Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail Drôme 2018

TRAIL DROME 2018

Ce sont finalement un peu plus de 1 700 coureurs répartis sur les 4 courses qui se sont retrouvés pour cette 11ème édition du Trail Drôme, sous un chaleureux soleil printanier – VOIR LA PREVIEW CI-DESSOUS.

Une manche TTN relevée sur le 21 km, d’un parcours modifié en raison de la crue de l’Ouvèze et de parcs à moutons avec la présence de patous en bord de sentiers.
Comme prévu de belles oppositions ont eu lieu sur la course hommes et femmes, la victoire revenant à des espoirs, une nouvelle génération de coureurs est en train de s’affirmer.
Sur le parcours de 42 km, les favoris annoncés, Sylvain Court et Sylvaine Cussot n’ont pas déjoué les pronostics.

=> Sur le 21 km classement ICI
Victoire de Alexandre Fine (espoir) et Anthony Cottier en 1h34’39 suivis de Mathieu Jacquet (espoir) en 1h35’26.
Gaël Reynaud 4ème devant Simon Gosselin et Simon Fischer (espoir), 3 espoirs dans les 6 premiers.
Chez les dames victoire d’Héloise Ferraud (espoir) en 1h53’49 devant Julia Combe en 1h54’31 et Céline Lafaye en 1h55’57.

=> Sur le 41 kmclassement ICI
Victoire de Sylvain Court en 3h37’51, il termine une grosse semaine d’entraînement avec plus de 200 Km et 12 000m D+, Robin Cattet second en 3h43’48 et Damien Jeanjean complète le podium en 3h53’13.
Sylvaine Cussot l’emporte pour la 1ère fois en 4h53’48 devant Anne Lise Moly en 5h18’28 et en 5h20’41

=> Sur le 32 km
Victoire de Jarnier Legros en 2h58’20 devant Jérémy Nino en 3h08’59 et Gwen Masson Schaeffer en 3h09’55.
Mélanie Egalon s’impose en 3h57’11 devant Mireille Rohmer en 4h09’50 et Carole Guizy en 4h14’18.

=> Sur le 14km, victoire de Dylan Ribeiro en 1h10’19 et Nolwenn Burckle en 1h22’59, tous les 2 juniors.

©Fred Bousseau

TRAIL DROME 2018-1

———————————————————-

{PREVIEW} – Pour sa 11ème édition à Buis-les-Baronnies, le Trail Drôme 2018 va connaître un nouveau record d’affluence avec plus de 1500 inscrits 1 semaine avant le départ.
Manche du TTN court 2018, l’épreuve attire chaque année de nombreux coureurs élites en ce début de saison à la fois pour valider leur manche qualificative en vue des Championnats de France à Montgenèvre en Juillet (A LIRE ICI), mais aussi pour jauger de leur préparation en ce début printemps.

Avec plus de 460 dames (36%) au départ des différentes courses, c’est 1/3 du peloton représenté par la gente féminine, preuve du développement et de l’attrait pour le Trail.


L’organisation innove avec 2 nouveautés

Tout d’abord la création d’une distance intermédiaire de 32 km et 1 685 m D+, entre la manche TTN de 23 km et la grande distance de 41 km.
Mais aussi la possibilité de s’inscrire pour le parcours de 14 km soit en mode course soit en mode marche nordique.

  • 41km / 1919m D+. Départ : 7h30
  • 32km / 1685m D+. Départ : 7h30
  • 23km TTN / 1182m D+. Départ : 8h15
  • 14km / 763m D+. Départ : 8h30
  • 14km marche nordique rando loisir / 763m D+. Départ : 8h35

Les favoris 2018 – la jeunesse et l’expérience !

C’est du côté du 23 km que la bataille s’annonce palpitante avec une brochette de jeunes qui pointent le bout du nez et viendront se frotter à des coureurs plus expérimentés.

Parmi les espoirs, on retrouvera le Champion de France de Trail court et de course en montagne espoir 2017, Alexandre Fine, et son dauphin sur les 2 formats, Mathieu Jacquet.
Il sera accompagné par ses coéquipiers du team BUFF, Sylvain Cachard, Champion de France de course en montagne 2017, et 9ème aux mondiaux et Simon Fischer, 4ème des France de trail court 2017 en espoir.
Parmi les jeunes on suivra aussi Simon GosselinMathieu Delpeuch (forfait, blessé côte cassée) et Hugo Altmeyer, Léandre Santin de retour de blessure ne prendra finalement pas le départ.
On retrouvera à leur côtés, Gaël Reynaud qui fait partie des favoris avec Said Mansouri, mais aussi Andreu Prost, Régis Durand, Jérome Lassalle, Mickaël Gasc et Anthony Cottier.

Chez les dames, c’est l’expérience qui va primer avec Céline Lafaye, 4 fois vainqueurs de l’épreuve et toujours aussi à l’aise sur ces profils courts et techniques qui vient de s’imposer sur le 13 km de la Sainte Victoire, Julia Combe et Marie Perrier qui pourront rivaliser avec elle, mais aussi Emilie Lecomte, Marie Dohin, 7ème des France de Trail long 2017, Maryline Nakache et Julie Roux.

Sur le 41 km, on pourrait assister à un beau duel entre Sylvain Court, inscrit de dernière minute et qui arrivera du stage de l’équipe de France, Robin Cattet et Manu Gault, chez les dames Sylvaine Cussot sera bien seule, Nathalie Mauclair à court de forme sera finalement absente.

Avec peut-être quelques invités de dernières minutes qui pourraient venir ce confronter sur le 23 km.

L’épreuve avait accueilli les Championnats de France de Trail long et trail court en 2014 – A LIRE ICI

Par Fred Bousseau – © C. Crespeau