Actus courses

Ultra Tour du Beaufortain 2018

Partager
Poste Le 20 juillet 2018 par Fred Bousseau

On peut véritablement penser que Dieu avait un regard sur le Beaufortain, ce samedi 21 juillet 2018 pour la 5ème manche de L’UMNT 2018 (voir Preview ci dessous).

Ultra Tour du Beaufortain 2018Ce regard n‘a pas dû être qu‘un simple coup d œil, mais fut un regard bienfaiteur… Si bien que Dieu, si il existe décida d‘épargner l‘Ultra Tour du Beaufortain des caprices du ciel !

Était-ce pour récompenser la décision du comité d‘organisation d‘avoir opté pour un parcours de repli à partir du Cormet de Roselend (47° km) ?

Était-ce pour déjouer l‘adage « jamais deux sans trois », suite aux orages des éditions 2016 et 2017 pensant qu‘il était peut être temps de laisser du répit à cette organisation.

Pourtant, ce Dieu doit être joueur, un brin espiègle, s‘amusant avec ses pouvoirs météorologiques : Pendant l‘hiver il déversa des tonnes de neige recouvrant les alpages de plusieurs mètres comme rarement il ne l‘avait fait.

Puis, vers la mi juin il décida de la faire fondre à une allure de « traileur en sprint final ». Les quelques névés rescapés rappellent aux participants venus d‘Europe entière mais aussi de Tunisie, de l‘Île de la Réunion, du Canada, que le Beaufortain est un pays de sports d‘hiver.

Il s‘amusa donc à réchauffer l‘atmosphère, plus que de besoin, en baignant la Savoie d‘un soleil radieux pendant plus d‘un mois !

Et puis, la veille de la course, juste après la projection d‘un film de François D’Haene ambassadeur du Beaufortain et triple vainqueur de l‘UTMB® et juste après la réunion d‘information d‘avant course il se déversa des trombes d‘eau, sur Queige : l‘équivalent de 80 canettes de bière par mètre carré, boisson prisée des coureurs ! Un véritable déluge !

On connaît la suite, le ciel resta couvert permettant une température idéale pour courir, il se déchira parfois pour laisser apparaître quelques rayons de soleil, mais déversa, tout de même, quelques averses du coté du barrage de Roselend.

Le Savoyard Patrice Pajean s’offre la 10ème

Coté sportif, la Savoie retrouve la victoire en la personne de Patrice Pajean, 46 ans, viticulteur dans la Combe de Savoie (St Pierre Albigny). Il franchit l‘arrivée en 12h26‘, pour les 101 km et 6000 m de D+ que proposait ce parcours « de repli », moins technique que l‘initial mais offrant des traversées de hameaux typiques et le contact d‘un public intrigué.

Ultra Tour du Beufortain - Podium hommes 2018Parti presque prudemment, c‘est vers le km 33, en gravissant le Col du Coin que P. Pajean dépasse Sébastien Gérard, déjà quadruple vainqueur de l‘épreuve (qui abandonnera aux Saisies, alors 3ème). Il s’impose en 12h26′ et devance Emilien Bochet du Club Multi Sport d‘Arêches-Beaufort en 12h43′. Une course sage, parti prudemment, il aura suivi les conseils de son père, Thierry double lauréat de l‘UTB.
Emilien profita de ses jambes de skieur-alpiniste pour reprendre des places lors de la terrible ascension de fin de course, entre Beaufort/Doron et Grattary, via le Praz d‘Hauteluce. Il reprend 10 minutes au futur vainqueur sur cette portion, mais ne réussi pas à combler l‘écart final de 16 minutes.
Souvent dans le top 5 ou 10 de l‘UTB, Stéphane Deperraz (13h01′) monte avec beaucoup de fierté sur la 3ème marche du podium, et termine second Master 1.

Chez les filles, comme souvent la victoire ne se dessine qu‘après la mi course. Amandine Ginouves, venue des Alpes Maritimes, partie elle aussi prudemment, 8ème avec 4‘ de retard aux Chappes (km 6). Elle accusa jusqu à 12 minutes au Col du Coin (4ème place) ! Elle remporte ce 10ème Ultra Tour, en 15h37‘.

