Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Vars Mountain Trail 2018

Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto-11

2 jours de course pour cette 5ème édition du Vars Mountain Trail, du KV au Tour des Crêtes, il y en avait pour tous les goûts.
Au total, ce sont 762 trailers qui se sont donnés rendez-vous lors de ce dernier week-end de Juillet.

VARS MOUNTAIN TRAIL – JOUR 1 – SAMEDI 28 JUILLET 2019

La première journée a été marquée par une météo couverte, sans pluie mais offrant du fait des températures idéales pour les trailers.

2 courses chronométrées au programme : le 13km du col de Vars et le Kilomètre Vertical – des efforts « courts » mais toniques, intenses et très techniques. La douceur était donc la bienvenue pour ménager les corps. La course des Villages quant à elle permettait au plus grand nombre de découvrir la pratique du trail en montagne.

=> Le Col de Vars – 13km/490mD+
Près de 200 athlètes ont pris le départ de cette première course du Vars Mountain Trail.
Un parcours alternants passages roulants et quelques montées bien cassantes pour les jambes.

Du côté des hommes, c’est le jeune varois de 18 ans Hugo DECK (junior), presque venu par hasard qui gagne la course. En camping du côté de Jausiers, il devait partir faire du vélo puis le Kilomètre vertical mais d’un coup de tête, il a changé d’avis et se présente au départ du 13km. Le sort lui était favorable, il y a des jours comme ça ou il faut écouter son instinct ! Il remporte le 13km en 1h00’55 devant l’Embrunais Jamie AISSA (master) en 1h02’21 et le coureur de l’union athlétique de Montereau Clément DUPUY (senior) en 1h03′.

Du côté des dames, Lisel MERELLO, habituée des podiums à Vars (elle a déjà gagné sur cette distance et sur le 24km) remporte la course en 1h23’11. Elle est restée un bon moment loin devant ses concurrentes qu’elle a semé de 5mn. Mais une petite erreur de parcours a failli avoir raison de sa première place, elle a du finir au sprint pour rester leader.
En seconde position et sur les talons de Lisel, on retrouve Pauline BLUSSEL en 1h23’38 suivie de près par Caroline REDON en 1h24’01.

=> Le kilomètre vertical – 3.6km/914mD+
Au départ du village de Vars Sainte Marie, une cinquantaine d’athlètes se sont élancé pour un kilomètre vertical avec un thermomètre affichant 21°. Idéal là encore pour ce genre d’effort court et très intense « dré dans l’pentu » !

Avec une moyenne de 5,88km/h c’est Julien NAVARRO qui récidive cette année en remportant pour la deuxième fois consécutive le KV varsinc en 36’44s (contre 35’35 l’an dernier) : « J’avais de bonnes sensations, je connaissais le parcours mais cette année je me suis retrouvé très vite seul devant, j’ai dû aller au bout d’un combat avec moi-même pour mon troisième trail de la saison. Le trail est une passion, c’est un plaisir pour moi de courir, j’aime particulièrement les efforts ascensionnels. J’ai hâte, donc, d’être à demain pour sauter dans mes baskets et prendre le départ du 24 km ».

Sur la deuxième marche du podium on retrouve Alexandre BARBEMAS en 40’48s talonné de près par l’ambassadeur trail de Vars, Rémi LOUBET qui termine son kilomètre vertical en 41’12s. Une troisième place qui a une saveur particulière car Rémi a subi un grave accident de ski alpinisme en fin d’hiver. Il était forfait pour le Vars Mountain trail qu’il aligne habituellement sur le 42km. Mais une petite voix a eu raison de la raison, il a voulu prendre un départ de ce trail qui l’a lié à sa station de cœur. Il s’offre une belle victoire personnelle pour son retour en compétition !

VARS MOUNTAIN TRAIL – JOUR 2 – DIMANCHE 29 JUILLET 2018

On ne pouvait espérer plus belle météo pour cette deuxième journée du Vars Mountain trail, avec 170 partants pour le 42 km et 221 partants pour le 24km.

