Coaching

Quel(le) runner(euse) êtes vous ? et pourquoi courez-vous ?

Partager
Poste Le 23 mars 2020 par Fred Bousseau

5 types de coureurs

Le contexte particulier de ce mois de mars 2020 est exceptionnel pour tous avec un confinement qui interdit toutes activités sportives en extérieur.
Une période qui permet de se ressourcer pour certains, de faire une pause pour d’autres ou de continuer à entretenir sa condition physique à domicile (PPG, tapis de course, home trainer, yoga..), avec pour objectif de garder la motivation et le moral.

La SANTÉ, au centre des préoccupations et motivations des coureurs

Forte de plus de 50 millions d’athlètes dans le monde, Strava, la plus grande plateforme en ligne dédiée au sport a publié Why We Run, une étude mondiale auprès de 25 000 coureurs pour en apprendre davantage sur leurs motivations à débuter et poursuivre le running.

courir pour ne pas tomber maladeEt toutes choses égales par ailleurs, dans ce contexte sanitaire mouvementé, l’étude fait ressortir que vous courrez d’abord pour votre santé !
Et si la situation actuelle pouvait avoir quelques conséquences positives sur la pratique du sport à la lecture de cette étude !

A partir des résultats de Why We Run, Strava a identifié 5 catégories de coureurs, ainsi que les motivations profondes liées à chacun de ces profils. Au fil de cette étude, on découvrira donc les caractéristiques des différents profils, apprenant au passage que la catégorie la plus répandue est celle du coureur “Réticent”.

Cependant, rien n’est gravé dans le marbre, puisque la plupart des coureurs qui parviennent à faire durer leur pratique au-delà d’une année évoluent généralement vers une autre catégorie.

Pour quelles raisons courrez vous ?

Quelques chiffres à retenir :

  • La culpabilité n’est pas la plus grande source de motivation (22%), en France on court plutôt pour atteindre ses objectifs (55%)
  • courir pour être moins dépriméDans l’Hexagone, la sortie du week-end est matinale (67%), alors que les sorties en semaine se font plutôt l’après-midi (35%)
  • Tout âge confondu, en France on court majoritairement avec des amis, souvent avec des collègues.
    Même si les femmes ont tendance à courir davantage avec leur club, qu’avec leurs collègues.
  • 30% des personnes interrogées ont déclaré avoir débuté la course à pied pour surmonter une épreuve personnelle
  • 63% des coureurs qui pratiquent en groupe ont répondu “oui, absolument” à la question “aimez-vous courir”
  • La santé est au centre des préoccupations et des motivations des coureurs aux quatre coins du monde. Pour les autres, la santé a été le facteur le plus important pour débuter la course à pied.
    • Anticiper et combattre les problèmes de santé : 22% des brésiliens ont cité la santé comme étant la raison pour laquelle ils ont débuté la course à pied, mais seulement 3% en France.
    • clubs de runningTravailler sur l’image de son corps : 30% des personnes interrogées ont cité l’amélioration de l’image qu’ils ont de leur corps comme raison pour débuter la course à pied (les Allemands sont les plus concernés avec 47%), avec seulement 21% des personnes interrogées en France.
    • 6% des coureurs Français courent pour se sentir moins stressé et moins déprimé contre 15% au Japon mais seulement 3% en Allemagne
    • Développer sa puissance : 24 % en France souhaitent développer leur force (contre 48% des Américains)
      Cette propension est encore plus importante chez les dames (54%) que chez les hommes
  • Les coureurs aiment ou détestent différents aspects du sport :
    • Les hommes aiment courir en côte (19% aiment, 2% détestent) plus que les femmes (10% aiment, 8% détestent)
    • Près de trois fois plus de coureurs tolèrent le premier mile (34%) que ceux qui l’aiment (11%)
    • La ligne d’arrivée est la partie de la course qui est la plus appréciée (63%)

Par Fred Bousseau – étude STRAVA – mars 2020

Entretenir son image

X