Actus courses

Trail Runner Foundation : « proposer des solutions pour la planète »

Partage

En août 2014, nous avions publié un article pour présenter l’association « Trail Runner Foundation ». LIRE ICI Créée quelques mois auparavant seulement, nous vous présentions Laurent Etchamendy et Nicolas Bernard, les 2 cofondateurs de Trail Runner Foundation. Dans l’article, nous abordions notamment les raisons de la création de l’association, mais aussi leurs motivations, leurs convictions et

En août 2014, nous avions publié un article pour présenter l’association « Trail Runner Foundation ». LIRE ICI
Créée quelques mois auparavant seulement, nous vous présentions Laurent Etchamendy et Nicolas Bernard, les 2 cofondateurs de Trail Runner Foundation.
Dans l’article, nous abordions notamment les raisons de la création de l’association, mais aussi leurs motivations, leurs convictions et leurs objectifs.

7 ans plus tard, l’association a bien évolué.  « Au-delà de l’effet de mode, c’est devenu gros sans rien toucher à l’esprit original », explique Nicolas. Elle est ainsi passée de 2 adhérents à plus de 800, répartis dans la France entière et même à l’étranger. Pour autant leur conviction reste inchangée : « Courir Utile ».

Aujourd’hui, ils n’accompagnent plus seulement les trailers qui souhaitent courir et ramasser des déchets afin de protéger la nature, mais ils sont également aux côtés des courses, avec 80 d’entre-elles qui sont adhérentes. Ils ont notamment créé le guide #Utile : un livre permettant d’organiser proprement un guide en nature.

« Certains organisateurs n’ont pas forcément l’expérience nécessaire. Nous avons donc regroupé des solutions que des courses partenaires mettent en place au sein de ce guide afin de les aider à être plus écoresponsables », raconte Nicolas. Le guide comprend de nombreux conseils et de nombreuses astuces afin de limiter l’impact environnemental avec par exemple des solutions au niveau du ravitaillement, du balisage ainsi que des lots. « On est fier car on a développé ça au fur et à mesure, avec les organisateurs, pour les organisateurs ».

« agir pour que le sport soit écoresponsable »

En adhérant, les courses bénéficient également d’une aide logistique. Grâce à la somme des adhésions, Trail Runner Foundation a investi dans l’achat de gobelets pliables ainsi que dans des piquets pour le balisage afin d’éviter l’utilisation de rubalise. « Nous voulons mettre en place et proposer des solutions afin d’avoir le moins d’impact possible sur la planète ».

Enfin, ils ont créé le label Trail Runner Foundation pour les courses, si toutefois ils respectent la charte en 5 points :

  • Les rendez-vous utiles, qui consistent à faire une reconnaissance du parcours, tout en nettoyant le sentier.
  • Le respect du site sur lequel se déroule la course
  • La sensibilisation des participants à l’écoresponsabilité
  • La non-utilisation de gobelets en plastique
  • La vérification de la propreté du sentier après le passage des coureurs

Cela permet non seulement de les mettre en avant, mais c’est également un moyen de rassurer les communes et d’avoir leur autorisation pour réaliser l’évènement.

Aujourd’hui l’association est également accompagnée par des partenaires et des mécènes dont le principal est la MAIF. « Ce partenariat s’est effectué très naturellement car ils ont le même objectif que nous : agir pour que le sport soit écoresponsable », note Nicolas. Cela leur permet d’avoir des aides supplémentaires afin d’assister les courses partenaires. « Le nombre ne cesse d’augmenter et on a des relais un peu partout en France, à Paris, à Toulouse, pour limiter le transport et les déplacements inutiles ».

D’ailleurs, depuis le 20 mars dernier et jusqu’au 20 juin, la Trail Runner Foundation a lancé, dans le cadre des Rendez-Vous Sport Planète organisés par la MAIF, le challenge Mission 1 possible. Pendant 13 semaines, les participants doivent ramasser des déchets en effectuant leur sortie, avec un déchet spécifique chaque semaine afin de travailler l’observation et de ne pas nuire à la performance. La première semaine a été dédiée au ramassage des canettes, et une semaine sera consacrée au ramassage des masques jetables, que l’on retrouve désormais partout, à chaque coin de rue.

Ce n’est néanmoins pas la première action organisée depuis la crise sanitaire. Lors du premier confinement, ils avaient créé le Confitour. La règle du jeu était simple, devoir ramasser le maximum de déchets dans l’heure, dans le respect du rayon de 1 kilomètre. Aujourd’hui, bien que cela leur ait plu d’organiser ces challenges, ils ont hâte de retourner à leur activité initiale qui est d’accompagner les organisateurs de course.

Parmi les 800 adhérents, on retrouve bien évidemment des coureurs occasionnels, mais aussi des athlètes plus expérimentés comme Andy Symonds (vainqueur du Grand Trail des Templiers), Benoit Cori (double vainqueur de la Saintélyon et de la grande Course des Templiers), Amandine Ferrato (vice-championne du monde de Trail), ou encore Jocelyne Pauly (vainqueur de la Diagonale des Fous en 2018) ainsi que des enfants. « On a remarqué qu’ils étaient particulièrement investis dans les opérations de ramassage et en plus ils emmenaient leurs parents ».

Laurent Etchamendy et Nicolas Bernard ont alors mis en place la Team TRF Kids, pour permettre aux enfants âgés de 5 à 15 ans d’adhérer à l’association. En échange, ils reçoivent un kit afin de faire des actions dans leur école ou autour de chez eux : « Ils veulent se rendre utiles ».

Enfin, le dernier projet en date est le relais utile en partenariat avec Paris 2024. Il est parti d’Hendaye en 2019 pour rejoindre Paris en 2024. Arrêté par la crise sanitaire et les mesures de confinement, il reprendra cette année de Pau afin de rejoindre Toulouse.

L’association est en expansion année après année : le nombre d’adhérents est en augmentation croissante, surtout que le coût de l’adhésion reste symbolique (10€ pour une adhésion individuelle, 50€ pour les courses), une raison qui fait que les membres restent et encouragent à la rejoindre : « Aujourd’hui, ce n’est pas juste notre association, c’est un collectif ».

SITE TRAIL RUNNER FOUNDATION

Killian TANGUY

Poste Le 5 avril 2021 par Fred Bousseau
X