Actus courses

Saintélyon 2019, météo, parcours, favoris et outsiders

Partager
Poste Le 27 novembre 2019 par Fred Bousseau

Saintelyon 2019-GillesReboisson

La SaintéLyon, une institution, un monument de l’histoire de la course à pied en France.
Le mythique raid nocturne entre Saint-Étienne et Lyon, doyenne des courses d’ultra, est devenu un véritable phénomène, le rendez-vous culte de fin de saison et la plus grande course nature de l’hexagone en termes de participants.

Chiffres, parcours 2019 et météo

Après les 81 km de l’édition 2018, le parcours 2019 de cette SaintéLyon affiche une distance légèrement plus courte de 76 km, avec 2100 m/D+ et 2450 m/D-.
L’équipe des traceurs a décidé de renouveler significativement l’ensemble du parcours de cette Saintélyon 2019, en intégrant 19 km de nouvelles portions natures, des côtes un peu moins raides et des secteurs jamais empruntées par la doyenne…. « une édition plus roulante et sans doute très rapide » analyse Michel Sorine.

Plus de 16 000 inscrits cette année ce qui en fait (de loin) le plus grand événement Français de courses natures de type « trail ».
Tous les départements français sont représentés.
=> 47 % pour Auvergne Rhône-Alpes et 16 % pour l’ile de France.
=> 3% d’étrangers pour 18 pays représentés.
=> 25 % de dames sur l’ensemble des formules.
=> 900 bénévoles.

Il reste à ce jour des dossards disponibles uniquement sur 2 formules solos :
• SaintéLyon 76 km (reste 100) – 6 600 inscrits à ce jour.
• SaintExpress 44 km (reste 100)

Météo Saintelypn 2019Côté météo, il subsiste une incertitude. Les conditions risquent d’être humides comme ces jours.
Le samedi s’annonce plutôt sec avec l’arrivée d’une perturbation pour dimanche durant la nuit et des températures froides (entre 2° et 7° C).
Météo Lyon ICIMétéo France

Une course ouverte pour la victoire

15 hommes comptabilisent plus de 800 points ITRA dont 5 au-dessus ou proche de 850, la victoire pourrait bien se jouer entre ce quintette.

• Manu Meyssat (Itra – 873), il revient des Championnats du Monde de course en montagne en Patagonie (12ème),, estime avoir bien récupéré et « veut faire partie de la fête », il a gagné 2 fois la course (2016 & 2017) et sera le favori pour une 3ème couronne.
• Romain Maillard (Itra – 869), 2ème de la SaintéLyon 2018, il réalise une saison en demi teinte mais pourrait jouer sur l’expérience et la fraîcheur, 2 éléments synonymes de succès sur cette épreuve.
Sylvain Court (Itra – 854), le Champion du Monde de Trail 2015 semble remis de son UTMB (18ème) et affiche une belle condition après sa victoire sur le LUT by Night.
Baptiste Chassagne (Itra – 849), vainqueur de la SaintExpress 2018, 3ème au championnat de France de Trail 2019, 6ème de l’OCC, il s’est régénéré après la Skyrhune. Le jeune Lyonnais qui incarne la nouvelle génération, jouera à domicile avec une grosse motivation ; et si la victoire lui souriait ?
Cédric Fleureton (Itra – 845), après 2 années sans trail (blessure), il rentre des Mondiaux de X-Terra à Hawaï (5ème), sera-t-il en mesure de tenir un peu plus de 6h en course à pied ?

A suivre aussi le fondeur Benoit Chauvet, 4ème des France de Trail long qui s’est préparé pour Les Templiers, il sera un des outsiders au Top 5, Arthur Joyeux Bouillon qui aura à cœur de se rassurer avant la fin de l’année suite à ses abandons à l’UTMB et à La Réunion, Paul Ogier (18ème de la CCC), Manu Gault, vainqueur en 2012 et 5 fois second, le local Yoann Stuck, le fondeur Hervé Balanche vainqueur de la GTJ 200, Nicolas Halgrain, Arnaud Jacquin et Guilherme Lourenço pourraient viser le Top 10.

Côté féminin, Camille Bruyas (Itra – 750), vice Championne de France de Trail long 2018 et 3ème de la CCC 2019 fait partie figure de grande favorite
Arrivée Saintelyon -GillesReboisson• Lucie Jamsin (Itra – 715), elle peine à retrouver son niveau de 2016 et 2017, elle réalise une saison en dents de scie, une course régulière lui offrirait une place sur le podium.
Mathilde Guillaumot (Itra – 697), la jeune Lyonnaise revient en forme et motivée après sa victoire au LUT by night et une année 2018 compliquée.
Claire Bannwarth (Itra – 689), vainqueur de l’ultra des Templiers et de l’Infernal Trail des Vosges, elle sera à surveiller de près.
Delphine Avenier(Itra – 686), vainqueur de la TDS 2016, elle reste discréte et efficace quelles que soient les condition météos, elle pourrait être la surprise de cette édition grâce à sa régularité.

A suivre aussi Sylvaine Cussot qui a l’expérience de l’épreuve et va toujours au terme de ses courses, Anaëlle Peri, Julie Brand, Chrystelle Lambert, Amandine Roux, Estelle Munia et Gaëlle Decorse.

La LyonSaintéLyon, la nouvelle formule Ultra, est complète depuis 2 mois
La Lyonsaintélyon, nouvelle épreuve officielle de la Saintélyon. (Avec prestations et classement spécifiques) est une formule ultra réservée à 350 dossards privilégiés qui s’élanceront le samedi matin à 9h30 au cœur de la Halle Tony Garnier pour perpétuer l’aller-retour désormais mythique et d’autres images si la météo le permet, la vue sur le Mont Blanc sur les hauteurs de Moreau, et le coucher de soleil en basculant sur la plaine stéphanoise.
152 km / 5 points ITRA / temps limite pour l’aller : 13 h maximum

5ème ÉDITION DU SALON DU TRAIL RUNNING À LA HALLE TONY GARNIER

Seulement 4 éditions, le Salon du Trail Running, organisé en ouverture de la SaintéLyon est devenu une référence et un vrai rendez-vous de fin de saison pour les professionnels. Au cœur de la prestigieuse Halle Tony Garnier, l’espace exposition développe encore sa surface et comptera en 2019 une superficie totale de plus de 5000 m2 pour plus de 120 exposants (équipements, services, organisateurs…).

L’entrée est gratuite et ouverte à tous : coureurs, accompagnateurs et grand public soit plus de 35 000 visiteurs attendus sur les 2 jours d’exposition

  • Vendredi 29 novembre de 12h à 20h
  • Samedi 30 novembre de 9h à 19h

Par Fred Bousseau – © organisation / Gilles Reboisson

La Saintelyon-GillesReboisson

X