Actus courses

Dynastar X3 Courchevel 2018 : l’édition de référence !

Partager
Poste Le 28 avril 2018 par Fred Bousseau

Record de participation pour cette 6ème édition de ce triathlon « hors norme » : plus de 500 participants au départ et des Dynastar X3 Courchevel 2018conditions météo de rêve pour enchainer les 13,9km (930m D+) à vélo, 6,3km (180m D+/-) en trail et 4,8km (950m D+) en ski alpinisme du « Dynastar X3 Courchevel », en solo ou en équipe trio, en partant du carrefour du Carrey (altitude : 830 m)pour arriver au sommet de la Saulire (altitude : 2710m).

Ce format original de course permet de faire une belle transition entre les sports d’hiver et ceux d’été. Cette compétition attire un nombre croissant de participants qu’ils soient amateurs ou spécialistes : incontestablement, un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés de sports outdoor. Sur la ligne de départ, les lauréats de l’édition 2017 sont venus défendre leur titre : William Bon Mardion, détenteur du record de l’épreuve en 1h56min, performance établie l’an passé et Stéphanie Duc, victorieuse en 2013, 2016 et 2017. A leurs côtés, des habitués de ce triathlon comptent sur leur expérience passée : Yoann Sert, triple vainqueur en 2014, 2015 et 2016 et Aurélien Dunand-Pallaz, 3ème en 2016 et 4ème l’an passé, mais également lauréat du 54 km du New Balance X-Trail Courchevel 2017.
Dynastar X3 Courchevel 2018Côté palmarès, la présence de 2 vainqueurs de l’Ultra Trail du Mont Blanc (UTMB), Vincent Delebarre en 2004 et Ludovic Pommeret en 2016, vont jouer les trouble-fêtes. Des athlètes renommés de différentes disciplines sportives viennent se mesurer sur cette compétition comme le cycliste Christophe Bassons, vice-champion du monde de VTT master en 2017, le triathlète Tony Moulaï, champion de France 2012 et victoire en Coupe du monde à Tongyeong ainsi que le rameur Jean-Christophe Bette, médaille d’or en aviron aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000 agrémenté de 5 titres de champion du monde. Parmi les favoris potentiels, à noter la présence de Mickael Rodriguez, Julien Lodolo, Nicolas Raybaud et du local Sébastien Figliolini, lauréat de la Pierra Menta en 1998.

Chez les féminines, le plateau est également relevé avec le podium 2017 au complet. Outre Stéphanie Duc, Laurianne Plaçais, 2ème l’an passé, mais surtout détentrice du meilleur chrono féminin sur l’épreuve de cyclisme en 50min45s, et Dynastar X3 Courchevel 2018Marianna Jagercikova, 3ème, espèrent grimper au classement. Le peloton des outsiders est dense avec Mélanie Rousset, 3ème de la Transgrancanaria 2017, Corinne Favre, championne du monde de Skyrunning en 1998, une habituée de ce triathlon : 3ème en solo en 2015 et 4ème en 2017, Alexandra Borrelly, championne du monde 40/44 de cross triathlon 2015 et 3ème de l’épreuve en 2016 sans oublier Laure-Anne Ferrent, Mélanie Jeannerod et Catherine Juillaguet.

Dès le départ, tous les favoris donnent le tempo. Après trois kilomètre de course, un groupe se détache avec Mickael Rodriguez, Antoine Boudsocq, Julien Lodolo, Simon Bellabouvier, William Bon Mardion et Yoann Sert. Malgré son expérience, Christophe Bassons ne peut tenir la cadence « cela faisait très longtemps que je n’ai pas roulé avec un vélo de route, j’avais l’impression d’être scotché au bitume. Je pense que j’aurais été plus vite en VTT ». Chez les filles, les cyclistes Laurianne Plaçais et Laure-Anne Ferrent prennent les devants d’entrée.

A l’issue des 13,9 km de montée, Mickael Rodriguez, Antoine Boudsocq et Julien Lodolo, tous 3 en équipe trio, arrivent dans un mouchard de poche au parc de transition suivis de William Bon Mardion et Yoann Sert au coude à coude. Aurélien Dunand-Pallaz concède 2 minutes. Laurianne Plaçais confirme ses bonnes dispositions en cyclisme et réalise le doublé en portant le record féminin à 50min25s. Elle est suivie à moins d’une minute de Laure-Anne Ferrent. Marianna Jagercikova limite les dégâts en ne perdant que 2 min 35s.

Pas de temps à perdre dans la zone de transition pour les concurrents, il faut passer du mode cycliste à celui de trail le plus rapidement possible : un véritable « Quick change » de moins de 1 min 30s qui rentre dans la préparation du triathlon.

Dynastar X3 Courchevel 2018En raison d’un enneigement exceptionnel cette année par rapport aux éditions précédentes, les conditions de course sont plus délicates. Si les premiers concurrents ont bénéficié d’une neige assez compacte, les autres ont dû bien souvent « patauger ». Dans ce contexte, Léo Rochaix décroche le meilleur chrono en 26min04s devant Nathan Jovet et William Bon Mardion. Yoann Sert concède 17 secondes à ce dernier mais un bon passage au parc de transition lui permet de repartir sur ses talons pour l’ultime épreuve de ski alpinisme. Ludovic Pommeret termine cette section en 7eme position, 2 places devant Tony Moulaï. Patricia Serda s’impose en trail en 32min13s chez les filles devant Mélanie Rousset qui fait un beau retour sur la tête du classement et Marianna Jagercikova, très régulière. Laurianne Plaçais rétrograde avec le 14ème temps. Les spécialistes du ski de rando, Stéphanie Duc et Corinne Favre, accusent trop de retard avant leur épreuve de prédilection.

