Actus courses

UTMB World Series 2022 : VRAI / FAUX les réponses à vos questions.

Partager
Poste Le 16 mai 2021 par Fred Bousseau

UTMB World Series 2022 - VRAI : FAUX

Le groupe UTMB® a annoncé début mai la mise en place d’un nouveau circuit international, un de plus, l’UTMB World Series à partir de 2022 sur le modèle du circuit Ironman, qui confirmait au passage sa prise de participation dans le groupe.
Quelques jours plus tard c’est l’Ultra Trail World Tour, propriété aussi du groupe UTMB®, qui annonçait via les réseaux sociaux la fin du circuit à la fin de cette année 2021.

Un bouleversement dans le paysage du trail ou juste une évolution logique du sport, la confusion est née avec ce nouveau circuit dans une discipline qui démontre qu’elle n’est aujourd’hui pas structurée.

De nombreux commentaires ont alimenté le débat sur les réseaux sociaux allant des plus hostiles aux plus partisans, des défenseurs d’un sport de haut niveau pour les élites à ceux qui fustigent un intérêt uniquement mercantile.

Nous avons demandé à Catherine Poletti de nous apporter des précisions sur certains points, voici le VRAI du FAUX des UTMB WORLD SERIES 2022.

1/ un coureur « anonyme », habitant à Libourne et ayant programmé 3 courses d’Ultra en France en 2021 pour obtenir ses points pour l’édition 2022 ou 2023 de l’UTMB® Mont-Blanc ne pourra donc pas y participer s‘il ne fait pas une course UTMB World Series en 2022 ?

VRAI. Les points « ITRA UTMB® » c’est terminé. Pour prétendre à l’une des courses de l’UTMB Mont-Blanc un coureur devra passer par les UTMB World Series Event ou Majors. Le fait de finir une course, Majors, Events ou Qualifiers permettra au coureur d’intégrer l’indice de performance UTMB® dans la catégorie de sa course, une qualification sur l’expérience.
L’indice de performance UTMB® devient le « passeport sportif » pour commencer à intégrer le circuit UTMB® mais rien de plus.

Le coureur pourra alors obtenir un (ou plusieurs) running stones sur chaque course Events ou Majors qu’il terminera, ceci lui ouvrant juste les portes du tirage au sort des UTMB® World Series Final à Chamonix.

2/ Participer à une épreuve Wolrd Series Event ou Majors permettra d’acquérir des running stones pour avoir accès au tirage au sort des courses UTMB Mont-Blanc, mais ne garantira pas d’y participer l’année suivante ?

UTMB WORLD SERIES 2022VRAI. Le fait de finir une course Majors ou Events, et aucune autre course non labelisée UTMB, attribuera de 1 à 4 Running Stone sur les UTMB World Events (selon la difficulté et la distance, ces points sont doublés sur les courses UTMB World Majors). Une course terminée mais ne garantit pas une place, juste le droit de participer au tirage au sort grâce au Running Stones. Un coureur peut disposer d’autant de running stones qu’il veut pour le tirage au sort, ce qui lui multiplie ses chances jusqu’à être tiré au sort une année, sans date de péremption des running stones. Ces derniers s’annulent lorsqu’il est tiré au sort, seule condition, il doit au moins avoir acquis un running stones au maximum dans les 2 années précédentes son inscription, mais le candidat garde le bénéfice de tous ceux acquis par le passé tant qu’il n’est pas tiré au sort
(Exemple, il peut en avoir acquis 25 sur 4-5 ans, il les utilisera lors de son inscription au tirage au sort, le coureur peut faire un break de 1 an, il ne les perdra pas, mais devra au moins en avoir acquis 1 dans les 24 derniers mois précédents son inscription).

3/ A compter de 2021, les points ITRA acquis sur les courses ne servent plus pour participer au tirage au sort des courses de l’UTMB® des années suivantes ?

VRAI et FAUX. Suite à l’année blanche de 2020 et du gel de cette année particulière les points ITRA des années 2018, 2019 et 2021 comptent pour s’inscrire et prendre part au tirage au sort 2022. A partir de 2022 il faudra avoir des running stones.

Cependant ces anciens points ITRA sont valables jusqu’en juin 2021, à compter du mois de juin pour prétendre au tirage au sort 2022, il faudra que la course, que vous avez effectuée et terminée, soit reconnue par l’UTMB®, à savoir qu’elle soit au minimum « Qualifiers », c’est-à-dire que l’organisateur accepte les conditions de référencement de sa course au sein des UTMB World Series.
Seules les courses Qualifiers reconnues et affiliées à l’UTMB® pourront donner accès à l’indice de performance UTMB.
Exemple, si vous terminez, après le mois de juin, un ultra qui attribuait 6 points par le passé, ces points ne compteront plus, il faudra que ladite course soit affiliée à l’UTMB pour que votre résultat soit validé au titre de l’indice de performance et que vous puissiez ensuite prétendre au tirage au sort 2022.

A compter de 2022, seuls les running stones donneront accès au tirage au sort des années suivantes.

