Actus courses

Trail des Passerelles de Monteynard – une semaine de folie !

Partager
Poste Le 15 juillet 2019 par Luc Beurnaux

Une fois encore, le Trail des passerelles du Monteynard a rencontré un franc succès : avec 6 255 inscrits (4 825 finishers en 2019 sur 11 courses réparties sur 2 week-end) sur l’ensemble des épreuves, cet événement phare du calendrier hexagonal a confirmé son statut de grande course populaire. Pour sa septième édition, le TPM affichait complet sur la plupart de ses épreuves.

Des champions du monde et une championne olympique en guest stars

Cette année, l’événement avait l’honneur d’accueillir plusieurs champions internationaux. Lors du premier week-end, Adeline Roche, championne du monde de trail 2017 (en individuel) et 2019 (par équipes) remportait le ½ KV (samedi 6 juillet) et le trail du Petit train en relais (dimanche 7 juillet), tandis que la multiple médaillée olympique de biathlon Marie Dorin s’imposait mercredi 10 juillet sur le trail du Troisième poste.

Quelques jours plus tard, les pensionnaires de l’équipe de France de trail Emmanuel Meyssat et Nicolas Martin s’adonnaient à un joli duel amical sur le trail de Côte rouge et avalaient les 24 km et 1300 m D+ en moins de 2 heures. Sur la même épreuve, Manon Benoît, médaillée de bronze aux championnats de France de trail long en 2018, et Marion Delespierre Mauppin, vainqueur de la MaxiRace d’Annecy 2019, se classaient 1ère et 2e de l’épreuve.

Sur le 65 k (3400 m D+), Sébastien Goudard et Marion Rousselon l’ont emporté, tout comme Sébastien Dos Santos et Mélanie Egalon sur le 40km (2100m D+), ou encore Guillaume Adam et Nina Habold sur le trail de l’Ebron (15km / 700 m D+).

10 jours de convivialité à l’état pur

Désormais programmée sur six journées, la manifestation était placée sous le signe de la convivialité, respectant ainsi son état d’esprit originel. Orchestré par une équipe d’organisation passionnée et 400 bénévoles dont l’accueil et les sourires n’ont eu de cesse d’être salués par les concurrents, le TPM s’inscrit dans une démarche à la fois familiale et écoresponsable. Clairement centré sur le plaisir de courir et la dimension fédératrice de ses épreuves, dont la diversité permet de répondre à toutes les envies (du kilomètre vertical au trail de 16 km en passant par un maratrail et un trail long de 65 km), le TPM se veut aussi un véritable trait d’union entre les deux territoires qu’il traverse : le Trièves et la Matheysine. Avec, évidemment, en point d’attraction central les fameuses passerelles himalayennes dont l’esthétisme fascine et effraie tout à la fois !

Pour Eric Le Pallemec, organisateur de l’événement, cette édition 2019 était « probablement la plus belle ». Le soleil et des températures idéales ont régné sur la totalité des épreuves, offrant des conditions parfaites et des paysages somptueux aux participants.

Communiqué de Presse – Photos Lionel Montico

X