Actus courses

Val Tho Summit Games 2020

Partager
Poste Le 11 août 2020 par Fred Bousseau

Val Tho Summit Games 2020

À près de 2300m d’altitude prenait place une nouvelle édition des Val Tho Summit Games à Val Thorens, fief d’entraînement de l’ultra trailer Julien Chorier. Au programme cette année un parcours long rallongé par rapport aux années précédentes pour un rendu 42km et 2300D+. Côté petit parcours, un tracé rallongé et rendu plus difficile par le rajout d’une petite bosse dès le départ pour une belle boucle de 16km et 750D+.

Sur le 42km, chez les hommes, une victoire sans conteste de Nicolas Martin. Présent depuis le début de la semaine sur la station et après sa victoire sur le 33km de L’X Trail Courchevel dans une petite forme le week-end dernier, Nico aura mis à profit sa maîtrise des éléments et sa très grande expérience sur ce type de format pour boucler le parcours dans un temps stratosphérique de 3h57min.
podium Val Tho Summit Games 2020Derrière, malgré un départ aux avant-postes, le pensionnaire du Team Esprit Volcans 63, Fabien Demure aura comme souvent, dès qu’un effort en course dépasse les 3h souffert dans la deuxième partie de course, pris de crampes.
Cela au profit d’un Julien Chorier prudent et régulier qui s’empare de la 2ème place dans la dernière bosse lui permettant de terminer en 4h17min. Fabien terminera finalement 3ème en 4h24min.

Chez les femmes, l’altitude et le manque de récupération n’auront pas permis à Audrey Tanguy, la grandissime favorite (récente 2ème de la MXtreme à Montreux) prises de maux de ventre de glaner un nouveau succès sur cette course. Elle termine en 5h09min.
Elle s’incline à 2 petites minutes d’Aline Camboulives (ancienne détentrice du meilleur temps français féminin à Sierre Zinal) qui boucle le parcours en 5h07min.
En 3ème position, on retrouve Stéphanie Manivoz qui termine en 5h16min.

Sur le 16km (750D+), chez les hommes une bataille à 3 s’est dessiné après 3km de course entre Jonathan Gailhot, Alexandre Violle et Arnaud Gallay.
Au coude à coude jusqu’à 500m de l’arrivée, une erreur de parcours sur une bifurcation leur coûte un podium qui leur était offert. Une erreur d’inattention qui profite à Mathieu Gouttefarde qui se classe donc 1er en 1h25 min et à Franck Bussiere, 2ème en 1h26min. Jonathan Gailhot termine finalement 3ème, Arnaud Gallay 4ème et Alexandre Violle 5ème.

Chez les femmes, après une victoire écrasante sur le KV, Céline Jeannier remporte ce 16km avec tout autant d’aisance et même 7ème au scratch en 1h31min. Elle s’impose devant Ludivine Conrie (1h42min) et Julia Garriga-Ferrer (1h47min)

Un événement qui se cherche encore, entre mise en place de prize money dans le but d’attirer quelques élites et un aspect très familial avec des courses ludiques pour les enfants et une randonnée très originale à partager en famille très qualitative comme on en voit très peu. Malgré tout, cet événement trouve son public chaque année. Le mélange des deux fonctionnera t-il dans les années à venir avec la présence plus importante d’élites ?
À voir. En revanche, nul doute que le cadre idéal de la station continuera d’attirer du monde, surtout dans de telles conditions de fortes chaleurs qu’en l’on connaît en plaine.

Par Alex Violle

X