Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Championnats de France de Trail 2018 – PREVIEW

Championnats de France de Trail 2018

Les 6ème Championnats de France de Trail 2018 se dérouleront ce week-end à Montgnenèvre, dans les Hautes Alpes, à la frontière avec l’Italie dans le cadre de la 20ème édition de la Skyrace.
Des parcours très montagneux tracés par Patrick Michel, organisateur de courses depuis plus de 20 ans et qui a déjà œuvré avec l’organisation du Challenge Mondial de Trail en 2009.

300 jours de soleil par ans garantis, c’est l’un des slogans du département, et ce week-end ne dérogera pas à la règle, la météo ne prévoit pas de précipitations et des températures entre 10° C et 25° C – MÉTÉO ICI

LA COURSE EN DIRECT PENDANT 2h CHAQUE JOUR

La FFA en partenariat avec Trails Endurance Mag met en place un dispositif exceptionnel pour suivre la fin de chaque course en LIVE INTÉGRAL.
=> Samedi de 12h à 14h15 – DIRECT À PARTIR DE CERVIÈRES
=> Dimanche de 10h à 12h – DIRECT SUR LA SECONDE BOUCLE

Championnats de France de Trail 2018 - montée tête des fournéous

LES CANDIDAT(E)S AUX TITRES SUR LES 2 COURSES

TRAIL LONG : des absences remarquées !
Trail long : 66 km / 4 500 m D / départ samedi 6h
Alti. max. : 3122 m / Alti. moyenne : 2037 m / Alti. min. : 1276 m

Un jolie boucle entre l’Italie et la France qui passera dès le départ par le Chaberton à plus de 3 000 m, avant de plonger dans la vallée, puis Chaudemaison et une descente technique, un passage sauvage par le col perdu pour rejoindre le célèbre col de l’Izoard.
Puis une dernière ascension plein sud vers le Col des Gondrans avant de plonger vers Montgenèvre.

Chez les dames, la Championne de France Sarah Vieuille sera absente tout comme les cadres de l’équipe de France Caroline Chaverot et Nathalie Mauclair.
Parmi les favorites on retrouvera Lucie Jamsin, seconde en 2017 et qui trouvera l’occasion de conjurer son abandon aux Mondiaux, Claire Mougel (3ème en 2017 et 3ème des Mondiaux 2018), qui retrouve la motivation et la forme après une coupure.

Juliette Blanchet qui affectionne ces parcours techniques et montagneux, tout comme Sandra Martin titrée en 2016 et Mélanie Rousset pourraient aussi tiere leur épingler du jeu avec l’expérience.
On citera aussi pour le Top 10, Marie Dohin, Christelle Lazard (5ème en 2017), Camille Bruyas, Océane Boutarin, Aline Coquard (vainqueur de la 6000 D 2015), Estelle Patou et Claire Nedelec.

Chez les hommes, on déplore aussi de nombreux forfaits, Nicolas Martin, lauréat 2017 qui est de retour de blessure, Adrien Michaud (3ème en 2017 – douleur au genou), Sébastien Spehler (2nd en 2017), Sylvain Court, Tony Moulai (5ème en 2017) et Ludo Pommeret qui ont fait d’autres choix dans la planification de leur saison….tout comme d’autres élites nationaux.
Le niveau n’en sera pas pour autant dévalué avec Aurélien Dunand Pallaz qui a bien repéré le parcours qui semble tracé pour ses qualités, Romain Maillard, 7ème des Mondiaux 2018, Thibaud Garrivier en confiance après sa 3ème place à La Transvulcania et sa victoire sur le Marathon Race d’Annecy, Anthony Cottier, le moins connu mais qui réalise un début de saison remarquable avec une victoire aux Matheysins et une seconde place au Trail Drôme, Gaël Reynaud à l’aise sur ces parcours engagés et le jeune Nathan Jovet, qui vient d’obtenir son diplôme de professeur d’EPS et qui pourrait s’imposer en espoirs après sa 4ème place à la Maxi Race.
Le titre et le podium devrait se jouer entre ces 6 coureurs, et pour les accessits et le Top 10, on retrouvera, Thomas Cardin, Johnny Lherminier, Yoann Mougel, Clément Molliet (incertain), Benoit Crétien, le retour de Patrick Bringer, Champion de France en 2015, Gauthier Airiau (18ème du marathon du Mt Blanc), Mathias Mouchart, Antoine Allongue et Damien Jeanjean.

