Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Equipe de France de trail, en route vers les mondiaux 2018

Stage equipe de France de Trail 2018-3

Les championnats du monde trail 2018, qui auront lieu le 12 mai 2018 à Penyagolosa en Espagne sont déjà lancés.
Bien entamée individuellement, cette préparation s’est complétée par un stage pour le groupe France du 7 au 13 avril à Mandailles – Saint Julien dans le Cantal.

Tous les coureurs de l’Equipe de France, à l’exception de Cédric Fleureton (blessé, en soin), Amandine Ferrato (convenances personnelles) et Caroline Chaverot (retenue sur un stage Salomon), étaient présents.
Voir la sélection complète 2018 ICI

Stage equipe de France de Trail 2018-Adrien MichaudCette semaine de préparation a été l’opportunité de travailler à haute intensité, de faire du volume ainsi que de travailler les côtes longues et descentes techniques. Ce stage, en terre cantalienne, a été l’occasion de se retrouver et de développer la cohésion du groupe pour des athlètes qui n’ont que très peu l’opportunité de le faire. Les 2 nouveaux membres de la sélection ont apprécié l’accueil au sein du groupe comme l’ont souligné Adrien Michaud et Claire Mougel.
Pour Claire Mougel « l’ambiance a été super, le groupe est génial. Le cadre est aussi idéal pour bien se préparer et la saine émulation dans le groupe a été très plaisante ».

L’esprit d’équipe et de groupe est sorti renforcé de cette semaine de préparation où ont alterné périodes de travail intenses et moment conviviaux de partages, que ce soit au sein de l’équipe tout au long de la semaine ou avec les coureurs locaux venus partager une sortie courte en milieu de semaine Stage equipe de France de Trail 2018-Claire Mougelà l’occasion de l’inauguration de l’Espace Trail Puy Mary – Volcan du Cantal. Cet après-midi d’échange a permis aux coureurs de s’imprégner de leur popularité grandissante et partager leur passion autour d’une sortie décrassage humide mais bon enfant.

La sélection 2018, en partie renouvelée, a pu mettre à profit ce stage pour se forger un bagage physique et mental qui sera primordial lors de la course de 85 kilomètres au départ de Castellón. Dénivelé, kilomètres, mais aussi découverte du massif cantalien en recherchant des situations d’entrainement qui se rapprochent au plus près du format des mondiaux, dans l’optique de se préparer à affronter la concurrence espagnole, américaine, suisse ou canadienne en terre espagnole.

Cette épreuve espagnole ne confrontera pas les français aux mêmes difficultés rencontrées à Badia Patriaglia en 2017 puisqu’il s’agit cette année d’une distance plus longue (85 kilomètres au lieu des 50 km de 2017). Cette distance sera un élément important et notamment pour Adrien Michaud : « je chercherai à faire ma course sur une distance nouvelle pour moi, une course pleine avant tout et j’aurai le résultat que je mérite ».

Les françaises auront à cœur de défendre leur titre par équipe et de conserver la première place du podium en individuel suite au titre décroché par Adeline Roche en Italie. Les hommes, vice-champions du monde en titre, auront fort à faire avec des adversaires réputés et pour objectif de maintenir la réussite de ces dernières années.

Pour la doyenne de l’équipe Nathalie Mauclair, titrée en 2013 et 2015 « le stage s’est très bien passé, les conditions d’accueil sont superbes, tant pour la nutrition que l’hébergement. C’est toujours un plaisir de retrouver l’équipe, les anciens et accueillir les nouveaux. J’endosse le rôle de la « mamie » de l’équipe, je suis là pour transmettre l’expérience, le partage. Sur un plan personnel, au niveau des ambitions, c’est un peu plus compliqué » cette année suite à ma blessure à l’épaule. Je vais arriver aux mondiaux avec un mois seulement de préparation mais courir avec le maillot de l’équipe de France, cela reste magique et je prends plaisir à être là puisque cela risque d’être une des dernières fois. Le championnat du monde tombe juste après mon anniversaire donc c’est un beau cadeau ».

Philippe Propage, l’entraîneur de l’Equipe de France a quant à lui apprécié la joie et la bonne humeur au sein du groupe. « La soirée du mercredi soir a fini de mettre une bonne ambiance. L’intégration des nouveaux s’est faite naturellement par d’autres anciens ayant déjà connu la sélection. Au niveau sportif, les jeunes sont à la hauteur des aînés ! ».

Les championnats du monde étaient présents dans les têtes lors de cette semaine d’entrainement et pour Philippe Propage qui a pu observer des vidéos des parcours avec les athlètes : « l’épreuve va être longue, la chaleur est la principale crainte puisque ce sont des conditions que nous n’avons pas encore connu en France ». Claire Mougel a quant à elle été rassurée sur son état de forme et souligne qu’il faudra tenir compte de cette chaleur : « une bonne gestion de course sera primordiale ».

Le collectif sera un atout essentiel et pour le coach « cet état d’esprit va permettre encore une fois de se surpasser et aller chercher de belles places tant au niveau individuel que collectif ».

Les athlètes emmenés par le trioOlivier Gui, Philippe Propage et Gilles Guichard ont tout mis en œuvre pour arriver fin prêt le 12 mai sur la ligne de départ.

Les sélectionné(e)s pour les Championnats du Monde de Trail 2018 sont :

=> HOMMES : 7 pour 6 places*
• Cédric Fleureton, Ludovic Pommeret, Nicolas MartinSébastien SpehlerAdrien MichaudRomain Maillard et Sylvain Court (remplaçant).

=> FEMMES : 7 pour 6 places*
• Adeline RocheAmandine Ferrato, Sarah Vieuille, Lucie JamsinCaroline ChaverotNathalie Mauclair  et Claire Mougel (remplaçante).

*La sélection définitive des 6 coureurs H&F en lice pour prendre le départ sera définitive à l’issue du stage de printemps, du niveau de forme et du suivi médical.

Par Clément Vantal – Photos Syndicat Mixte du Puy Mary & FFA