Actus courses

TDS – Villa et Tanguy ouvrent le bal

Partager
Poste Le 29 août 2019 par Luc Beurnaux

Avec 5 nations différentes parmi les 6 premiers (Espagne, Russie, France, Norvège, et Chine), la diversité et l’internationalité sont les grands vainqueurs de cette TDS 2019. L’Espagnol Pablo Villa González est le plus rapide des 1600 engagés sur cette épreuve, et s’adjuge la victoire en 18h03, avec quasiment une heure d’avance sur les prévisions de temps de passage, sur un parcours rallongé et plus raide que les éditions précédentes, du fait d’un nouveau passage dans le Beaufortain (145km/9100m D+ au total).

Impressionnant de régularité, Villa n’a jamais faibli et a su prendre la bonne échappée avant de basculer dans le Beaufortain, accompagné du Russe Dmitry Mityaev (vainqueur 2019 du High Trail Vanoise) et du Norvégien Hallward Schjølberg. Arrivé avec 13 minutes de retard sur Villa, Mityaev confirme sa troisième place de l’an dernier sur la même course. Ludovic Pommeret, parti très prudemment, est remonté patiemment de la 20ème place à la 3ème dans les derniers kilomètres pimentant ainsi la fin de course pour le plus grand plaisir des spectateurs. A 44 ans, il prouve qu’il a encore de beaux restes et une gestion de course parfaite. « J’avoue que j’ai été très surprise de trouver les ressources nécessaires sur la fin de parcours, pour revenir sur le podium » dira Pommeret sur la ligne d’arrivée, très marqué par l’effort produit.

Chez les femmes, Audrey Tanguy a conservé sa couronne de 2018, après une lutte âpre et indécise jusq’ua terme des 145 km de course. Longtemps au coude à coude avec Hillary Allen (USA), la Française a su faire la différence dans la dernière montée du col du Tricot pour s’envoler vers la victoire à Chamonix avec finalement plus de 15 minutes d’avance sur sa poursuivante. Hillary Allen, elle, signe son retour avec cette 2e place, après un grave accident en 2018 sur le Tromso SkyRace. Kathrin Götz (Suisse), vainqueur il y a deux mois du Lavaredo Ultra Trail, s’est accrochée pour finir 3e, en 23h46, suivie par la Suédoise, Anna Karlsson et la Brésilienne Manuela Vilaseca, toutes les deux séparées de seulement 3 minutes, pour une arrivée pleine de bravoure au petit matin, ce matin à 4 heures !

 

Photos Organisation

Résultats complets sur utmbworld.com

X