Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

OCC – La Chine prend le pouvoir

Ce matin à 8h15, 1500 coureurs se sont élancés sur l’OCC 2018, depuis Orsières, en Suisse, pour 56km et 3500m D+. Un format de course tonique, et un départ plutôt nerveux pour les premières lignes du peloton, comme l’a prouvé la chute de Thibaut Baronian, dès les premiers mètres. Le Français s’en sortait heureusement qu’avec une grosse frayeur, et sans blessure notoire qui l’empêcherait de continuer sa route. Après ce départ tonitruant, et sur ce format plutôt rapide, on attendait une lutte au couteau entre l’Américain Freriks, les Français Baronian et Martin.

Finalement, le petit monde de l’ultra trail a découvert le Chinois Erenjia Jia, qui aura tenu tête à tout le monde durant près de 5h30 de course. Nicolas Martin était sans doute un peu juste pour jouer la gagne, après une année compliquée. Freriks complètera la liste des Américains ayant failli à Chamonix, en terminant à une lointaine 42e place. Baronian aura craqué dans la dernière ascension vers la Flégère, où il abandonnera finalement, après avoir tenu la dragée haute aux leaders. C’est finalement Kevin Vermeulen qui sauvera l’honneur des Français, en obtenant de haute lutte la 3e place, pour une petite minute, après un duel épique avec l’Espagnol Pablo VILLALOBOS.

Kevin Vermeulen, 3e

Le Chinois Erenjia Jia s’imposera finalement en 5h28, devant devenant ainsi le premier vainqueur de l’Empire du Milieu à inscrire son nom au palmarès, pour sa 2e course sur le continent européen, après une 12e place sur le marathon de la Maxi Race, en mai dernier. Chez les filles, la Néo-Zélandaise Ruth Croft, vainqueur du marathon du Mont Blanc cette année et de la CCC en 2015, aura largement dominé la course féminine, en terminant 18e du scratch en 5h53. Eli Rodriguez et Monica Viles Vila complètent le podium, juste devant la première Française du jour, Lucie Jamsin, 4e.

Luc Beurnaux