Actus courses

Skyrune 2021, une course, des records et…la fête !

Partage

Jan Margarit et Nienke Brinkman explosent les records de la Skyrhune pour la dernière manche de la GTWS 28°C à l’ombre, un soleil qui se mêle à l’humidité ambiante, « les portes de l’enfer » de la Skyrhune n’auront jamais aussi bien porté leur nom en ce samedi 25 septembre 2021. La dernière manche de la Golden

Jan Margarit et Nienke Brinkman explosent les records de la Skyrhune pour la dernière manche de la GTWS

28°C à l’ombre, un soleil qui se mêle à l’humidité ambiante, « les portes de l’enfer » de la Skyrhune n’auront jamais aussi bien porté leur nom en ce samedi 25 septembre 2021. La dernière manche de la Golden Trail World Series promettait un spectacle fabuleux, elle ne nous a pas déçus ! La course basque, habituelle finale de la Golden Trail National Series France/Belgique, accueillait également en 2021 l’ultime manche de la Golden Trail World Series avant la grande finale à El Hierro en coctobre.
RÉSUMÉ VIDÉO SKYRHUNE 2021

Nienke Brinkman stratosphérique !

On l’avait découverte à Sierre-Zinal – où elle a pris la seconde place derrière Maude Mathys –, elle a confirmé en Allemagne en explosant la course, la « Hollandaise volante » Nienke Brinkman (Team Salomon, Pays-Bas) a encore une fois assommé la concurrence sur cette Skyrhune ! La jeune coureuse néerlandaise qui, on le rappelle, n’a débuté la course à pied qu’au début de la crise sanitaire, il y a moins de deux ans, ne s’est pas seulement contentée de remporter la course, mais également d’exploser le record de Blandine l’Hirondel de plus de 7 minutes. « Je suis vraiment ravie de ce résultat, nous confiait-elle, tout sourire, à l’arrivée. Je ne m’étais mise qu’un seul objectif, celui de ne pas tomber… Je me le répétais sans cesse dans la descente, je me suis fait 3 grosses belles frayeurs et puis, j’ai fini par tomber… Vraiment stupide ! Mais finalement ça a été et quand j’ai retrouvé la route à la fin, je me suis dit que c’était tout bon, j’ai pu encore allonger et je suis super contente de cette victoire. » En remportant la Skyrhune, Nienke Brinkman se place à portée de tir de Maude Mathys (Team Salomon, Suisse), actuelle leader du classement général. Le combat entre les deux filles à la finale, à El Hierro – où, rappelons-le, les points seront doublés – promet d’être somptueux !

Derrière la néerlandaise on retrouve une spécialiste des courses de montagne, Élise Poncet (Team Matryx, France), qui a pris sa revanche sur une course ratée en 2018. « J’ai opté pour une stratégie différente d’il y a 3 ans ! J’avais envie de prendre du plaisir, alors je suis partie lentement et je n’ai fait que remonter tout au long de la course. J’avais de super jambes et du coup j’ai vraiment profité ! Avec cette deuxième place il semble que je sois qualifiée pour la finale, donc on va pouvoir partir en « vacances » sur une île ! J’ai vraiment hâte d’être dans trois semaines à El Hierro. » C’est la « locale » de l’étape qui complète ce podium ; venue avec toute sa famille, Sara Alonso (Team Salomon, Espagne) habite, en effet, à quelques dizaines de kilomètres seulement de l’autre côté de la frontière. « J’étais presque à la maison ici et je voulais être forte ! Quand j’ai vu tous ces Basques crier mon nom, je me suis dit qu’il fallait que je donne tout ce que j’ai dans la descente. Dans la montée, Dani était vraiment très forte, je me suis accrochée comme j’ai pu mais j’ai ensuite pu tout donner sur la dernière partie pour la rattraper puis la lâcher ! Je suis aussi très contente de battre le record des moins de 23 ans ! »