=> Le TOUR DES CRETES – 42 km et 2 941m de D+

Après 42km de course, les premiers mots du vainqueur, Estel COURTIAL (Team New Balance) : « Je suis au paradis, les paysages sont magnifiques ! ». Le coureur de la Drôme participait a sa deuxième course avec autant de dénivelé. « J’ai laissé Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfotofiler au départ car c’était très rapide, il fallait en garder pour la suite. J’ai commencé à accélérer à la première montée du Paneyron puis progressivement à chaque montée pour finir presque trop seul en tête à la fin du parcours. J’en ai profité pour regarder les paysages et discuter avec les bénévoles ».
Un athlète conquis par la course qui termine le tour des crêtes en 5h18’29 devant le champsaurin bien connu dans les Hautes Alpes, Hervé GIRAUD SAUVEUR (GH2A) qui passe la ligne à 5 h28’56. Il a grignoté les places une à une pour s’intercaler à cette deuxième position surtout lors des dernières montées. Habitué aux dénivelés il a fait preuve d’une condition physique de haut niveau pour suivre et semer les jeunes du groupe de tête. Le quadruple vainqueur du trail des Ecrins remporte sa catégorie master 2 très loin devant ses concurrents.
A la troisième place, c’est le jeune espoir de 22 ans Elias KABI qui déboule juste derrière à 5h29’22. Le jeune gapençais qui a 13 ans de foot dans les pieds a débuté le trail à 16 ans. Plus à l’aise sur les montées, c’est là qu’il a fait la différence : « un parcours bien montagneux, j’ai manqué de rythme sur les descentes et ce qui est sûr, c’est qu’on ne nous a pas menti sur les 3000m de dénivelé ! ».

Du côté des femmes c’est Sabine EHRSTROM (Sidas-Xbionic) qui l’emporte. Habituée des parcours varsincs sur les distances plus courtes, elle s’est laissé convaincre par son amie spécialiste des courses d’orientation, Céline DODIN, de participer à ce « best of varsinc ». Après avoir été privée de championnats de France de trail à cause d’une bronchite, Sabine s’est laissée convaincre de s’aligner sur le Tour des Crêtes : « elle ne m’a pas survendu la course, c’est simplement magnifique et la météo était parfaite ! ». Après avoir temporisé en début de parcours, elle a senti que le physique était présent, pas de coup de mou, une météo favorable : rien ne pouvait l’empêcher d’aller au bout en tête.

Sabine fini son tour en 6h04’50 devant la pyrénéenne Elodie VARRAINE (AC Font Romeu) en 6h14’55. Cette dernière, déjà sur le podium l’an dernier, a littéralement classé le tour des crêtes dans son top 3 des trails parcourus. En effet, elle a été impressionnée par le panorama en 360 quasiment durant tout le parcours. En troisième position c’est Minh Chau CHU QUANG qui en termine en 6h18 ’48.

=> Boucle de Peynier – 24 km et 1 383m de D+

Un long cortège de coureur a pris le départ de ce 24km à bonne allure pour les premiers. Julien NAVARRO (Cap Garonne Le Pradet) n’a pas laissé le temps aux autres concurrents de le talonner.
Une vraie fusée du début à la fin. 8ème des derniers championnats de France de trail, le jeune homme de 29 ans nous confie avoir entièrement confiance quant à la beauté et la difficulté des parcours tracés par Patrick MICHEL (le directeur de course). Après avoir gagné le KV la veille, il s’offre ici une deuxième victoire durant le Vars Mountain Trail en terminant sa boucle en 2h19’53.

Du côté des dames, c’est Jenny HAUSMANN grimpe sur la première marche du podium en 3h21’40 : moins habitué aux courses en montagne, elle s’entraine depuis deux ans. Elle a apprécié la beauté des paysages. Jenny retiendra la technicité des descentes et a regretté ses bâtons en montée !

Tous les résultats ICI

Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto Vars-Mountain-Trail-2018-Scalpfoto