TRAIL COURT : une course palpitante !
Trail court : 26,5 km / 1 560 m D / départ dimanche 9 h
Alti. max. : 2683 m / Alti. moyenne : 2160 m / Alti. min. : 1820 m

Le parcours s’apparente à une double course en montagne un grand 8 parfait et piégeux.
La 1ère boucle de 13,5 km pour 960 m D+ passera à presque 2700 m d’altitude après une magnifique arête de 1 km, puis une descente vers Montgenèvre avant d’attaquer la seconde boucle (début du LIVE) de 13 km pour 600 m D+ où la course devrait se jouer.

Chez les dames, la course est ouverte entre une dizaine de dames qui peuvent prétendre aux podiums, Adeline Roche, Championne de France 2017,retrouve petit à petit son niveau après des soucis physiques, Céline Lafaye vainqueur en 2013 et 2016 sera à suivre de près pour un 3ème titre, Amandine Ferrato, elle a repéré le parcours et si elle retrouve 100% de motivation elle sera à la bataille et Christel Dewalle, la formidable grimpeuse qui pourrait donner du fil à retordre à ses adversaires.
Clémentine Geoffray, 10ème des Europe de montagne et titrée par équipe, déjà double championne de France en espoirs sera la principale outsider.

A suivre aussi l’espoir Haute Alpine Héloise Feraud, championne de France espoir de course en montagne, mais aussi Sabine Ehrstom, Julia Combe, Marie Perrier et Laura Deplanches.

Chez les hommes, du gros niveau, on assistera comme aux France de montagne à un duel de génération avec d’un côté le Champion de France 2017 Manu Meyssat, invaincu depuis fin 2016, son dauphin Julien Rancon (3ème en 2017), toujours prêt pour les grands rendez-vous, Benoit Galand (2nd en 2017), Fabien Demure (4ème en 2017) et Mickael Baradel (5ème en 2017).
La jeune génération d’espoirs pourrait venir titiller le podium, avec le local et grand espoir Alexandre Fine qui va faire la course avec le panache qu’on lui connaît, mais aussi Mathieu Jacquet, Sylvain Cachard, Mathieu Delpeuch, Anthony Felber, Quentin Succo, Léandre Santin, Simon Fischer, Guillaume Laemmel et Fleury Roux…une course dans la course pour un podium espoirs.
Parmi les coureurs que l’on retrouvera aussi aux avant postes, Romain Buissart, Julien Navarro, Thibaut Poupard, Simon Gosselin, Julien Michelon, Nicolas Hairon, Julien Sapy, Kilian Meudec, Laurent Vicente, Sébastien Fayolle et Tristan Calamita.

Réactions de 2 coureurs qui ont repéré le parcours

=> Amandine Ferrato (trail court) – vice championne de France 2016 :
« c’est un parcours atypique, par rapport aux autres championnats, le parcours est très exigeant mais on évolue dans un cadre majestueux. Sur le papier c’est 2 montées et 2 descentes mais sur le terrain c’est bien différent avec des surprises….il faut ne pas le prendre à la légère ».

=> Aurélien Dunand-Pallaz (trail long) – champion de France espoir en 2014 :
« C’est un parcours complet et magnifique bien montagneux avec des descentes techniques (Chaudemaison). On retrouve quelques bonnes parties roulantes, l’altitude va jouer un rôle et risque d’en surprendre certains. Il y a un peu de tout…..il peut convenir à pas mal de monde mais il faudra avoir le pied montagnard quand même et tenir compte de la chaleur dans la partie finale ».

Par Fred Bousseau – ©Fred Bousseau

Championnats de France de Trail 2018 - derniers kilomètres

RETOUR SUR LES PRÉCÉDENTS CHAMPIONNATS DE FRANCE

=> Championnats de France 2013 / Gap (05)
A LIRE ICI
• Trail Long : Sébastien Spehler / Stéphanie Duc
• Trail court : Julien Rancon / Céline Lafaye

=> Championnats de France 2014 / Buis Les Baronnies (26)
A LIRE ICI
• Trail Long : Sylvain Court / Caroline Chaverot
• Trail court : Cédric Fleureton / Christel Dewalle

=> Championnats de France 2015 / Sancy –Mont Dore (63)
A LIRE ICI
• Trail Long : Patrick Bringer / Maud Gobert
• Trail court : Cédric Fleureton / Christel Dewalle

=> Championnats de France 2016 / Saint-Martin de Vésubie (06)
A LIRE ICI
• Trail Long : Sylvain Court / Sandra Martin
• Trail court : Cédric Fleureton / Céline Lafaye

=> Championnats de France 2017 / Gérardmer (06)
A LIRE ICI
• Trail Long : Nicolas Martin / Sarah Vieuille
• Trail court : Manu Meyssat / Adeline Roche

 

Championnats de France de Trail 2018 - départ des 2 parcours