49ème Sierre-Zinal, duel Europe / Afrique

Sierre-Zinal 2022

Sierre-Zinal approche des 50 bougies, mais la course Suisse mythique et emblématique n’en reste pas moins sans une ride.
Ce millésime 2022, inscrit au calendrier de la coupe du monde WMRA de course en montagne et au calendrier des Golden Trails Series (GTWS) s’annonce une nouvelle fois d’un très haut niveau.

Au programme 31 km, un départ de Sierre dans la vallée (560 m) pour une arrivée à Zinal à 1675 m, la vallée dominée par 5 sommets de 4 000 m avec 2 200 m D+ et 1100 m D- / départ samedi 11h.

Kilian Jornet face aux Africains

Si l’on retrouve au départ les détenteurs des records Kilian Jornet (2h25’35 en 2019) et Maud Mathys (2h49’20 en 2019), il aura face à eux une forte délégations d’athlètes Kenyans qui raflent toutes les courses et les records des courses en montagne depuis le début de l’été – retour sur Sierre-Zinal 2019

Ce sont sans doute les 2 grands favoris, Kilian Jornet compte 8 succès en 10 participations, mais il rentre de la Hard Rock qu’il a remporté et prépare l’UTMB® dans 2 semaines, il sera sans doute moins prêt qu’en 2019 mais reste redoutable, d’autant plus s’il est attaqué.

Kilian Jornet : Sylvain Cachard - Sierre ZInal 2017 - Fred Bousseau
Kilian Jornet / Sylvain Cachard 2017 – Fred Bousseau


Le Champion du Monde de Trail 2019, Jonathan Albon (forfait – se consacre à la CCC), sera un de ses principaux adversaires, vainqueur du marathon du Mont-Blanc et de Stranda Fjord Race 2022.

A suivre aussi Robbie Simpson toujours bien placé sur cette course dont le profil lui convient, mais aussi les spécialistes de la course en Cesare Maestri, Rémi Bonnet, Jan Margarit, Francesco Puppi, Jacob Askin, Ruy Ueda, le récent Champion d’Europe Maximilien Drion, l’orienteur espagnol Andreu Blanes (1h02’40 sur semi), Dominik Rolli, Petter Engdahl et les frères Innerhofer.

Il faudra aussi compter sur une belle délégation Française avec le Champion d’Europe 2022 de course en montagne Sylvain Cachard qui a coché cette course élites depuis de nombreuses années et pourrait venir titiller les meilleurs.

A suivre aussi Fred Tranchand auteur de la seconde meilleure perf en 2020 (année Covid) en 2h33’45 (parcours légèrement plus court que la course), Loic Robert, qui réalise une grosse saison, Quentin Meyleu, 5ème au Nid d’Aigle, l’ancien cycliste Boris Orlhac, Anthony Felber qui en a fait un objectif de sa saison, Mathieu Blanchard en fin de préparation UTMB, Simon Gosselin, Johann Baujard et Julien Michelon.
Un nom bien connu sur marathon, avec un chrono de 2h08’19, Hassan Chahdi sera au départ après avoir terminé 7ème de Thyon Dixence – ITW de Hassan Chahdi ICI
A noter les forfaits de Julien Rancon, Rémi Lonchampt, Adrien Michaud, Xavier Chevrier, Davide magnini et Thibaut Baronian.

Patrick-Kipngeno-Fred-Bousseau

Mais les regards seront tournés du côté des Africains qui pourraient venir s’imposer avec en premier, Patrick Kipngeno (1h02’42 au semi) qui s’est imposé à la montée du Nid d’Aigle et sur Thyon-Dixence avec à chaque fois les records historiques des épreuves à la clé.
Ses compatriotes, Philemon Kiriago (19 ans) qui s’est imposé au Fletta Trail et avait terminé second de la Montée du Nid d’Aigle 2022, Mark Kangogo, second à Thyon Dixence (aussi sous le record), Robert Pkemoi, mais aussi l’Erytréen Petro Mamu, vainqueur de Giir di Mont 2022 et l’Ougandais Joel Ayeko, vice champion du monde 2017 de course en montagne

Coté féminin, Maude Mathys sera challengée.

La course dame devrait être tout aussi palpitante avec la tenante du titre Maude Mathys qui aura fort à faire tant le plateau est dense.

Anais Sabrié Sierre Zinal
Anais Sabrié

Elle aura face à elle Sophia Laukli (forfait), la fondeuse Américaine récente vainqueur de Stranda Fjord Race, la Française Anais Sabrié qui a réalisé 2h55’23 (meilleur chrono tricolore sur la course), Emma Pooley (3ème en 2018), Mathilde Sagnes, l’Italienne Fabiola Conti, les Espagnoles Sara Alonso vainqueur du Marathon du Mont-Blanc et Ohianna Kortazar, la Tchèque Marcila Vasinova (forfait), les Suissesses Simone Troxler et Victoria Kreuzer.

Mais comme chez les hommes, les regards se porteront vers les Africaines, avec Joyce Njeru lauréate avec le record au Nid d’aigle 2022, Lucy Murigi vainqueur de Sierre-Zinal 2018 et seconde de Giir di Mont 2022, Kisang Philaries, vainqueur de Thyon-Dixence 2022 et Esther Chesang.

A suivre samedi sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram et en live sur la page GTWS

Par Fred Bousseau – © Fred Bousseau et GTWS

novembre, 2022

Filter les événements

type d'évènement:

Tous

Emplacement de l'événement:

Tous

Aucuns évènements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X