Jan Margarit, pour le record

On le savait très fort sur ce genre de format, Jan Margarit Solé (Team La Sportiva, Espagne) l’a rappelé à tout le monde en remportant cette édition 2021 de la Skyrhune. Discret sur le début de course, le coureur espagnol a fourni son effort dans la montée de la Rhune pour s’emparer de la tête de la course au sommet et ne plus jamais la quitter. Il termine avec près de 1’27 d’avance sur le record de Thibaut Baronian (Team Salomon, France). « J’ai perdu les leaders de vue dans la première descente… Une erreur de débutant : j’étais coincé derrière un coureur et je suis tombé… Puis j’ai fait l’effort dans les montées pour revenir et j’ai pris la tête au sommet de la Rhune. Dans la descente j’ai été à fond et ça a fonctionné. J’ai vraiment bien géré et je suis vraiment content ! Je suis également très content pour Johann, il a aussi fait une course excellente, il m’a mené la vie dure et je crois qu’il avait besoin de ce résultat pour se rassurer. » Johann Baujard (Team Matryx, France) termine, en effet, à la deuxième place, lui aussi sous le record de Thibaut Baronian. « J’ai vraiment cru qu’elle était pour moi celle-là, confie-t-il à l’arrivée. Dans la montée de la Rhune je me sentais vraiment bien. Mais ensuite j’ai vu Jan revenir, il était très costaud mais c’est aussi un très gros descendeur. Je n’ai rien pu faire dans la dernière descente, mais je suis vraiment très content de cette seconde place. » Pascal Egli (Team Dynafit, Suisse) termine quant à lui troisième. « C’était un parcours parfait pour moi, très raide, très technique, ça correspond vraiment à ce que j’aime. C’est la première fois que je participe à cette course et c’est une folie ! Les spectateurs, le parcours, tout ! La forme était au rendez-vous aujourd’hui, même si ça reste une belle surprise pour moi cette troisième place, je suis vraiment très content ! »

On connait les qualifiés pour la finale !

Même si la course à El Hierro est ouverte à tous les participants qui souhaitent s’y rendre par leurs propres moyens, nous connaissons désormais le nom des 11 femmes et des 11 hommes invités à la grande finale. Vous pourrez retrouver ICI, les classements de la GTWS mis à jour.

Rappelons que les points seront doublés à la finale. Qui sera alors déclaré vainqueur de la Golden Trail World Series 2021 ? Nienke Brinkman arrivera-t-elle à détrôner Maude Mathys ? Qui pour renverser Stian Angermund ? Rendez-vous le 16 octobre 2021 !

Une soirée skyrhune dans l’esprit basque !

Au delà de la course et des records c’est aussi la fête qui marque cet événement, une soirée dans le pur esprit basque….le “skyrhune spirit”. L’ensemble des coureurs et bénévoles s’y retrouvent autour d’un grand buffet et de quelques futs de bière (36 exactement). DJ, jeux basques, discussions animent la soirée, certaines images resteront encore cette année à Ascain et dans l’esprit plus ou moins embués des protagonistes.

Résultats Skyrhune 2021

1 – Nienke BRINKMAN – 2h04’39 (14e au général ; nouveau record de la course contre 2h12’14 pour Blandine l’hirondel en 2019)
2- Élise PONCET – 2h12’53
3-Sara ALONSO – 2h19’01 (1ère espoir)
4- Dani MORENO – 2h19’53
5- Émily HARROP – 2h21’37
6- Erkkilä ANNA-STIINA – 2h22’45
7- Lucille GERMAIN – 2h23’29
8- Nadège SERVANT – 2h26’02
9- Iris PESSEY – 2h26’23
10- Caitlin Fielder – 2h27’21
Nienke BRINKMAN, meilleur temps de la montée en 29’47

1- Jan MARGARIT SOLÉ – 1h52’00 (Nouveau record de la course – ancien record 1h53’27)
2- Johann BAUJARD – 1h52’48
3- Pascal EGLI – 1h54’23
4- Frédéric TRANCHAND – 1h55’36
5- Elhousine ELAZZAOUI – 1h56’12
6- Sylvain CACHARD – 1h56’31
7- Bartlomiej PRZEDWOJEWSKI – 2h00’45
8- Loic ROBERT – 2h01’01 (1er espoir)
9- ANGLÈS Albert PÉREZ – 2h01’21
10- Adrien MICHAUD – 2h01’47

Par Fred Bousseau et CP GTWS – © J. Sarragosa, M. Valmassoi et Fred Bousseau.

Poste Le 27 septembre 2021 par Fred Bousseau
X