Actus courses

Trail de Rodrigues 2019 : «authentique»

Partager
Poste Le 7 novembre 2019 par Fred Bousseau

Trail de Rodrigues 2019 - Fred Bousseau
Trail de Rodrigues 2019 - Aurele André - Fred Bousseau
Trail de Rodrigues – Aurele André – F. Bousseau

« Il était une fois un trail dans une île lointaine de l’océan indien », tels ont été les premiers mots d’Aurèle André, le charismatique organisateur à la barbe blanche, à l’occasion des assises du trail organisées dans le cadre de la 10ème édition du Trail de Rodrigues.
Une initiative démocratique rare mais intéressante à souligner à l’avant veille de la course.
Les organisateurs ont souhaité donner la parole aux partenaires, aux coureurs élites invités, aux médias et à quelques prestataires pour connaître leur vision de la course et quels axes de développement pouvaient être envisagés.
Et parmi les grandes thématiques qui ressortaient on retrouvait un maître mot symbole de cet événement « l’authenticité », comme si aujourd’hui cela était inscrit dans l’ADN de l’île, de ses habitants et de la course.
Tout cela autour d’échanges constructifs où Aurèle soutenu par Madame la commissaire aux sports, rappelait que les grandes lignes de l’événement étaient « le respect des coureurs », « le respect de l’environnement », un « développement réfléchi et limité de la course » avec comme point d’orgue pouvoir offrir « un bonheur simple et tranquille » aux coureurs et accompagnants.

Île de Rodrigues : un endroit où le temps prend son temps

Cette île de l’océan indien de 18km de long sur 8 km de large (109 km2), à 1h40min de vol de l’île Maurice, compte 40 000 habitants, un Ile de Rodrigues - culturespoint culminant à 350m et un lagon 2 fois plus grand en surface que celle de l’île, est une pépite, un joyau à préserver.
Loin des clichés des îles paradisiaques, elle est sans doute l’une des plus belles et c’est l’île du coeur.
Restée intègre, la population vit au rythme du soleil, des ressources de la mer, de l’élevage, du sol et de l’artisanat.
Quelques touristes, environ 75 000 par an, (soit en moyenne 200 par jour), viennent vivre déconnectés le temps de leur séjour, découvrir la population, admirer ces paysages incroyables, des forêts luxuriantes du coeur de l’île aux bleus turquoises de l’île aux cocos.
Un retour aux sources, un endroit où le temps prend son temps, tout n’est pas simple pour les Rodriguais, mais chacun affiche un regard pétillant, un sourire joyeux, un échange lorsque l’on ose les aborder et briser le masque de la timidité.
Une île qui prend aussi son destin en main, même si elle est dépendante de l’ïle Maurice elle a une certaine autonomie qui a conduit à certaines décisions radicales en 2019 puisque les sacs plastiques sont interdits sur l’île et qu’en 2020 finis les barquettes et les couverts et gobelets en plastique, la guerre au plastique est déclarée, même si l’environnement est encore loin d’être propre et que la mer déverse régulièrement de grandes quantités de déchets sur les plages.

Trail de Rodrigues - Fred BousseauLe Trail de Rodrigues est depuis 10 ans une vitrine mondiale, de grands champions ont inscrit leur nom au palmarès et permis de promouvoir l’île dans le monde.
Un caillou perdu, découvert en 1528 par Diogo Rodrigues, qui aujourd’hui est une véritable invitation au voyage si l’on aime le calme, la tranquillité et l’authenticité.
Mais depuis 2010, Philippe La Hausse et Yann de Maroussen, 2 figures de la disciplines de l’Océan Indien, ont proposé la course à Aurèle A. et Arnaud M., aidés ensuite par Eric Lacroix (absent cette année pour raisons de santé).
Cette idée folle d’organiser un trail est devenue le 1er événement de l’île.
 Le bébé a ensuite grandi pour progressivement passer de 319 coureurs en 2010 à près de 1 500 cette année répartis sur 4 courses.
Un événement populaire et familial, de 7 à plus de 80 ans, qui mobilise l’île le temps d’un grand week-end avec notamment près de 700 coureurs sur le format 7km.
Une croissance maitrisée et qui restera toujours à « 1/3 d’étrangers » comme le rappelle Aurèle André, pour laisser de la place aux locaux, mais aussi en raison de problèmes d’hébergements et de place dans les avions pour venir.

Ludo Pommeret / Simon Desvaux et Antoinette Milazar sur le 50 km

Trail de Rodrigues 2019 - A. Milazar - Fred Bousseau
Trail de Rodrigues – A. Milazar – F. Bousseau

Côté sportif, on retiendra pour la 10ème édition, la victoire hautement symbolique de 2 amis dans la vie et dans le sport, Ludovic Pommeret et Simon Desvaux (5h07’43), 2 hommes, respectés dans leur sport et appréciés, ils auront fait la course en tête pour décider à (seulement) 200 m de l’arrivée de terminer ensemble.
Le jeune Liraud Flore natif de l’île termine 3ème.
Antoinette Milazar, 47 ans, la coureuse de l’île reste invaincue, elle s’impose en 5h57’35 et affiche 5 victoires en 5 participations, elle n’aura laissé aucune chance à ses adversaires.
Elle devance la Sud Africaine Landie Greyling (6h30’59) et la Réunionnaise Hortense Bègue (6h50’08).

=> sur le 25km, victoire de Sébastien Issarambe (2h27’06) ex-aequo avec Florient Durque et Léa Cavelier (3h18’41).
=> sur le 15km, victoire de Rickinson Edouard (1h11’58) et Anne Marie John (1h35’23)
=> sur le 7km, victoire de Jeremie Momus (32’16) et Marie Anaëlle Gentil (49’04).

Par Fred Bousseau – ©Fred Bousseau

Coucher de soleil- ile rodrigues Ile de Rodrgues - élevage  Ile de Roordigues - ile aux sables - Fred Bousseau Ile de Rodrigues - reserve aux tortues - Fred Bousseau

Trail de Rodrigues 2019 - passage à sentier tuyau - Fred Bousseau Trail de Rodrigues 2019 - ferveur populaire - Fred Bousseau

X