Amandine devance de 37 minutes, la Dauphinoise Alexandra Munier (16h14′), qui s‘empare de la seconde place, seulement 2 km avant l‘arche, profitant de la baisse de forme d‘Estelle Patou (16h21′), lauréate 2017 et donc 3ème en 2018.
La franco-canadienne Sarah Verguet-Moniz (16h34′) et son charmant accent Québecois termine 4ème devançant Carline D’Haene (17h10′).
© organisation.

Ultra Tour du Beaufortain 2018


{PREVIEW} – 5ème épreuve du challenge UMNT, l’Ultra Tour du Beaufortain s’élancera samedi 21 juillet pour 105 km et 6 400m D+.

Samedi 21 juillet à 4h00 du matin s’élanceront du plan d’eau de Queige, 500 coureurs « solos » dont 50 concurrentes féminines, et une quarantaine de relais composés de 2 équipiers, dont obligatoirement une fille.

Ce trail authentique et chaleureux propose aux coureurs le tour du massif du Beaufortain avec 105 km et 6 400m D+.
Un parcours qui se déroule majoritairement au-dessus de 1 500 m avec le franchissement de 10 cols à plus de 2 000 m et le passage du Col du Grand Fond, face au Mont-Blanc, point culminant du parcours à 2 671 m.

Cinquième manche du challenge Ultra Mountain National Tour

Après l’Ultra du Pas du Diable en avril, l’Euskal Trail en mai, le Grand Raid 6666 en juin et l’Ultra di Corsica début juillet, l’Ultra Tour du Beaufortain sera le 5e des 9 ultras du challenge UMNT.
Etape Master cette année, l’UTB permettra à grand nombre de trailers de marquer des points. Pour rappel, deux épreuves terminées détermineront le classement de chacun, les courses Master compte environ 30% de bonus dans le calcul des points.
A suivre, L’Echappée Belle fin août, l’Infernal Trail des Vosges en septembre, les 100 Miles Sud de France début octobre et le Trail de Bourbon mi-octobre à la Réunion.

Le rendez-vous promet une belle animation en tête de course avec la présence d’un plateau de bon niveau, autant chez les hommes que chez les femmes.

=> Côté féminines : Lucie Arnal, Amandine Ginouves, la parisienne Tiphaine Grob, les Dauphinoises Christine Jeantet et Alexandra Munier, les Masters Cécile Clet et Estelle Patou, 1ère féminine en 2017.

Sans oublier Marie-Laure Ferrari, « locale de l’étape » et son record de participation : ce sera sa 10ème !

=> Chez les hommes : les locaux Sébastien Gerard déjà 4 fois vainqueur de l’UTB et Thierry Bochet, vétérans 2 et deux fois vainqueur (2009 et 2010), les savoyards Stéphane Deperraz, Sébastien Buet et Patrice Pajean, Emmanuel Ripoche vainqueur de l’ultra des 100 miles du sud de la France, Fabrice Dalleto, vainqueur du challenge UMNT 2017, le mendois Guillaume Taupenas, Vincent Dujardin, vainqueur notamment du grand trail des Poilus 2018,
Parmi les jeunes espoirs : Maxime Chanoz, vainqueur de l’Aravis Trail 2018, Pierre Dubreuil, Arthur Ohl et Emilien Bochet, les deux italiens : Paolo Rossi et Simone Muzzazi.

A noter, la participation de Benoit Pechier, médaille d’or aux JO d’Athène en kayak, Cyrille Blanchard, recordman de l’Ultra triathlon « enduro man » entre Londres et Paris, avec la traversée de la Manche pour la « portion » natation.

Enfin, François D’Haene, triple vainqueur de l’UTMB participera, en « mode accompagnateur » de son épouse Carline, venue découvrir la distance de 100 km. François sera donc au plus prêt du peloton et ne manquera pas, c’est certain, d’échanger avec l’ensemble des coureurs.

Dans l’épreuve relais : seulement 2 équipes purement féminines, quant aux mixtes, la paire locale Caro Joguet et son père Jean-Marc fait figure de favorite… Chacun son tour devra s’occuper de la traite de leurs troupeaux de tarines et chèvres chamoisées, pendant que l’autre sera en course.
Un sacré ultra !

Ultra Tour du Beaufortain 2018

X