Actus courses Coureurs

Rencontre : 3 jeunes au départ de la CCC®

Partage

La moyenne d’âge des pelotons en trail se rajeunit. La moyenne d’âge sur les podiums aussi. Parfois décrié pour la précocité de leur décision de prendre part à un ultra (> 80km), les jeunes coureurs qui s’engagent sur ce type d’effort ont bien souvent mûrement réfléchi à leurs actes. Pour en savoir plus, nous sommes

La moyenne d’âge des pelotons en trail se rajeunit. La moyenne d’âge sur les podiums aussi. Parfois décrié pour la précocité de leur décision de prendre part à un ultra (> 80km), les jeunes coureurs qui s’engagent sur ce type d’effort ont bien souvent mûrement réfléchi à leurs actes.

Pour en savoir plus, nous sommes allés poser 3 questions à 3 jeunes prometteurs qui ont décidé de participer à la 3C, la CCC : Hugo Deck (21 ans – Asics) / Benjamin Roubiol (21 ans – TSL) / Valentin Benard (23 ans – Asics).

TEM : Pourquoi le trail ?

Hugo : “Le trail m’apporte beaucoup de choses, notamment des courbatures, de la fatigue, une libido diminuée, des émotions, du partage, des rires, de la souffrance, de la joie… Mais elle me permet surtout de me sentir tout simplement vivant.”

Hugo Deck

Benjamin : “Je pratique le trail entre de multiples autres sports. C’est celui qui me permet d’aller où je veux en montagne, de traverser les milieux naturels les plus attirants. Dans l’effort on peut aussi découvrir de nouvelles sensations, développer un état d’esprit comparatif à une forme de spiritualité. Une sorte de voyage intérieur”

Valentin : “Découvrir de beaux paysages, de nouveaux endroits en se baladant. Se rentrer dedans physiquement et mentalement, je trouve ça intéressant. Courir, faire du sport, ça fait partie des choses qui composent mon quotidien. Ça me permet de trouver une sorte d’équilibre dans celui-ci.”

TEM : Pourquoi l’ultra ?

Hugo : “J’ai commencé le trail en rêvant de l’UTMB®, la Diagonale des Fous ou encore la Hardrock. C’est pour ça que j’ai décidé de me diriger vers ce format dès que mon corps était capable de l’assumer. Ce qui m’attire dans l’ultra, c’est tout d’abord sa préparation. Ce qui est essentiel dans le choix du format ou encore le sport qu’on fait. J’adore passer de nombreuses heures en montagne où on perd toute notion du temps. De plus, l’ultra me fait vivre des émotions démesurées que je n’arrive pas à retrouver sur les autres formats”.

Benjamin Roubiol

Benjamin : “J’aime varier les styles de courses. Dans une année je fais toujours des courses courtes et des courses longues. Hors des compétitions c’est pareil, j’aime varier la durée et l’intensité entre les sorties Trail. C’est comme ça que se construit ma pratique depuis de nombreuses années, j’y trouve mon équilibre. Ainsi je suis naturellement entraîné pour être polyvalent”

Valentin : “C’est venu logiquement, ça fait maintenant 5 ans que je pratique et j’ai tâché d’augmenter les distances le plus progressivement possible. Ce qui m’attire c’est de voir ce que je suis capable de faire et aussi d’aller explorer ce qu’il y a de ce côté là du trail. J’ai eu quelques aperçus sans mettre de dossard et ça m’a plu, le but va être de voir si je retrouve ces sensations là et  si j’en explore de nouvelles.

TEM : Pourquoi la CCC ?

Hugo : “Après être venu en 2018 sur la YCC je voulais revenir le plus rapidement sur la semaine de l’UTMB car il y a une ambiance qu’on retrouve nul par ailleurs. J’ai regardé les points UTMB que j’avais en début d’année et j’ai vu que j’en avais assez pour la CCC, donc j’ai dit go!”

Valentin Benard

Benjamin : “La CCC est une course qui m’attire par son profil. Le territoire traversé est aussi majestueux. J’appréhende de façon très positive la façon dont ma course va se passer et je m’en régale déjà !”

Valentin : “C’est la première fois que je viens sur Chamonix, la réputation du lieu n’est plus à faire, j’avais envie d’aller voir ce qui s’y passait. La CCC me paraissait être un bon compromis, le format 100k était le palier logique après avoir pas mal traîné sur des 50k. La TDS fait partie des courses qui m’attire aussi, mais chaque chose en son temps.”

Rendez-vous pour ces 3 garçons ce vendredi à 9h depuis Courmayeur pour une belle balade de 101km et 6100m de dénivelé positif.

Suivi de la course à suivre sur notre page Facebook et notre page instagram.

Leurs principaux résultats :

HugoDeck (854 ITRA) : vainqueur du Swiss Canyon Trail (111km) ; vainqueur Ultra Trail Côte d’Azur Mercantour (52km).

Benjamin Roubiol (861 ITRA) : vainqueur Echappée Belle (57km) ; vainqueur EDF Val Cenis Tour (59km).

Valentin Benard (848 ITRA) : 2ème 6000D (62km) ; 2ème trail du Besso (47km).

Par Alex Violle – © C. Quintard / J. Saragossa

Poste Le 26 août 2021 par Fred Bousseau
X