On ne sait pas aujourd’hui si les coureurs perdront où pas les points ITRA acquis avant le 31 mai 2021, ou si ces points seront transférés vers l’indice de performance UTMB® à compter de juin.

4/ Les organisateurs qui adhéraient à l’ITRA et pouvaient attribuer de 1 à 6 points UTMB® en fonction de la difficulté et de la distance de leurs épreuves en 2021 et 2022 et donc attirer des participants perdent cet avantage ?

VRAI et FAUX. Il n’y aura plus de points « ITRA UTMB » mais les courses reconnues et affiliées à l’UTMB® sous le titre « Qualifiers » permettront au coureur de rentrer dans le circuit UTMB, à partir de juin 2021 par le biais de l’indice de performance UTMB® (voir question 1) et de bénéficier d’avantages pout s’inscrire sur les courses Events.
Les courses pourront être affiliées à la fois à l’ITRA, à l’UTMB®, au Skyrunning etc…
Chaque organisateur devra s’affilier à l’UTMB® pour devenir UTMB World Series Qualifiers en respectant d’abord un cahier des charges et une charte éthique, édictés par le groupe, il aura ensuite à fournir les résultats, cette affiliation est gratuite.

5/ Aucune course en France annoncée dans les World Series Event le circuit sera-t-il sans épreuves Françaises ?

UTMB 2022FAUX. Il y aura 30 événements World Series Events en 2022, 8 ont été annoncé à l’étranger, 22 courses en Europe sont en discussions avec UTMB Group.
L’objectif est d’avoir 2-3 courses en France en 2022 et 4-5 en 2023, ces événements de la catégorie « Events » sont alors la propriété de l’UTMB group.
Pour y parvenir l’UTMB group souhaite racheter ou prendre des participations dans des courses selon la densité de la communauté des trailers (plusieurs organisateurs Français ont déjà été approchés, sans suite à ce jour, dont Templiers et VVX) et s’il le faut, en créer de nouvelles aussi.
L’objectif est aussi de créer une uniformisation des règlements et des règles d’organisation communes (sécurité, classements etc…).

6/ Est-ce que la création d’un classement sur le même modèle de celui de l’ITRA avec le même indice de performance, a pour objectif de créer un nouveau classement et une hiérarchie mondiale spécifique UTMB® et de créer la confusion ?

FAUX. L’UTMB® est propriétaire de l’indice de performance, ce n’est pas un classement mais juste un indicateur de capacité à réaliser une performance sur un format donné de course.
L’ITRA a rompu son contrat avec l’UTMB® sur ce projet et laisse donc l’UTMB® utiliser cet indice qui a été développé par Didier Curdy depuis 2013 et sous la présidence de Michel Poletti de l’ITRA jusqu’en 2020 (au 31 mai 2021, l’UTMB® retrouve juridiquement l’utilisation de l’indice).
Toutes les courses affiliées à l’UTMB® permettront à chaque coureur d’intégrer cet indice de performance qui sera la continuité de celui de l’ITRA.
L’ITRA indique avoir d’autres outils pour travailler sur un indice différent dans les prochaines semaines.

(NDLR : il semblerait bien que ces 2 modes de calculs de la performance soient assez proches et que la confusion s’installe quand même).

7/ Le circuit Ironman est un circuit onéreux, le groupe Ironman est associé à celui de l’UTMB®, les prix des course UTMB® Mont-Blanc (280 € en 2021 pour UTMB®) risquent de fortement augmenter au regard de tous les investissements consentis ?

FAUX. L’UTMB® affirme que le trail running n’a pas les mêmes codes que le triathlon. Il n’est pas question d’augmenter les prix des courses, ils resteront dans les mêmes proportions d’augmentation que ces dernières années.
Le prix est justifié par le service « offert » sur les courses (organisation, sécurité, ravitaillement, prestations liées au dossard).

C’est une alliance sportive pour promouvoir le sport et apporter des services supplémentaires en profitant du savoir-faire et des moyens du groupe Ironman déjà présent sur le marathon, le vélo de route, le surf, le triathlon etc…

8/ L’esprit et l’âme de l’UTMB® , celui de 2003 et d’une entreprise familiale transmise à vos enfants à t-il changé avec l’arrivée d’investisseurs, on parle désormais de levée de fonds, de prise de participations, on lit souvent que c’est devenu « une machine à fric », le sport est-il devenu secondaire ?

FAUX. L’UTMB® reste une entreprise familiale qui est majoritaire dans le nouveau montage financier avec à ses côtés OC Sport, Le Télégramme de Brest et Ironman Group.
Des alliances sont créées pour développer le sport, mais la famille Poletti garde le contrôle du groupe.
L’objectif est d’organiser le groupe pour maitriser la croissance et éviter trop de déplacements à travers le monde en créant ces rendez-vous UTMB® sur chaque continent.

Par Fred Bousseau – ©photos Fred Bousseau

UTMB WORLD SERIES 2022 - les questions ?

 

X