La gestion de l’effort est primordiale sur ce triathlon car, bien souvent, tout se joue sur la section de ski alpinisme. A mi-parcours de cette section, au niveau du départ du téléphérique, c’est le mur ! A cet endroit, et surtout pour les non-spécialistes, tout peut basculer. Rejoindre l’arrivée peut varier entre moins de 30 minutes et 2 heures.

Pierre-François Gachet (trio) est le premier à s’élancer. Très vite, Yoann Sert produit son effort pour rejoindre William Bon Mardion. Chez les filles, Marianna Jagercikova creuse l’écart avec Laurianne Plaçais. A l’arrivée, sous un soleil radieux, un petit air de Pierra Menta : les nombreux spectateurs agitent les cloches, les colliers de fleurs sont prêts à être passés au cou des participants : bref, l’ambiance des grands jours. L’hélicoptère suiveur surgit de la Combe de la Saulire pour annoncer l’approche des concurrents. Le premier à couper la ligne, Pierre-Francois Gachet, boucle la section ski alpinisme en 45min06s et remporte le Dynastar X3 2018, catégorie équipe « Trio Homme » avec ses coéquipiers Julien Lodolo (Cyclisme) et Léo Rochaix (Trail). Grand vainqueur en solo, William Bon Mardion confirme son succès de 2017. Il l’emporte en 1h58min12s après une lutte farouche avec Yoann Sert, second en 1h59min19s. Aurélien Dunand-Pallaz complète le podium en 2h02min56s. Le meilleur temps du parcours ski alpinisme (43min 55s) est réalisé Florent Perrier, 8 titres de champion du monde de la spécialité. Chez les féminines, la régularité a payé. Marianna Jagercikova, toujours dans les 3 premières de chaque section, s’impose avec brio en 2h28min20s devant Laurianne Plaçais (2h33min19s) et Mélanie Rousset (2h35min22s). Laura Deplanche, membre de l’équipe de France de ski alpinisme, réalise le meilleur chrono de la montée finale en 55min17s, performance qui permet à son équipe composée d’Anais Terrettaz (Cyclisme) et d’Alice Niemaz (Trail) de s’emparer de la première place en catégorie « Trio féminin ». Du côté des « Trio Mixte », Laure-Anne Ferrent (Cyclisme), Nathan Jovet (Trail) et Eric David (Ski Alpinisme) complètent le palmarès de cette édition 2018 qui entre dans les annales.

La 7ème édition du « Dynastar X3 Courchevel » aura lieu le 14 avril 2019 mais avant rendez-vous le 19 août 2018 sur le Triathlon « Felt X3 Courchevel » avec l’enchainement de natation, vélo et course à pied.

Infos / Résultats : www.courchevelsportsoutdoor.com

TOP 5 SOLO HOMMES :

1 : WILLIAM BON MARDION : 1h58min12s
2 : YOANN SERT : 1h59min19s
3 : AURELIEN DUNAND PALLAZ : 2h02min56s
4 : LUDOVIC POMMERET : 2h08min17s
5 : ARNAUD MAZET : 2h13min34s

TOP 5 SOLO FEMMES :

1 : MARIANNA JAGERCIKOVA : 2h28min20s
2 : LAURIANNE PLACAIS : 2h33min19s
3 : MELANIE ROUSSET : 2h35min22s
4 : MELANIE JEANNEROD : 2h37min32s
5 : CORINNE FAVRE : 2h37min50s

TRIO HOMMES :
1 : JULIEN LODOLO / LEO ROCHAIX / PIERRE-FRANCOIS GACHET > 1h54min10s
2 : MORGAN LAMURE / JEAN-BAPTISTE CURTET / WILLIAM PERRIER > 2h00min48s
3 : CEDRIC PALLUELO / RODERICK ASSIER / YOANN CAILLOT > 2h01min21s

TRIO HOMMES :
1 : JULIEN LODOLO / LEO ROCHAIX / PIERRE-FRANCOIS GACHET > 1h54min10s
2 : MORGAN LAMURE / JEAN-BAPTISTE CURTET / WILLIAM PERRIER > 2h00min48s
3 : CEDRIC PALLUELO / RODERICK ASSIER / YOANN CAILLOT > 2h01min21s

TRIO FEMMES :
1 : ANAIS TERRETTAZ / ALICE NIEMAZ / LAURA DEPLANCHE > 2h34min56s
2 : FRANCE DELSUPEHE / ALEXINE LAFAY / CAROLINE JOGUET > 2h36min44s
3 : CATHERINE JUILLAGUET / AGNES BARDY / CATHERINE JUILLAGUET >2h42min32s

TRIO MIXTE :
1 : LAURE-ANNE FERRENT / NATHAN JOVET / ERIC DAVID > 2h10min34s
2 : JEAN FRIONNET / LOUIS ROCHAIX / EMILY HARROP > 2h21min26s
3 : JEAN-LOUIS FILLATRE / BASTIEN CHARDON / STEPHANIE POMMAT > 2h30min49s

MEILLEURS CHRONOS CYCLISME :
MICKAEL RODRIGUEZ > 40min45s / LAURIANNE PLACAIS > 50min25s

MEILLEURS CHRONOS TRAIL :
LEO ROCHAIX > 26min04s / PATRICIA SERDA > 32min13s

MEILLEURS CHRONOS SKI ALPINISME :
FLORENT PERRIER > 43min55s / LAURA DEPLANCHE > 55min17s

X