassien Ludovic BAILLY BASIN. Frédéric POUMEROL, de la Team Élite Brooks Trail Runners, qui devançait le traileur parisien sur le début de la course, a abandonné en milieu de parcours, pour le plus grand étonnement de Casquette Verte à l’arrivée : «J’ai décidé de jouer au jeu “Mets pas ta veste”, c’est-à-dire tenir malgré le froid, un jeu à ne pas reproduire chez soi. Mais c’était pour bien m’entraîner à la Diagonale des Fous (du 20 au 23 octobre), me dire que l’humain est plus fort que les conditions. Je suis trempé, mais j’ai tenu jusqu’au bout. Après le départ, j’ai laissé partir trois-quatre concurrents devant moi, puis je me suis perdu avant Morbier, j’étais cinquième. J’ai repris plusieurs concurrents à Morbier. Je savais qu’il en un restait un encore devant (Frédéric Poumerol), mais on m’avait dit qu’il avait quinze-vingt minutes d’avance. Il a envoyé du lourd et je n’ai pas compris à quel moment je l’ai doublé. On m’a dit que j’étais deuxième pendant un long moment, puis une ou deux fois des personnes m’ont dit qu’il n’y avait personne devant moi. Je ne savais plus qui croire, donc j’ai continué à me concentrer sur ma course, pour ne pas tomber. Ce n’est que deux kilomètres avant l’arrivée que j’ai su que j’allais gagner. C’est toujours sympa d’être premier, en espérant qu’il ne soit rien arrivé de grave à Frédéric Poumerol. » 

Ultra Trail des Montagnes du Jura 2022

Sur la CMM de 42 km/1250m D+, le Savoyard et expérimenté Thibault MARQUET, initialement inscrit sur la Renarde, a remporté la course en 3h20min40s, suivi de très près par le Bisontin Daniel CAMALET (3h25min10s) et le Béarnais Jérémy LENORMAND (3h34min14s). Thibault MARQUET revient sur sa victoire : « J’ai pris les devants avec un autre concurrent ; du coup, ça a envoyé d’entrée de jeu assez fort. Dans la montée un peu raide en milieu de course, il a marqué un peu le pas, après j’ai pu dérouler. Je me suis bien employé pour aller chercher cette victoire et ce super chrono. J’ai préféré finalement participer à la CMM parce que dans trois semaines, je suis sur les Templiers (80 km), le dernier objectif de ma saison, et je ne voulais pas trop me fatiguer. À première vue, je pensais que 70 km, ça allait être bien, puis j’ai décidé de faire seulement 40 km pour prendre du rythme et venir découvrir le paysage. C’était un challenge de venir ici parce que je suis plutôt habitué aux gros dénivelés dans mon Beaufortain. » Première femme sur la CMM, la Haut-Savoyarde Margaux HENRY arrivée en 4h12min50s appréciait sa participation: « C’était boueux mais c’était marrant, j’avais l’impression d’être une gamine et de sauter dans les flaques de boue, donc ça m’a bien plu. Parfois j’en ai eu marre, parfois la motivation est revenue, mais c’était très sympa. Le rayon de soleil arrivé un kilomètre avant mon arrivée m’a donné beaucoup d’énergie pour finir. »

Ultra Trail des Montagnes du Jura 2022

Enfin, sur la plus petite épreuve d’une distance de 24 km/900mD+, la Lynx, le Breton Florent OLIVIER termine premier en 1h52min39s, devant le local et Pontissalien Gaël INVERNIZZI (1h54min01s) suivi également de près de l’Anglais Robert WADD (1h54min36s), résidant en Suisse. La Franc-Comtoise Mélina GROSJEAN est la première femme de l’épreuve en 2h15min08s.

Résultats complets : https://utmj.livetrail.run/classement.php

Photos Ben Becker

novembre, 2022

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X